Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

10 nov. 2011 14h00 HE

Le gouvernement du Canada annonce le financement de projets au Québec pour aider les Canadiens atteints de diabète

THETFORD MINES, QUÉBEC--(Marketwire - 10 nov. 2011) - L'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie et ministre d'État (Agriculture), a annoncé aujourd'hui au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, l'octroi de fonds à quatre organismes du Québec dans le cadre de la Stratégie canadienne sur le diabète.

« Environ deux millions de Canadiens ont reçu un diagnostic de diabète. Nombreux sont ceux qui ne savent pas qu'ils sont atteints de la maladie, et le nombre de personnes qui recevront un diagnostic de diabète devrait continuer d'augmenter », a indiqué le ministre Paradis. « Grâce à des fonds provenant de la Stratégie canadienne sur le diabète, le gouvernement du Canada s'associe à des organismes clés du Québec en vue d'améliorer la vie des gens qui ont le diabète ou qui sont à risque de le développer. »

Le diabète occupe le septième rang des principales causes de décès au Canada et touche environ deux millions de Canadiens. Au Canada, de 90 à 95 % des cas de diabète sont de type 2. Il est souvent possible de prévenir le diabète ou d'en retarder l'apparition au moyen de l'exercice physique régulier, d'une saine alimentation et du maintien d'un poids santé. S'il n'est pas bien géré, le diabète peut entraîner des complications graves comme une maladie du cœur, un accident vasculaire cérébral, la cécité, une maladie chronique du rein, des dommages neurologiques ou l'amputation.

L'annonce d'aujourd'hui fait partie du financement annoncé par la ministre Aglukkaq le 1er novembre 2011 pour des projets sur le diabète de partout au Canada. Les projets financés à l'heure actuelle par la Stratégie canadienne sur le diabète portent sur le dépistage, la détection précoce et la prise en charge du diabète ainsi que sur la prévention des complications secondaires de la maladie, y compris l'hypertension, les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux.

La mission de l'Agence de la santé publique du Canada est de promouvoir et de protéger la santé des Canadiens. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le diabète ou les modes de vie sains, veuillez consulter www.santepublique.gc.ca. Vous trouverez ci-joint un feuillet de renseignements contenant des précisions à propos des projets financés.

Also available in English

FEUILLET DE RENSEIGNEMENTS

PROJETS COMMUNAUTAIRES RELATIFS AU DIABÈTE AU QUÉBEC

SOMMAIRE

  • Environ deux millions de Canadiens ont reçu un diagnostic de diabète. De nombreuses autres personnes ne savent pas qu'elles sont diabétiques, et le nombre de personnes ayant reçu un diagnostic de diabète devrait continuer de croître.

  • Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler en étroite collaboration avec des partenaires de l'ensemble du pays pour prévenir le diabète et lutter contre cette maladie. Les projets annoncés aujourd'hui font partie de cet engagement.

  • Dans le cadre de la Stratégie canadienne sur le diabète, le gouvernement du Canada investit plus de six millions de dollars pour sept projets nationaux et 30 projets régionaux. Ces projets portent sur le dépistage, la détection précoce et la prise en charge du diabète ainsi que sur la prévention des complications secondaires de la maladie, y compris l'hypertension, les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux.

  • Quatre projets ont lieu au Québec.

Projets au Québec

Favoriser de bonnes pratiques de gestion du poids chez les professionnels de la santé et les femmes de 18-45 ans (Montréal)

L'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) reçoit 110 000 $ sur quinze mois pour former 500 infirmières et d'autres professionnels de la santé sur des méthodes efficaces de perte de poids pour les femmes souffrant d'embonpoint ou d'obésité qui sont susceptibles d'être atteintes du diabète.

Les professionnels de la santé qui reçoivent la formation donneront aux femmes à risque des conseils sur la perte de poids et les dirigeront vers des programmes connexes dans leur communauté. Un suivi régulier permettra de s'assurer que les femmes ne sont pas atteintes de diabète ou de ses complications et qu'elles sont encouragées et appuyées dans leurs activités pour perdre du poids.

Programme d'éducation et de dépistage ciblé pour la santé rénale (Montréal)

La Fondation canadienne du rein – Division Québec reçoit 90 000 $ sur quinze mois pour établir un partenariat avec les Centres de santé et de services sociaux de Montréal en vue de faire le dépistage du diabète et des maladies du rein dans certaines communautés multiethniques de Montréal.

Les participants rempliront un formulaire qui recueille des données démographiques, les antécédents de santé, le niveau d'activité physique, les antécédents familiaux d'hypertension artérielle, de diabète et d'insuffisance rénale, qui serviront ensuite à diriger les participants vers leur médecin de famille ou un centre local de santé et de services sociaux. Une entrevue de suivi avec chaque participant, trois mois plus tard, permettra d'évaluer les modifications à leur mode de vie et de vérifier s'ils ont vu leur médecin.

Développement d'environnements communautaires favorables à l'activité physique et l'auto-gestion des soins du diabète et ses co-morbidités (Montréal)

Le Comité jeunesse de Notre-Dame-de-Grâce reçoit 230 000 $ sur deux ans pour concevoir et mettre en œuvre des programmes d'exercice pour les résidents de Notre-Dame-de-Grâce atteints de diabète ou susceptibles de l'être. Ces programmes seront adaptés aux besoins des personnes diabétiques et mis en œuvre dans des établissements publics de Montréal.

Ensemble face au diabète. Des synergies réelles, un espace virtuel (Montréal)

Le Réseau Action Santé (RAS) reçoit 205 000 $ sur deux ans pour créer une communauté de pratique en vue de faciliter le transfert des connaissances, de promouvoir le réseautage stratégique et d'améliorer le soutien professionnel par l'entremise de modules d'apprentissage en ligne et de la résolution virtuelle de problèmes. Ce projet rassemblera une multitude d'organisations communautaires et de professionnels de la santé (notamment des médecins, des infirmières, des kinésiologues et des nutritionnistes).

Ce projet permettra d'améliorer la capacité professionnel d'appuyer les diabétiques au Québec.

À propos de la Stratégie canadienne sur le diabète

La Stratégie canadienne sur le diabète (SCD) reçoit un financement annuel permanent de 18 millions de dollars dans le cadre de la Stratégie intégrée en matière de modes de vie sains et de maladies chroniques.

  • Le gouvernement fédéral et ses partenaires s'occupent du diabète et des complications connexes au moyen de la SCD, qui met l'accent sur la prévention, la détection précoce et l'autogestion de tous les types de diabète.
  • La SCD a augmenté la sensibilisation générale à propos du diabète et de ses facteurs de risque et a créé le premier système national de surveillance intégrée du diabète.
  • Au moyen de programmes communautaires, des projets sont créés pour enrichir les initiatives de prévention chez les populations à haut risque, pour améliorer la sensibilisation aux facteurs de risque et pour aider les personnes qui vivent avec le diabète à éviter de graves complications.

Renseignements

  • Santé Canada
    Cailin Rodgers
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    (613) 957-0200

    Relations avec les médias
    Agence de la santé publique du Canada
    (613) 941-8189