Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

01 oct. 2010 10h00 HE

Le gouvernement du Canada aide les jeunes atteints du syndrome de la Tourette

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 1 oct. 2010) - Grâce au gouvernement du Canada, les jeunes atteints du syndrome de la Tourette recevront du soutien pour les aider à effectuer la transition entre l'école et le marché du travail. Le sénateur Donald Neil Plett, au nom de la ministre de Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, a fait cette annonce dans le discours d'ouverture qu'il a prononcé aujourd'hui à la conférence nationale de la Fondation canadienne du syndrome de la Tourette. 

« Le gouvernement du Canada offre aux Canadiens l'occasion de réaliser leur plein potentiel, a déclaré le sénateur Plett. C'est un privilège de s'associer avec de grands organismes comme la Fondation canadienne du syndrome de la Tourette qui travaillent à l'amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées en écartant les obstacles à leur pleine participation à la société. »

Le projet It's Your Move de la Fondation canadienne du syndrome de la Tourette reçoit du soutien dans le cadre de la composante personnes handicapées du Programme de partenariats pour le développement social. Grâce à ce projet, les jeunes atteints du syndrome de la Tourette apprendront à parler en leur propre nom, ce qui les aidera à suivre une formation professionnelle et à tirer profit des occasions d'emploi.

« Le programme It's Your Move n'est pas un programme fondé sur un modèle-type unique, c'est un programme qui vise à offrir aux jeunes atteints du syndrome de la Tourette et autres troubles associés une voie professionnelle qui leur permette d'atteindre leurs buts et de mener une vie prospère et gratifiante, a expliqué la directrice générale de la Fondation, Mme Rosie Wartecker. En participant à des ateliers communautaires, en assistant à des conférences et en tirant profit des outils en ligne, ces jeunes personnes hautement créatives peuvent franchir en toute confiance les différentes étapes de leur vie en sachant que les bonnes mesures de soutien et les bonnes méthodes sont en place. »

Le gouvernement investit annuellement dans des initiatives qui aident à répondre aux besoins des personnes handicapées, comme le Régime enregistré d'épargne-invalidité, la composante personnes handicapées du Programme de partenariats pour le développement social, la composante personnes handicapées du Régime de pensions du Canada, le Fonds d'intégration, les Ententes sur le marché du travail visant les personnes handicapées, ainsi que de mesures d'aide à l'éducation postsecondaire pour les personnes handicapées.

Pour en savoir davantage sur les programmes du gouvernement du Canada destinés aux personnes handicapées, veuillez visiter le site Web suivant : http://www.rhdcc.gc.ca/fra/condition_personnes_handicapees/index.shtml.

Ce communiqué est disponible, sur demande, en formats substituts. 

Document d'information

La composante personnes handicapées du Programme de partenariats pour le développement social vise à accroître l'efficacité du secteur sans but lucratif pour qu'il réponde mieux aux besoins des personnes handicapées en matière de développement social et à leurs aspirations, et ce, en soutenant des solutions novatrices qui permettent d'éliminer les obstacles grâce à un meilleur accès aux programmes et aux services.

Dans le cadre de la composante personnes handicapées, le gouvernement fédéral verse depuis 1998 des subventions à des organismes d'envergure nationale afin de permettre aux personnes handicapées d'avoir un meilleur accès à l'information, aux programmes et aux services, et d'élargir ainsi leurs perspectives, d'augmenter leurs chances de s'épanouir et de garantir leur mieux-être. 

Les objectifs de la composante personnes handicapées sont les suivantes :

  • appuyer l'élaboration et l'utilisation d'approches permettant de s'attaquer efficacement aux problèmes et aux obstacles sociaux auxquels sont confrontées les personnes handicapées;

  • élaborer, échanger et utiliser des connaissances, des outils et des ressources qui favorisent l'inclusion sociale des personnes, des familles et des collectivités;

  • favoriser la collaboration et l'établissement de partenariats, d'alliances et de réseaux dans le but de régler les problèmes sociaux actuels et d'examiner les nouveaux enjeux sociaux;

  • reconnaître et appuyer la capacité des organismes sans but lucratif à cerner les priorités en matière de développement social et à y donner suite. 

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559