Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

24 juil. 2012 10h00 HE

Le gouvernement du Canada aide des hommes sans abri ou à risque de le devenir à Winnipeg

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 24 juillet 2012) - Des hommes sans abri ou à risque de le devenir auront un plus grand accès à du logement supervisé, a annoncé Joy Smith, députée de Kildonan-St. Paul, au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

« Notre gouvernement donne un coup de main aux Canadiens pour qu'ils puissent combler certains besoins fondamentaux et sortir du cycle de l'itinérance et de la pauvreté, a déclaré Mme Smith. Nous sommes heureux d'appuyer Forensic Psychological Services et FPS Therapy & Support Services Ltd. dans leurs efforts pour trouver des solutions locales à des problèmes locaux. En travaillant ensemble, nous donnons aux hommes sans abri ou à risque de le devenir la possibilité de devenir autonomes et d'obtenir un logement sécuritaire à long terme.

« Lorsque l'on aspire à un mode de vie plus sain et sécuritaire, il s'avère souvent difficile de trouver un milieu de vie abordable, sûr et sain, a déclaré le Dr Lawrence Ellerby, directeur des services cliniques de FPS Therapy & Support Services. Ce financement du gouvernement du Canada nous permet d'offrir un milieu de vie supervisé qui offre aux personnes non seulement un lieu de résidence sûr et sain, mais aussi une place au sein d'une communauté thérapeutique qui favorise leur épanouissement et leur bien-être. Cette ressource vise à inciter les clients à prendre leur place légitime à titre de membres actifs et productifs de la collectivité. »

Ce financement d'environ 150 000 $, versé dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, sera utilisé par l'organisation pour créer des logements supervisés pour des hommes sans abri ou à risque de le devenir.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Suivez-nous sur Twitter

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

DOCUMENT D'INFORMATION

La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) est un programme communautaire unique visant à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un soutien et du financement directs à 61 collectivités désignées aux quatre coins du pays. La SPLI est entrée en vigueur le 1er avril 2007; on prévoyait y investir 134,8 millions de dollars par année pendant deux ans. En septembre 2008, le gouvernement s'est engagé à investir plus de 1,9 milliard de dollars sur cinq ans dans les programmes de logement et de lutte contre l'itinérance. Ainsi, la SPLI a été renouvelée jusqu'en mars 2014.

En date du 16 juillet 2012, 2 047 projets approuvés visant à prévenir et à réduire l'itinérance au Canada ont reçu un financement totalisant plus de 693 millions de dollars dans le cadre de la SPLI.

La SPLI permet de mettre en place les structures et les mesures de soutien nécessaires pour aider les personnes sans abri ou vulnérables à l'itinérance à développer leur autonomie et à participer pleinement à la société. Dans le cadre de cette stratégie, on s'attaque à l'itinérance en partenariat avec les provinces et les territoires, d'autres ministères fédéraux, les collectivités ainsi que les secteurs privé et sans but lucratif.

Pour lutter contre l'itinérance et aider les sans-abri à devenir autonomes et à jouir d'une meilleure qualité de vie, il est important d'offrir des logements stables et sécuritaires ainsi que des services de soutien connexes. Les investissements du gouvernement dans ce domaine créent des emplois, stimulent l'économie des régions et améliorent la qualité de vie de nombreux Canadiens.

En collaborant avec tous nos partenaires, nous optimiserons les résultats et nous améliorerons de façon continue la vie des Canadiens vulnérables. La SPLI fournit à ses partenaires communautaires le soutien dont ils ont besoin.

La SPLI favorise une approche axée sur le logement, reconnaissant qu'une étape initiale fondamentale dans la lutte contre l'itinérance consiste à offrir aux sans-abri une certaine stabilité en matière de logement. Cette approche est nécessaire à la réussite d'autres mesures d'intervention, comme celles liées à l'éducation et à la formation, à l'acquisition de compétences de vie, ou à la gestion des problèmes de santé mentale.

Pour obtenir plus de renseignements sur la SPLI et sur ses sept volets de financement, consultez le www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri.

Renseignements

  • Marian Ngo
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Bureau des relations avec les médias
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    819-994-5559