Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

21 févr. 2012 13h33 HE

Le gouvernement du Canada aide les agriculteurs à accroître leurs profits tout en protégeant l'environnement

MINIOTA, MANITOBA--(Marketwire - 21 fév. 2012) - Les producteurs auront la possibilité d'accroître leurs profits par le biais des technologies vertes grâce à un partenariat entre l'industrie, les universités et le gouvernement du Canada. Le député Robert Sopuck (Dauphin-Swan River-Marquette) a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, l'octroi d'une contribution de 160 000 $ au District de conservation de la haute rivière Assiniboine pour étudier comment les systèmes agroforestiers peuvent aider les agriculteurs à réduire l'impact de leurs activités sur l'environnement tout en réalisant des économies.

« Notre gouvernement continue de faire de l'économie sa priorité numéro un et le secteur agricole du Canada joue un rôle essentiel en aidant à maintenir la vigueur de cette même économie », a souligné M. Sopuck. « Les agriculteurs ont toujours très bien veillé à la santé de leurs terres, et ce projet de recherche permettra de mettre au point de nouveaux outils et de nouvelles pratiques qui les aideront à développer leurs entreprises tout en protégeant l'environnement ».

Le District de conservation de la haute rivière Assiniboine utilisera les fonds reçus pour étudier comment l'agroforesterie-approche intégrée qui consiste à planter des arbres et des arbustes dans les exploitations agricoles-peut aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre et les coûts associés à l'élevage du bétail. Dans le cadre du projet de recherche, on évaluera diverses pratiques de gestion bénéfiques à la ferme pour voir si les agriculteurs peuvent les adopter facilement. Les résultats de la recherche offrent la possibilité de réduire les coûts de production, d'augmenter les économies d'énergie et d'améliorer le cycle des éléments nutritifs et la biodiversité tout en protégeant l'environnement.

« Bien qu'il soit assez facile de démontrer l'utilité de rangées d'arbres judicieusement disposées, nous n'avons pas les outils d'enregistrement de données et de production de rapports nécessaires pour guider l'adoption de cette pratique », a expliqué M. Ryan Canart, gestionnaire du District de conservation de la haute rivière Assiniboine. « Au cours des quatre prochaines années, le District et l'Institut de développement rural consulteront les céréaliculteurs et les éleveurs de bétail au sujet de la valeur des arbres dans le paysage agricole et des outils et pratiques nécessaires pour tirer parti des nombreux avantages de l'agroforesterie dans une exploitation agricole moderne ».

Les fonds pour ce projet proviennent du Programme de lutte contre les gaz à effet de serre en agriculture (PLGESA), une initiative quinquennale de 27 millions de dollars qui met l'accent sur la mise au point de technologies de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le PLGESA fournira une aide financière à divers partenaires canadiens pour l'étude d'approches, de mécanismes et d'outils innovateurs qui offriront des solutions concrètes au secteur agricole.

Le PLGESA représente la contribution initiale du Canada à l'Alliance mondiale de recherche sur les gaz à effet de serre en agriculture, un réseau international de plus de 30 pays qui coordonnera et intensifiera les activités de recherche en la matière et qui mettra à la disposition des agriculteurs de nouvelles technologies de réduction des émissions et de nouvelles pratiques de gestion bénéfiques. Pour obtenir d'autres précisions sur l'Alliance mondiale de recherche, veuillez visiter le site Web www.globalresearchalliance.org/.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Meagan Murdoch
    Directrice des communications
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    613-773-1059