Santé Canada

Santé Canada

31 mars 2014 12h00 HE

Le gouvernement du Canada annonce de nouvelles mesures pour aider la communauté médicale à gérer la consommation de marihuana à des fins médicales

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 31 mars 2014) - Santé Canada

La marihuana n'est pas un médicament approuvé au Canada et n'a pas fait l'objet d'études scientifiques rigoureuses visant à en vérifier l'efficacité et la sécurité.

Santé Canada n'approuve pas l'usage de la marihuana, mais les tribunaux ont statué que les Canadiens doivent avoir un accès raisonnable à une source légale de marihuana à des fins médicales.

Par conséquent, le gouvernement du Canada croit que cet accès doit être contrôlé afin de protéger la santé et la sécurité du public.

Au cours des derniers mois, la ministre Ambrose est allée au-devant de la communauté médicale pour travailler de concert avec ses membres afin de répondre aux préoccupations communes entourant l'usage thérapeutique de la marihuana, y compris l'absence de lignes directrices relatives à la posologie et les précautions sanitaires à prendre. Santé Canada collabore avec les organismes provinciaux et territoriaux de réglementation de la médecine et des services infirmiers pour qu'ils soient mieux informés sur la façon dont les médecins et les infirmières et infirmiers praticiens autorisent l'usage de la marihuana et sur les quantités qu'ils autorisent.

En outre, la ministre Ambrose a demandé à Santé Canada de collaborer avec les entreprises commerciales détenant une licence de production de marihuana à des fins médicales pour améliorer le partage avec les organismes de surveillance réglementaire de l'information sur la façon dont les médecins et les infirmières et infirmiers praticiens autorisent l'usage de la marihuana.

De plus, la ministre a aussi demandé à Santé Canada de collaborer avec la communauté médicale et scientifique pour produire un autre document sur l'usage de la marihuana à des fins médicales pour aider les médecins et les infirmières et infirmiers praticiens à prendre des décisions.

Ces nouvelles mesures, y compris les lignes directrices relatives à la posologie, les documents d'information et la surveillance accrue, devraient diminuer la possibilité d'ordonnances excessives et d'effets nuisibles sur la santé.

Faits en bref

  • La marihuana n'est pas un médicament approuvé au Canada.

  • Le Programme d'accès à la marihuana à des fins médicales a vu le jour en 2001. De quelques centaines d'utilisateurs autorisés qu'il comptait à ses débuts, il en compte maintenant près de 40 000. Cette expansion rapide a eu des conséquences pour la santé et la sécurité du public. Les personnes cultivant de la marihuana dans des résidences privées ont accru les risques pour la santé et la sécurité.

  • Des maires, des chefs des pompiers, des policiers et des membres de la communauté nous ont dit que l'ancien programme présentait de graves problèmes de santé et de sécurité.

  • La communauté médicale a demandé au gouvernement de travailler avec elle et de partager l'information.

  • La consommation de marihuana à un jeune âge pose des risques nocifs graves pour la santé, et il ne faut pas l'encourager.

  • Les jeunes sont particulièrement susceptibles de ressentir des effets négatifs graves après avoir consommé de la marihuana. Leur fonctionnement mental et leur santé mentale peuvent en être affectés à un point tel qu'ils peuvent développer une psychose et la schizophrénie.

Citations

« Je tiens à souligner que la marihuana séchée n'est pas un médicament approuvé au Canada. Santé Canada n'approuve pas l'utilisation de marihuana, mais les tribunaux ont statué que les Canadiens doivent avoir un accès raisonnable à une source légale de marihuana à des fins médicales. »

Rona Ambrose, Ministre de la Santé

« J"entends toujours des organismes de professionnels de la santé s'inquiéter, car la marihuana séchée n'est pas un médicament approuvé au Canada. Ils veulent une orientation plus claire en matière de sécurité et d'efficacité et ils veulent que les autorisations soient surveillées. Par conséquent, j'ai demandé à Santé Canada de consulter les organismes de réglementation provinciaux et territoriaux, les entreprises autorisées à produire de la marihuana et d'autres organisations professionnelles pour améliorer le partage d'information sur la façon dont les médecins et les infirmières et infirmiers praticiens autorisent l'usage de marihuana. »

Rona Ambrose, Ministre de la Santé

« Les ordres de médecins ont de graves préoccupations au sujet de la prescription d'un produit comme la marihuana qui n'est pas un médicament approuvé. Comme les médecins peuvent néanmoins prescrire de la marihuana, ils devraient le faire de manière à nous permettre d'exercer notre devoir d'agir dans l'intérêt public. Nous sommes encouragés par la directive que Santé Canada a reçue de demander aux producteurs détenant une licence de partager avec nous l'information sur les médecins prescripteurs pour que nous puissions effectuer l'assurance de la qualité et vérifier les processus de traitement des plaintes. »

Rocco Gerace, médecin, Présidente, Fédération des ordres de médecins du Canada

« À titre de défenseurs de la santé publique, nous soulignons l'importance de faire comprendre clairement au public et aux décideurs que la marihuana, loin d'être inoffensive, est une drogue de plus en plus puissante qui crée une forte dépendance et qui peut donc être nuisible au rendement scolaire et au travail, à la maturation cérébrale chez le fœtus et l'adolescent, à la santé mentale et à la capacité de conduire un véhicule. Elle peut aussi causer des dommages physiques au système respiratoire et à d'autres organes. »

Dr Harold Kalant, Smart Approaches to Marijuana Canada

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles par Internet à: www.santecanada.gc.ca/media.

Renseignements

  • Michael Bolkenius
    Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
    Ministre fédérale de la Santé
    613-957-0200

    Santé Canada
    Relations avec les médias
    613-957-2983

    Renseignements à l'intention du public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709