Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

18 juil. 2012 09h53 HE

Le gouvernement du Canada aide des femmes et des enfants sans abri ou à risque de le devenir dans la région de Bouctouche

SAINTE-ANNE-DE-KENT, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 18 juillet 2012) - Des femmes et des enfants vulnérables qui sont sans abri ou à risque de le devenir auront un meilleur accès à des services à long terme de logement et de soutien. Le ministre des Pêches et des Océans, ministre de la Porte d'entrée de l'Atlantique et ministre représentant le Nouveau-Brunswick, l'honorable Keith Ashfield, en a fait l'annonce au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences Canada, l'honorable Diane Finley.

« Le gouvernement donne un coup de main aux Canadiens pour qu'ils puissent combler certains besoins fondamentaux et sortir du cycle de l'itinérance et de la pauvreté, a déclaré le ministre Ashfield. Nous sommes heureux de collaborer avec le Centre de prévention de la violence familiale de Kent. Grâce à des partenariats comme celui-ci, nous guidons des femmes et des enfants vulnérables vers un mode de vie plus sécuritaire et plus stable. »

« Dans les cas de violence conjugale, la mère, accompagnée de ses enfants, est souvent celle qui doit quitter le logement familial afin de briser le cycle de la violence, explique Angèle Losier, directrice générale du Centre de prévention de la violence familiale de Kent. Malheureusement, très peu de logements transitoires et de logements pour ménages à faible revenu sont disponibles afin d'accueillir ces familles. Notre projet d'expansion de la Maison Oasis aidera à prévenir l'itinérance chez les femmes victimes de violence en région rurale. »

Grâce à un financement de plus de 75 000 $ provenant de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, le Centre de prévention de la violence familiale de Kent créera deux nouveaux logements de transition à long terme pour les femmes et les enfants qui fuient la violence familiale. Les femmes auront accès à des services de soutien, y compris des services de counseling, et recevront des vêtements et de la nourriture.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Suivez-nous sur Twitter

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Document d'information

La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) est un programme communautaire unique qui vise à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un soutien et du financement directs à 61 collectivités désignées aux quatre coins du pays. La SPLI est entrée en vigueur le 1er avril 2007; on prévoyait y investir 134,8 millions de dollars par année pendant deux ans. En septembre 2008, le gouvernement s'est engagé à investir plus de 1,9 milliard de dollars sur cinq ans dans les programmes de logement et de lutte contre l'itinérance. Ainsi, la SPLI a été renouvelée jusqu'en mars 2014.

En date du 16 juillet 2012, 2 049 projets approuvés qui visent à prévenir et à réduire l'itinérance au Canada ont reçu un financement totalisant plus de 693 millions de dollars dans le cadre de la SPLI.

La SPLI permet de mettre en place les structures et les mesures de soutien nécessaires pour aider les personnes sans abri ou vulnérables à l'itinérance à développer leur autonomie et à participer pleinement à la société. Dans le cadre de cette stratégie, le gouvernement s'attaque à l'itinérance en partenariat avec les provinces et les territoires, d'autres ministères fédéraux, les collectivités ainsi que les secteurs privé et sans but lucratif.

Pour lutter contre l'itinérance et aider les sans-abri à devenir autonomes et à jouir d'une meilleure qualité de vie, il est important d'offrir des logements stables et sécuritaires ainsi que des services de soutien connexes. Les investissements du gouvernement dans ce domaine créent des emplois, stimulent l'économie des régions et améliorent la qualité de vie de nombreux Canadiens.

En collaborant avec tous nos partenaires, nous optimiserons les résultats et nous améliorerons de façon continue la vie des Canadiens vulnérables. La SPLI fournit à ses partenaires communautaires le soutien dont ils ont besoin.

La SPLI favorise une approche axée sur le logement, car une étape initiale fondamentale dans la lutte contre l'itinérance consiste à offrir aux sans-abri une certaine stabilité en matière de logement. Cette approche est nécessaire à la réussite d'autres mesures d'intervention, comme l'éducation et la formation, l'acquisition de compétences de vie, ou la gestion des problèmes de santé mentale.

Pour obtenir plus de renseignements sur la SPLI et sur ses sept volets de financement, consultez le www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri.

Renseignements

  • Marian Ngo
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Bureau des relations avec les médias
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    819-994-5559