Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

24 avr. 2009 11h28 HE

Le gouvernement du Canada agit pour prévenir la criminalité chez les jeunes au Québec

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 24 avril 2009) - L'honorable Lawrence Cannon, ministre des Affaires étrangères, au nom de l'honorable Peter Van Loan, ministre de la Sécurité publique, a annoncé aujourd'hui un soutien du gouvernement fédéral pour un projet de prévention et de réduction de la criminalité à Gatineau.

"Les crimes perpétrés par des gangs sont une réalité dans un grand nombre de nos collectivités, mais ensemble nous pouvons les prévenir, a déclaré le ministre Cannon. Le financement que nous annonçons aujourd'hui aidera les jeunes de Gatineau à ne pas se laisser influencer par les gangs et à mener une vie plus productive."

"Il me fait plaisir de donner mon appui aux projets de prévention du crime de Sécurité publique Canada et par le fait même, j'en profite pour signifier notre entière collaboration dans la poursuite de ces objectifs, a déclaré Jacques P. Dupuis, ministre de la Sécurité publique du Québec. En effet, il est primordial de mettre tout en oeuvre afin de prévenir la criminalité ainsi que l'adhésion des jeunes aux gangs de rue. La jeunesse est notre avenir et il importe de miser sur son bien-être et de faire en sorte de prévenir les influences négatives auxquelles elle peut être exposée."

Cet événement s'inscrit dans le cadre d'une série d'annonces qui auront lieu aujourd'hui au Québec. Par l'entremise du Centre national de prévention du crime de Sécurité publique Canada, nous accordons un financement de près de 3,8 millions de dollars pour appuyer onze projets de prévention du crime qui permettront aux jeunes à risque de faire des choix plus éclairés.

La Stratégie nationale pour la prévention du crime prévoit du financement pour soutenir des projets choisis stratégiquement qui contribuent à la prévention de la criminalité ainsi qu'à l'amélioration des connaissances sur les pratiques en matière de prévention du crime.

Pour obtenir plus d'information, veuillez consulter le site www.sattaqueraucrime.gc.ca.


DOCUMENT D'INFORMATION

La sécurité des Canadiens dans leurs foyers et leurs collectivités constitue une des plus grandes priorités du gouvernement du Canada, et c'est pour ce motif que Sécurité publique Canada oriente ses projets de prévention du crime sur les personnes qui risquent le plus d'adopter des comportements délinquants et criminalisés. Par l'entremise du Centre national de prévention du crime de Sécurité publique Canada, le gouvernement a accordé près de 3,8 millions $ en appui à onze projets de prévention du crime qui aideront de jeunes Québécois à risque de délinquance à faire de meilleurs choix de vie et à augmenter leurs chances de ne pas s'engager dans une trajectoire de délinquance et de criminalité.

Les projets énumérés ci-dessous reçoivent du soutien, notamment :

Gatineau

Antre-hulloises inc. - "Je choisis, Je grandis pour la vie" (Gatineau, Québec). Ce projet vise à intervenir auprès de jeunes à risque de participer à des crimes commis par les gangs. Il donnera aux jeunes la chance de prendre part à des activités qui les aideront à acquérir les habiletés nécessaires pour faire des choix positifs et mener une vie saine, exempte de l'influence des gangs. Le montant de la contribution est de 328 452 $ sur trois ans.

Montréal et les environs

Centre jeunesse de la Montérégie - Développer, implanter et évaluer un programme novateur et prometteur pour contrer la criminalité : le programme d'intervention en délinquance "Devenir responsable dans sa communauté" (Longueuil, Québec). Ce projet interviendra auprès de jeunes qui ont déjà eu des démêlés avec le système de justice pénale et qui sont à risque de récidive. Les activités du projet comprendront des interventions de counselling auprès du jeune et de sa famille, le développement de compétences sociales, des ateliers sur les compétences parentales, un soutien en vue de la réinsertion à l'école et au milieu du travail. Le montant de la contribution est de 955 975 $ sur 38 mois.

Solidarité Ahuntsic - "Nos jeunes, l'affaire de tous" (quartier Ahuntsic, Montréal, Québec). Ce projet vise à intervenir auprès d'une cinquantaine d'enfants, de jeunes et de jeunes adultes à risque, dont l'âge varie de 6 à 25 ans, afin d'aborder un certain nombre de facteurs de risque d'adhésion aux gangs, tels que l'absence de modèles positifs au sein de la famille, le faible sentiment d'appartenance à l'école, l'absence d'occasions pour participer à des activités sportives et récréatives, et la fréquentation de membres de gangs. Le montant de la contribution est de 349 506 $ sur cinq ans.

