Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

12 oct. 2010 09h00 HE

Le gouvernement du Canada aide les personnes qui sont sans abri ou à risque de le devenir au Nouveau Brunswick

CHIPMAN, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 12 oct. 2010) - Grâce au soutien du gouvernement du Canada, les gens dans le besoin auront accès à une banque alimentaire améliorée. Le député de Fredericton, ministre de la porte d'entrée de l'Atlantique, ministre du Revenu national et ministre de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, l'honorable Keith Ashfield, a fait cette annonce aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

« Notre gouvernement donne un coup de main aux Canadiens qui ont des besoins de logement et vient en aide à ceux qui cherchent à se sortir du cycle de l'itinérance et de la pauvreté, a déclaré le ministre Ashfield. Nous sommes heureux d'appuyer l'organisme Chipman Community Care dans ses efforts pour aider les sans-abri de la collectivité et les personnes qui risquent de sombrer dans l'itinérance. »

Dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, l'organisme recevra un peu plus de 26 000 dollars pour remplacer ses congélateurs désuets par un congélateur-chambre et pour rénover un escalier, ce qui lui permettra de mieux conserver la nourriture, d'améliorer l'efficacité énergétique et de rendre l'édifice davantage conforme aux normes de sécurité.

« Chipman Community Care est très reconnaissant de l'aide financière que nous accorde le gouvernement fédéral, a indiqué la présidente de l'organisme, Mme Ruth True. À l'heure actuelle, nous composons avec treize congélateurs qui offrent une capacité de stockage limitée et qui représentent des coûts d'entretien très élevés. Ce financement nous permettra de les remplacer par un nouveau congélateur-chambre qui offrira plus d'espace pour entreposer la nourriture et qui permettra de préparer plus facilement les boîtes de denrées destinées aux gens dans le besoin de notre collectivité. »

La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance met l'accent sur des solutions de logement supervisé et de transition à long terme conformément à une approche qui mise d'abord et avant tout sur le logement pour aider les gens dans le besoin à se sortir du cercle vicieux de l'itinérance. Le gouvernement du Canada investit plus de 1,9 milliard de dollars sur cinq ans, soit jusqu'en 2014, dans des programmes de logement et de lutte contre l'itinérance destinés aux Canadiens à faible revenu.

Le Plan d'action économique du Canada fait fond sur ces investissements en y ajoutant un investissement ponctuel de plus de deux milliards de dollars sur deux ans pour construire ou rénover des logements sociaux, ainsi qu'une somme pouvant atteindre deux milliards de dollars en prêts aux municipalités canadiennes, investie sur deux ans, pour financer des améliorations aux infrastructures des logements. Pour en savoir plus sur le Plan d'action économique, veuillez visiter le site www.plandaction.gc.ca.

Pour de plus amples renseignements sur la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, veuillez consulter le site www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Document d'information

La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) est un programme communautaire unique visant à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un soutien direct et du financement à 61 collectivités partout au Canada. La SPLI, qui est entrée en vigueur le 1er avril 2007, était dotée d'un budget annuel de 134,8 millions de dollars pour deux ans. En 2008, elle a été prolongée de deux autres années, soit jusqu'au 31 mars 2011. 

La SPLI met en place les structures et les mesures de soutien nécessaires pour aider les sans-abri et les personnes à risque d'itinérance à devenir autonomes et à participer pleinement à la société. Elle se fonde sur un modèle qui vise à lutter contre l'itinérance en travaillant de concert avec les provinces et les territoires, d'autres ministères fédéraux, les collectivités, le secteur privé et les organismes sans but lucratif.

L'offre de logements sécuritaires et stables, et de services connexes, est un élément important de la lutte contre l'itinérance et de l'aide accordée aux sans-abri pour qu'ils deviennent plus autonomes et qu'ils améliorent leur qualité de vie. Les investissements consentis par le gouvernement permettent de créer des emplois, de stimuler l'économie locale et d'améliorer la qualité de vie de nombreux Canadiens.

Ce faisant, nous optimisons les résultats et nous améliorons ainsi de façon durable le sort des Canadiens vulnérables. De plus, la SPLI offre à nos partenaires des collectivités le soutien dont ils ont besoin.

La SPLI se fonde sur le principe de la priorité au logement, qui reconnaît que la première étape de la lutte contre l'itinérance consiste à offrir aux sans-abri un logement de transition ou un logement supervisé.

La SPLI compte sept volets de financement :

Volets régionaux

  • Collectivités désignées
  • Collectivités éloignées
  • Collectivités autochtones

Volets nationaux

  • Projets pilotes horizontaux du gouvernement fédéral
  • Programme de développement des connaissances sur l'itinérance
  • Système d'information sur les personnes et les familles sans abri 
  • Initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de la SPLI et des sept volets de financement, consultez le site suivant : www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri/index.shtml.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559