Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

29 juin 2011 12h00 HE

Le gouvernement du Canada aide les personnes du Yukon qui sont sans abri ou qui risquent de se retrouver sans abri

WHITEHORSE, YUKON--(Marketwire - 29 juin 2011) - Les personnes ayant l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale (ETCAF), qui sont des sans-abri ou qui risquent de le devenir, recevront des services de prévention et de soutien, grâce à des fonds accordés par le gouvernement du Canada. Le député du Yukon, M. Ryan Leef, en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

"Notre gouvernement vient en aide aux Canadiens qui ont besoin d'un logement, ainsi qu'aux personnes qui cherchent à sortir du cycle de l'itinérance et de la pauvreté, a déclaré M. Leef. Nous sommes heureux de collaborer avec la Fetal Alcohol Syndrome Society Yukon pour qu'elle puisse offrir des services d'extension et veiller ainsi à ce que les sans-abri et les personnes à risque de le devenir qui ont ces troubles obtiennent l'aide nécessaire afin d'atteindre la stabilité et l'autonomie. "

"La Fetal Alcohol Syndrome Society Yukon (FASSY) offre des services d'extension et de défense des droits aux personnes qui ont l'ETCAF, de l'information sur la prévention de l'ETCAF et de l'aide aux personnes qui ont ces troubles au Yukon, a dit M. Mike McCann, directrice exécutive de la FASSY. La FASSY dépend du financement qu'elle reçoit de programmes tels que la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance pour faire en sorte que les personnes qui ont l'ETCAF aient accès à des logements sûrs et supervisés dans notre collectivité."

Le financement de 147 804 $, accordé dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, sera utilisé pour aider les Autochtones et d'autres personnes qui ont l'ETCAF à trouver et à conserver un logement convenable. Ils serviront également à offrir d'autres services de soutien direct aux personnes qui ont l'ETCAF, notamment des services de santé, des séances de formation et de l'aide pour trouver un emploi.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

DOCUMENT D'INFORMATION

La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) est un programme communautaire unique qui vise à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un financement et un soutien direct à 61 collectivités désignées partout au Canada. La SPLI est entrée en vigueur le 1er avril 2007, avec un financement annuel de 134,8 millions de dollars pour deux ans. En septembre 2008, le gouvernement s'est engagé à investir plus de 1,9 milliard de dollars dans des programmes de logement et de lutte contre l'itinérance sur cinq ans, soit jusqu'en mars 2014, ce qui comprend le renouvellement de la SPLI jusqu'en mars 2014.

En date du 6 juin 2011, dans le cadre de la SPLI, le gouvernement du Canada avait versé plus de 633 millions de dollars pour 1 745 projets, au total, dans le but de prévenir et de réduire l'itinérance au Canada.

La SPLI permet de mettre en place les structures et les mesures de soutien qui aident les sans-abri ou les personnes à risque de le devenir à devenir autonomes et à participer pleinement à la société. Ce modèle cherche à s'attaquer à l'itinérance en travaillant en partenariat avec les provinces et les territoires, d'autres ministères fédéraux, ainsi qu'avec les collectivités et les secteurs privé et à but non lucratif.

L'offre de logements sûrs et stables, et de services de soutien connexes, est un élément important de la lutte contre l'itinérance et de l'aide accordée aux sans-abri pour qu'ils deviennent plus autonomes et améliorent leur qualité de vie. Les investissements du gouvernement permettent de créer des emplois, de stimuler les économies locales et d'améliorer la qualité de vie de nombreux Canadiens.

En collaborant avec tous nos partenaires, nous optimiserons les résultats, afin de faire une différence durable dans la vie des Canadiens vulnérables. La SPLI offre à nos partenaires communautaires l'aide dont ils ont besoin.

La SPLI se fonde sur le principe de la priorité au logement, qui établit que la première étape consiste à offrir aux particuliers un logement de transition et supervisé.

Pour en savoir plus sur la SPLI et les sept volets de financement, veuillez consulter le www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri.

Renseignements

  • Ann Matejicka
    Directeur des communications
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Bureau des relations avec les médias
    Ressources humaines et
    Développement des compétences Canada
    819-994-5559