Plan d'action économique du Canada



Plan d

19 févr. 2013 14h00 HE

Le gouvernement du Canada aide les géoscientifiques formés à l'étranger à obtenir plus rapidement un emploi dans leur domaine d'expertise

BURNABY, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 19 fév. 2013) - Le gouvernement du Canada aide les géoscientifiques formés à l'étranger à trouver plus facilement un emploi dans leur domaine d'expertise. La députée de Vancouver-Sud, Wai Young en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

« La création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme constituent les plus grandes priorités de notre gouvernement, et nous reconnaissons que les professionnels formés à l'étranger nous aident à combler les pénuries de main-d'œuvre dans des professions clés, a déclaré le Mme Young. C'est pourquoi nous travaillons avec des partenaires, comme Géoscientifiques Canada, afin que les nouveaux arrivants puissent trouver un emploi intéressant et contribuer à l'économie canadienne. »

Géoscientifiques Canada reçoit 782 000 $ en financement du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers pour son projet intitulé Admissions Tools. Dans le cadre de ce projet, le Conseil créera des outils nationaux pour évaluer la formation et l'expérience de travail des géoscientifiques formés à l'étranger qui présentent une demande de permis d'exercice au Canada. Cette nouvelle façon d'évaluer les titres de compétences permettra aux géoscientifiques formés à l'étranger de mettre en pratique leurs compétences plus rapidement partout au pays.

« Géoscientifiques Canada est ravi que des fonds soient investis dans cet important projet, a déclaré, M. Timothy Corkery, président de Géoscientifiques Canada. Géoscientifiques Canada fournit des services essentiels à la société, et ses membres sont les principaux innovateurs dans le secteur des ressources du Canada, ici et à l'étranger. Ce projet permettra d'élargir les méthodes d'évaluation menant à l'attribution du permis d'exercice aux géoscientifiques formés à l'étranger, ce qui profitera à toutes les parties concernées tout en assurant la protection du public canadien ».

Dans la foulée du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger, le gouvernement du Canada travaille avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec d'autres partenaires, comme les organismes de réglementation, à l'amélioration du processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers.

Ce projet est un exemple de la façon dont le Cadre apporte des changements utiles à la méthode utilisée pour évaluer les titres de compétences des nouveaux arrivants au Canada.

Pour en savoir plus sur le Plan d'action économique du Canada, veuillez visiter le www.plandaction.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Ce communiqué est disponible en ligne à l'adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.

Document d'information

Le Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger

Dans le Plan d'action économique du Canada, le gouvernement a investi 50 millions de dollars pour travailler avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec d'autres intervenants à améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Ce partenariat a mené à l'élaboration du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger.

Au titre de ce Cadre, les professionnels formés à l'étranger qui présentent une demande de reconnaissance afin d'obtenir le permis ou l'autorisation leur permettant de travailler dans certains domaines, qui paient tous les frais de traitement de leur demande et qui fournissent tous les documents pertinents à l'appui de celle-ci seront avisés dans un délai maximum d'un an des résultats de la comparaison de leurs titres de compétences avec les normes canadiennes. Ils pourraient également être informés des exigences supplémentaires ou être orientés vers d'autres professions où leurs compétences et leur expérience pourraient être mises à profit.

En 2010, des normes de service ont été établies afin que les professionnels formés à l'étranger dans huit professions prioritaires, dont les architectes et le personnel infirmer, puissent faire évaluer leurs titres de compétences dans un délai d'un an partout au Canada. Le gouvernement simplifie maintenant la reconnaissance des titres de compétences étrangers de six autres professions ciblées, dont les médecins et les dentistes. En 2012, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il apporterait d'autres améliorations à la reconnaissance des titres de compétences étrangers et qu'il continuerait à collaborer avec les provinces et les territoires en vue d'établir la prochaine liste de professions ciblées.

De plus, dans le budget de 2011, le gouvernement a annoncé la création du projet pilote de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers, qui a été lancé en février 2012. Mené en collaboration avec des organismes communautaires, ce projet pilote aide les professionnels formés à l'étranger à assumer les coûts de la reconnaissance de leurs diplômes afin qu'ils puissent trouver l'emploi qui correspond le mieux à leurs compétences et à leur expérience.

Pour plus de renseignements sur le Cadre, veuillez consulter le www.rhdcc.gc.ca/fra/competence/publications/rtcae/cpc.shtml.

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers et les services connexes du gouvernement du Canada

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers vise à améliorer l'intégration à la population active des travailleurs formés à l'étranger. Le Programme offre du financement et travaille avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec d'autres intervenants - notamment des organismes de réglementation, des établissements d'enseignement postsecondaire, des conseils sectoriels et des employeurs - pour mettre en œuvre des projets qui facilitent l'évaluation et la reconnaissance des diplômes professionnels acquis dans d'autres pays.

Le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers (BORTCE), mis sur pied en mai 2007, offre aux travailleurs formés à l'étranger des services d'information, d'orientation et d'aiguillage, au Canada et à l'étranger, afin de les aider à faire évaluer rapidement leurs titres de compétences pour qu'ils puissent trouver un emploi plus vite dans leur domaine de formation.

Le BORTCE travaille avec des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, ainsi qu'avec des organismes d'évaluation et de reconnaissance des titres de compétences, en vue de renforcer le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers partout au pays. Des services Internet pour les travailleurs formés à l'étranger sont accessibles sur le site Web du BORTCE, à l'adresse suivante : www.competences.gc.ca

Géoscientifiques Canada réglemente la profession de géoscientifique au Canada. Géoscientifiques Canada élabore des normes uniformes pour l'autorisation d'exercer et la pratique des sciences de la Terre, facilite la mobilité sur la scène nationale et internationale, et encourage la reconnaissance des géoscientifiques professionnels canadiens.

Renseignements

  • Marian Ngo
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Bureau des relations avec les médias
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    819-994-5559