Plan d'action économique du Canada



Plan d

26 oct. 2012 13h00 HE

Le gouvernement du Canada aide les sages-femmes formées à l'étranger à obtenir plus rapidement un emploi dans leur domaine d'expertise

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 26 oct. 2012) - Le gouvernement du Canada aide les sagesfemmes formées à l'étranger à trouver plus facilement un emploi dans leur domaine d'expertise. La députée de Vancouver-Sud, Wai Young, en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

« Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance du rôle que jouent les professionnels de la santé formés à l'étranger pour remédier aux pénuries de maind'œuvre et améliorer la qualité de vie des Canadiens, a déclaré Mme Young. C'est pourquoi nous travaillons avec des partenaires, comme les responsables du programme Multi-jurisdictional Midwifery Bridging Program, afin que les professionnels de la santé formés à l'étranger puissent mettre en pratique leurs connaissances et leurs compétences plus tôt dans les collectivités du pays. »

Le programme Multi-jurisdictional Midwifery Bridging Program reçoit 355 717 $ en financement du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers pour son projet qui permettra de mettre à l'essai une approche simplifiée permettant d'évaluer la formation et l'expérience de travail des sagesfemmes formées à l'étranger. Ce projet aidera également les sagesfemmes formées à l'étranger à trouver un emploi afin qu'elles puissent exercer leur profession au Canada.

« Les responsables du programme Multi-jurisdictional Midwifery Bridging Program aimeraient souligner la générosité dont a fait preuve le gouvernement du Canada dans l'attribution d'un financement pour notre projet pilote intitulé Accelerated Stream dans le cadre du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers, a déclaré Jelena Putnik, directrice intérimaire du programme Multijurisdictional Midwifery Bridging Program. La vision du gouvernement du Canada ainsi que son soutien à l'égard de notre objectif visant à créer un processus accessible, simple et rapide destiné aux sagesfemmes formées à l'étranger afin qu'elles puissent se préparer en vue d'intégrer la pratique canadienne ont une valeur inestimable, à la fois pour remédier à la pénurie de prestataires de soins primaires obstétricaux au pays ainsi que pour reconnaître et mettre à profit les compétences et l'expertise de la population immigrante. »

Dans la foulée du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger, le gouvernement du Canada travaille avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec d'autres partenaires, comme les organismes de réglementation, à l'amélioration du processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers.

Ce projet est un exemple de la façon dont le Cadre apporte des changements utiles à la méthode utilisée pour évaluer les titres de compétences des nouveaux arrivants au Canada.

Pour en savoir plus sur le Plan d'action économique du Canada, veuillez visiter le www.plandaction.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

Ce communiqué est disponible en ligne à l'adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.

Document d'information

Le Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger

Dans le Plan d'action économique du Canada, le gouvernement a investi 50 millions de dollars pour travailler avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec d'autres intervenants à améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers. Ce partenariat a mené à l'élaboration du Cadre pancanadien d'évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l'étranger.

Aux termes de ce cadre, des normes de service ont été établies en 2010 afin que les professionnels formés à l'étranger dans huit professions prioritaires, dont les architectes et le personnel infirmier, puissent faire évaluer leurs titres de compétences dans un délai d'un an partout au Canada. Le gouvernement simplifie maintenant la reconnaissance des titres de compétences étrangers de six autres professions ciblées, dont les médecins et les dentistes. En 2012, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il apporterait d'autres améliorations à la reconnaissance des titres de compétences étrangers et qu'il continuerait à collaborer avec les provinces et les territoires en vue d'établir la prochaine liste de professions ciblées.

De plus, le gouvernement a lancé le projet pilote de prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers en février 2012. Mené en collaboration avec des organismes communautaires, ce projet pilote aide les professionnels formés à l'étranger à assumer les coûts de la reconnaissance de leurs diplômes afin qu'ils puissent trouver l'emploi qui correspond le mieux à leurs compétences et à leur expérience.

Pour plus de renseignements sur le Cadre, veuillez consulter le www.rhdcc.gc.ca/fra/competence/publications/rtcae/cpc.shtml.

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers et les services connexes du gouvernement du Canada

Le Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers vise à améliorer l'intégration à la population active des travailleurs formés à l'étranger. Le Programme offre du financement et travaille avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec d'autres intervenants - notamment des organismes de réglementation, des établissements d'enseignement postsecondaire, et des employeurs - pour mettre en œuvre des projets qui facilitent l'évaluation et la reconnaissance des diplômes professionnels acquis dans d'autres pays.

Le Bureau d'orientation relatif aux titres de compétences étrangers (BORTCE), mis sur pied en mai 2007, offre aux travailleurs formés à l'étranger des services d'information, d'orientation et d'aiguillage, au Canada et à l'étranger, afin de les aider à faire évaluer rapidement leurs titres de compétences pour qu'ils puissent trouver un emploi plus vite dans leur domaine de formation.

Le BORTCE travaille avec des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, ainsi qu'avec des organismes d'évaluation et de reconnaissance des titres de compétences, en vue de renforcer le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers partout au pays. Des services Internet pour les travailleurs formés à l'étranger sont accessibles sur le site Web du BORTCE, à l'adresse suivante : www.competences.gc.ca

L'Initiative relative aux professionnels de la santé formés à l'étranger s'appuie sur la collaboration avec les provinces, les territoires et les intervenants afin qu'un plus grand nombre de professionnels de la santé formés à l'étranger puissent mettre leurs compétences à contribution dans le système de soins de santé du Canada.

Le programme Multi-jurisdictional Midwifery Bridging Program (MMBP) offre un processus d'évaluation, d'orientation et de transition à l'intention des sagesfemmes dûment qualifiées formées à l'étranger qui souhaitent exercer leur profession en ColombieBritannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, dans les Territoires du NordOuest, au Nunavut et en NouvelleÉcosse. Les responsables du MMBP procèdent à la vérification de l'expérience et de la formation des sagesfemmes au nom des organismes de réglementation de ces administrations et aident les sagesfemmes formées à l'étranger à se préparer en vue de mettre en application leurs compétences et leurs connaissances conformément au modèle de pratique observé par les sagesfemmes canadiennes.

Renseignements

  • Marian Ngo
    Cabinet de la ministre Finley
    819-994-2482

    Bureau des relations avec les médias
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    819-994-5559