Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

05 juin 2009 12h01 HE

Le gouvernement du Canada annonce l'attribution d'un important contrat pour la surveillance aérienne

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 5 juin 2009) -

A l'attention des directeurs de l'information : Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de La Presse Canadienne via Marketwire.

Au nom de l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, le sénateur Fabian Manning a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada a accordé à Provincial Airlines Limited (PAL), filiale de Provincial Aerospace Limited de St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador, un contrat de 75 millions de dollars d'une durée de cinq ans pour des services de surveillance aérienne dans les eaux canadiennes de l'intérieur et des zones côtières et hauturières. L'adjudication de ce contrat a été conforme aux modalités du Système d'invitations ouvertes à soumissionner du gouvernement du Canada.

"Ce contrat représente un investissement substantiel dans l'industrie aérospatiale canadienne et dans l'économie de Terre-Neuve-et-Labrador. Il contribuera à protéger des emplois et à stimuler la croissance durant cette période de ralentissement économique", a déclaré le sénateur Manning. "Elément important des activités d'application des règlements sur les pêches du Canada, la surveillance aérienne sert également à affirmer la souveraineté du Canada et à renforcer la sûreté maritime".

Pêches et des Océans Canada (MPO) est responsable de l'observation, du contrôle et de la surveillance des eaux de pêche canadiennes ainsi que de certaines zones internationales, comme la zone réglementée par l'Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest et le Pacifique Nord.

Le programme de surveillance aérienne du MPO permet d'observer les activités des navires canadiens et étrangers, et de déceler les infractions. De plus, ce programme fournit des renseignements sur la surveillance de la pollution, la surveillance de l'environnement et la sécurité maritime à d'autres ministères et organismes fédéraux.

"Récemment, j'ai eu l'occasion de participer à un vol de surveillance avec des agents des pêches du MPO et j'ai été très impressionnée par les capacités technologiques de l'appareil et le professionnalisme de l'équipage", a déclaré la ministre Shea.

Provincial Airlines Limited est une entreprise entièrement canadienne, reconnue mondialement comme un chef de file mondial dans les activités de surveillance aérienne et d'appui. Elle a assuré la surveillance aérienne pour le MPO dans diverses circonstances depuis 1989. Elle emploie 750 personnes au Canada.

Ce contrat comprend l'utilisation exclusive de trois avions Beechcraft King Air B200 (et un avion de remplacement) spécialement modifiés et équipés, ainsi que tout le soutien au sol nécessaire et les autres services connexes. (Environ 7 500 heures de vol seront effectuées chaque année à partir des bases suivantes : St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador; Halifax, Nouvelle-Ecosse; et Comox, Colombie-Britannique.


FICHE D'INFORMATION

Programme national de surveillance aérienne des pêches

La surveillance aérienne est un outil efficace pour observer les activités de pêche dans de vastes espaces maritimes. Le Programme national de surveillance aérienne des pêches permet à Pêches et Océans Canada (MPO) d'observer les activités des navires canadiens et étrangers pour s'assurer qu'ils respectent les lois et les règlements nationaux et les obligations internationales.

Le MPO a la responsabilité d'assurer le suivi, le contrôle et la surveillance des pêches canadiennes à l'intérieur de sa zone économique exclusive et dans certaines zones internationales. Le but premier de la surveillance aérienne exercée par le MPO est d'observer les activités des navires de pêche canadiens et étrangers pour déceler toute infraction potentielle qui constituerait une menace pour la pérennité des ressources halieutiques ou la sûreté maritime.

Au Canada, la surveillance aérienne appuie l'application des lois suivantes :

- La Loi sur les pêches

- La Loi sur les océans

- La Loi sur la protection des pêches côtières

- La Loi sur les espèces en péril

- La Loi sur la marine marchande du Canada

Le MPO a aussi une responsabilité partagée pour le suivi, le contrôle et la surveillance des activités de pêche dans certaines zones marines internationales. Le Canada fournit un soutien à la surveillance en tant qu'Etat membre des organisations régionales de gestion des pêches (ORGP) suivantes :

- Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique

- Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest (OPANO)

- Commission des poissons anadromes du Pacifique Nord (CPAPN)

La majorité des patrouilles aériennes intérieures du MPO sont réalisées dans le cadre d'un partenariat avec Provincial Airlines Limited (PAL), une filiale de l'entreprise Provincial Aerospace Limited de St. John's, T.-N.-L. PAL exploite trois avions (plus un autre en attente) pour le compte du MPO à partir de bases situées à St. John's (T.-N.-L.), à Halifax (N.-E.) et à Comox (C.-B.). Elle effectue environ 7 500 heures de vol par an.

Aux termes de ce marché, PAL fournit au MPO l'usage exclusif d'avions Beechcraft King Air B200 spécialement modifiés et équipés, ainsi qu'un soutien au sol et d'autres services connexes.

A bord des avions, des agents des pêches du MPO recueillent des renseignements qu'ils envoient à des centres d'opérations en sureté maritime. Ils se servent à cette fin de matériel de surveillance perfectionné, y compris un radar de recherche de 360 degrés et d'une portée de 200 miles, un système thermique à balayage frontal, des appareils photographiques et des caméras vidéo numériques, un système d'éclairage de nuit et un système de gestion des données ultramoderne et entièrement intégré. Lorsque les agents des pêches observent des activités potentiellement illégales ou douteuses, ils envoient des renseignements sur les navires repérés aux navires canadiens qui patrouillent dans la zone concernée et qui peuvent ensuite poursuivre l'enquête en mer.

Le MPO a signé un protocole d'entente avec le ministère de la Défense nationale (MDN) pour un nombre déterminé d'heures de surveillance par un avion de patrouille maritime CP-140 Aurora. Ces heures sont réparties entre les activités de surveillance du Pacifique Nord dans le cadre de l'Opération Driftnet de la CPACN, et les activités de surveillance de la zone réglementée par l'OPANO, sur la côte Est.

En plus de surveiller les pêches, le MPO offre aussi des services de surveillance aérienne à d'autres ministères chargés d'assurer la sécurité maritime dans les eaux canadiennes. Parmi les autres activités de surveillance effectuées, mentionnons des patrouilles de surveillance de la pollution, la reconnaissance aérienne des glaces et des icebergs, la surveillance des navires de transport maritime et la communication de renseignements pour les missions de recherche-sauvetage et la préservation de l'intégrité des frontières.

Pour voir les photos associées à ce communiqué, veuillez visiter les liens suivant :

http://www.marketwire.com/library/20090605-Top%20Picture_800.jpg

http://www.marketwire.com/library/20090605-Bottom%20Picture_800.jpg

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada - Ottawa
    Scott Cantin
    Relations avec les médias
    613-990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada - Ottawa
    Cabinet de la ministre
    Nancy Bishay
    Attachée de presse
    613-992-3474