Trans-Art 2000 - "L'Action des Jeunes Solidaires" (Sud-Ouest, Montréal-Nord et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Montréal, Québec). Ce projet vise l'intervention auprès de jeunes à risque de s'impliquer dans des activités liées aux gangs. Il a pour objectif d'enseigner aux participants à devenir des modèles positifs dans leur milieu en encourageant leur participation à des activités dans le cadre desquelles ils élaboreront des outils de prévention. Le montant de la contribution est de 80 000 $ sur un an.

Institut Interculturel de Montréal (I.I.M.) - Développement du modèle de pair aidant pour la prévention de la criminalité : des jeunes des communautés ethnoculturelles s'impliquent (quartiers Saint-Michel et Villeray de Montréal, Québec). Ce projet vise à intervenir auprès des jeunes Haïtiens et Latino-Américains à risque en les associant à des pairs provenant de communautés ethnoculturelles comparables, qui agiront auprès d'eux à titre de mentors positifs. Ce projet vise également à intervenir auprès des parents de ces jeunes et des organisations qui fournissent des services à la jeunesse, tels les corps policiers et les autorités scolaires, dans le but d'aborder les facteurs de risque auxquels sont exposés les jeunes et leurs parents. Le montant de la contribution est de 369 229 $ sur trois ans.

Ville de Québec et les environs

Centre jeunesse de Québec - Institut universitaire - Le programme PréCrimAdo : prévenir la criminalisation des adolescents à haut risque par l'application de l'approche de médiation en centre jeunesse (Québec, Québec). Ce projet vise l'action auprès de jeunes qui ont des problèmes de comportements reconnus et qui présentent des risques élevés de délinquance. Les activités du projet comprendront des interventions de counselling et de médiation à l'intention du jeune et de sa famille visant à établir des relations parent-enfant positives, et à modifier les causes profondes des problèmes comportementaux. Le montant de la contribution est de 228 913 $ sur 32 mois.

Maison Marie-Frédéric - Elaboration, mise en oeuvre et diffusion de produits, dans une perspective de transfert des compétences, pour un nouveau programme basé sur une approche intégrée et collective, multisectorielle, de prévention de la récidive pour des comportements à risque ou potentiellement criminogènes chez les jeunes en difficulté ou en situation d'exclusion sociale (Québec, Québec). Ce projet vise à offrir à de jeunes et de jeunes adultes à risque de récidive des services axés sur la mise en oeuvre de plans d'interventions individualisés afin de les aider à acquérir les compétences nécessaires pour éviter les comportements délinquants, prendre de meilleures décisions et vivre une vie plus saine. Le montant de la contribution est de 298 919 $ sur trois ans.

MotivAction Jeunesse - "Plein Québec : L'aboutissement!" (quartier Limoilou de Québec, Québec). Ce projet vise l'intervention auprès de jeunes immigrants risquant de se livrer à des activités criminelles et de joindre un gang. Il a pour but d'aider les participants à acquérir des habiletés sociales leur permettant de réduire les risques associés à la fréquentation des gangs. Le montant de la contribution est de 105 913 $ sur neuf mois.

Université Laval - Centre de Recherche sur les jeunes et les familles à risque, faculté des sciences sociales de l'Université Laval - Le programme PréCrimAdo : l'épreuve des faits (Québec, Québec). Ce projet vise à évaluer l'efficacité du programme PréCrimAdo (programme de prévention de la criminalité à l'adolescence), qui évalue le recours à la médiation dans trois centres jeunesse désignés de Québec. La diffusion de connaissances sur les résultats du projet est prévue pendant toute la durée du programme. Le montant de la contribution est de 636 738 $ sur cinq ans.

Patro de Charlesbourg inc. - "Les ados out!" (Charlesbourg, Québec). Ce projet vise à intervenir auprès de jeunes risquant d'adopter des comportements criminels. Il propose de rassembler les participants dans un milieu sûr où ils entreront en contact avec des pairs qui agiront comme mentors afin de discuter de questions touchant leur quotidien et de prendre part à des sports et à des activités récréatives. Le montant de la contribution est de 50 729 $ sur un an.

Conférence régionale des éluEs du Bas-Saint-Laurent - Déploiement de services de travail de rue au Bas-Saint-Laurent (Bas-Saint-Laurent, Québec). Ce projet permettra à une équipe de travailleurs de rue d'intervenir auprès de jeunes de 12 à 24 ans à risque d'adopter des comportements criminels par la reconnaissance de leurs besoins urgents et la réponse à ces besoins. Ces travailleurs fourniront des services d'accompagnement, d'orientation et d'information dans un contexte informel, notamment vers des centres d'aide aux toxicomanes et des centres de recherche d'emploi. Le montant de la contribution est de 375 037 $ sur 26 mois.


TOTAL : 3 779 411 $

This Backgrounder is also available in English.

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657