Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

04 févr. 2011 15h42 HE

Le gouvernement du Canada aide Cargill à profiter des débouchés commerciaux en Russie

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 fév. 2011) - L'établissement Cargill Meat Solutions de Guelph, un exportateur international de premier plan, s'est vu accorder l'accès au marché du boeuf de la Russie. Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a félicité l'entreprise pour cette percée très importante qui mettra un autre marché à la portée des producteurs de l'Ontario.

La percée d'aujourd'hui peut être attribuée aux efforts soutenus qu'ont déployés l'industrie et les organes gouvernementaux, notamment l'Agence canadienne d'inspection des aliments. La semaine dernière en Allemagne, le ministre Ritz a rencontré son homologue russe, la ministre de l'Agriculture Skrynnik, et lui a fait part de la nécessité d'approuver l'établissement de Cargill pour l'exportation. Le processus s'est mis en branle lorsque le ministre Ritz a dirigé une mission commerciale en Russie en octobre 2009. La mission a permis de lancer des négociations serrées et de conclure un accord sur les exportations de boeuf non désossé provenant d'animaux âgés de moins de trente mois et de boeuf désossé provenant d'animaux âgés de plus de trente mois.

« Comme la Russie fait partie des principaux importateurs mondiaux de viande, cette percée est une excellente nouvelle pour l'établissement de Cargill à Guelph et les producteurs de l'Ontario, a souligné le ministre Ritz. Nous avons là un exemple éloquent de ce qui se produit quand l'industrie et le gouvernement conjuguent leurs efforts pour éliminer les barrières commerciales. »

Cargill, deuxième plus important transformateur de boeuf en Amérique du Nord, a un volume de plus de 7,6 millions de bovins par année. L'établissement de Guelph a réussi à obtenir l'accès à un marché, celui de la Russie, où les exportations canadiennes ont dépassé le cap des 20 millions de dollars en 2010. La valeur des exportations de boeuf du Canada vers la Russie a donc quadruplé par rapport à 2009, année où elle s'est chiffrée à environ 5,5 millions de dollars.

L'approbation de l'établissement de Cargill stimulera encore plus la croissance des exportations vers la Russie. L'entreprise estime ainsi qu'elle réalisera des ventes supplémentaires de plus de deux millions de dollars par année. L'établissement de Cargill fait maintenant partie d'une liste d'établissements canadiens qui sont autorisés à exporter leurs produits en Russie.

La semaine dernière, le ministre Ritz a annoncé que l'Agence canadienne d'inspection des aliments détachera un vétérinaire en permanence à Moscou pour aider à réduire les éventuelles interruptions du commerce et à élargir l'accès aux marchés du boeuf et du porc. Ce détachement profitera aux producteurs canadiens et aidera aussi les importateurs et les transformateurs russes.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Bureau de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-773-1059