Ressources humaines et Développement social Canada

Ressources humaines et Développement social Canada

20 mars 2008 14h00 HE

Le gouvernement du Canada aide les immigrants à réussir au Canada

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 20 mars 2008) - La ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration, l'honorable Diane Finley, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre des Ressources humaines et du Développement social, l'honorable Monte Solberg, le versement d'une contribution qui prolongera le Projet canadien d'intégration des immigrants (PCII) jusqu'en 2010 pour ainsi continuer d'aider les immigrants à intégrer le marché du travail.

Ce projet avait été lancé en 2007 par le gouvernement du Canada, en collaboration avec l'Association des collèges communautaires du Canada (ACCC). En raison du succès obtenu, il sera prolongé.

"Le gouvernement actuel prend les mesures qui s'imposent afin de veiller à ce que le Canada dispose de la main-d'oeuvre la plus instruite, la plus compétente et la plus souple du monde, a déclaré la ministre Finley. En investissant 3,8 millions de dollars pour aider les immigrants à se préparer pour le marché du travail canadien, nous facilitons l'intégration des nouveaux arrivants à la main-d'oeuvre canadienne, qui s'en trouve ainsi renforcée."

Le PCII est financé par le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers de Ressources humaines et Développement social Canada. Il vise à aider les immigrants à préparer leur intégration au marché du travail canadien avant de quitter leur pays d'origine.

Grâce à la contribution supplémentaire annoncée aujourd'hui, le financement total accordé par le gouvernement du Canada au PCII s'élève maintenant à 8,3 millions de dollars.

Depuis 2007, le Projet offre des séances d'orientation sur les processus canadiens de reconnaissance des titres de compétences étrangers en Chine, en Inde et aux Philippines. Il a été mis au point par l'ACCC.

"L'Association des collèges communautaires du Canada est heureuse de pouvoir offrir des services d'intégration grâce au soutien de Ressources humaines et Développement social Canada, a déclaré M. Nejat Gorica, vice-président, Développement des affaires et coopération technique, de l'ACCC. Depuis le lancement de ce service à l'étranger, en janvier 2007 nous avons aidé plus de 2 300 immigrants, et ils sont plus nombreux à l'utiliser chaque jour."

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers de Ressources humaines et Développement social Canada améliore l'intégration des travailleurs formés à l'étranger au marché du travail. Dans le cadre de ce programme, le Ministère travaille en collaboration avec les provinces, les territoires et les principaux intervenants, tels que les ordres professionnels, les associations professionnelles et les conseils sectoriels, et leur verse des fonds pour la mise en oeuvre de projets favorisant l'évaluation et la reconnaissance des titres de compétences obtenus à l'étranger.

Au Canada, les nouveaux arrivants peuvent également s'adresser au Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers (BORTCE), qui aide les personnes formées à l'étranger à trouver l'information dont elles ont besoin pour faire évaluer et reconnaître leurs titres de compétences, et ce, plus rapidement. Créé en 2007, le BORTCE offre de l'information ainsi qu'un service d'aiguillage et d'orientation aux personnes formées à l'étranger pour qu'elles puissent utiliser leurs compétences au travail. On compte maintenant 320 Centres Service Canada aux quatre coins du pays, par l'intermédiaire desquels les nouveaux arrivants peuvent obtenir des services en personne.

L'automne dernier, le gouvernement du Canada a annoncé l'expansion des services d'orientation du PCII pour aider les immigrants en provenance de l'Inde et de la Chine. On a ainsi ajouté des services sur une base rotative dans les Etats du Gujerat et du Punjab, lesquels sont d'importants bassins d'immigrants qualifiés arrivant de l'Inde.

En Chine, des services ont été introduits à Beijing et à Shanghai sur une base rotative, de manière à ce qu'ils soient accessibles au plus grand nombre d'immigrants potentiels. A ce jour, les séances d'orientation ont été offertes dans trois villes de l'Inde, de la Chine et des Philippines.

D'autres modifications au processus d'immigration ont été proposées dans le budget de 2008 afin de le moderniser, de réunir les familles plus vite et de faire en sorte que les travailleurs qualifiés nous arrivent plus rapidement afin de combler les besoins du marché du travail canadien.

Ce communiqué est également disponible, sur demande, en médias substituts.

Renseignements

  • Ressources humaines et Développement social Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559