Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

10 nov. 2011 14h00 HE

Le gouvernement du Canada annonce le financement de projets dans les provinces de l'Atlantique pour aider les Canadiens atteints de diabète

L'ANSE-AU-LOUP, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 10 nov. 2011) - L'octroi de financement à six organismes des provinces de l'Atlantique dans le cadre de la Stratégie canadienne sur le diabète a été annoncé aujourd'hui par le ministre Peter Penashue, ministre des Affaires intergouvernementales et président du Conseil privé de la Reine pour le Canada, au nom de la ministre Leona Aglukkaq, ministre de la Santé.

« Les importants travaux réalisés grâce à ces projets permettront d'améliorer la vie des personnes atteintes de diabète », a affirmé le ministre Penashue. « Le diabète est importante question de santé publique qui touche de plus en plus de Canadiens et les projets financés dans le cadre de la Stratégie canadienne sur le diabète permettront d'engendrer des répercussions positives dans nos collectivités et partout au Canada. »

Le diabète occupe le septième rang des principales causes de décès au Canada et touche environ deux millions de Canadiens. Au Canada, de 90 à 95 % des cas de diabète sont de type 2. Il est souvent possible de prévenir le diabète ou d'en retarder l'apparition au moyen de l'exercice physique régulier, d'une saine alimentation et du maintien d'un poids santé. S'il n'est pas bien géré, le diabète peut entraîner des complications graves comme une maladie du cœur, un accident vasculaire cérébral, la cécité, une maladie chronique du rein, des dommages neurologiques ou l'amputation.

L'annonce d'aujourd'hui fait partie du financement annoncé par la ministre Aglukkaq le 1er novembre 2011 pour des projets sur le diabète de partout au Canada. Les projets financés à l'heure actuelle par la Stratégie canadienne sur le diabète portent sur le dépistage, la détection précoce et la prise en charge du diabète ainsi que sur la prévention des complications secondaires de la maladie, y compris l'hypertension, les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux.

La mission de l'Agence de la santé publique du Canada est de promouvoir et de protéger la santé des Canadiens. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le diabète ou les modes de vie sains, veuillez consulter www.santepublique.gc.ca. Vous trouverez ci-joint un feuillet de renseignements contenant des précisions à propos des projets financés.

Also available in English

FEUILLET DE RENSEIGNEMENTS

PROJETS COMMUNAUTAIRES SUR LE DIABÈTE DANS LA RÉGION DE L'ATLANTIQUE

SOMMAIRE

  • Environ deux millions de Canadiens ont reçu un diagnostic de diabète. De nombreuses autres personnes ne savent pas qu'elles sont diabétiques, et le nombre de personnes ayant reçu un diagnostic de diabète devrait continuer de croître.

  • Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler en étroite collaboration avec des partenaires de l'ensemble du pays pour prévenir le diabète et lutter contre cette maladie. Les projets annoncés aujourd'hui font partie de cet engagement.

  • Dans le cadre de la Stratégie canadienne sur le diabète, le gouvernement du Canada investit plus de six millions de dollars pour sept projets nationaux et 30 projets régionaux. Ces projets portent sur le dépistage, la détection précoce et la prise en charge du diabète ainsi que sur la prévention des complications secondaires de la maladie, y compris l'hypertension, les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux.

  • Six projets ont lieu dans la région de l'Atlantique.

Projets dans la région de l'Atlantique

Bridging the Divide: Improving Psychosocial Management of Atlantic Canadians with Diabetes (Combler l'écart : amélioration de la prise en charge psychosociale des Canadiens de l'Atlantique atteints de diabète) – Halifax (Nouvelle-Écosse)

Le Behaviour Change Institute, du Queen Elizabeth II Health Sciences Centre, reçoit 64 365 $ sur une période de 18 mois pour élaborer des trousses d'outils destinées aux fournisseurs de soins de santé et de soins de santé mentale qui portent sur l'autogestion du diabète et dans lesquelles figure de l'information sur les problèmes psychosociaux et les problèmes de santé mentale en plus des renseignements habituels sur les changements au mode de vie, comme le contrôle du poids et l'activité physique.

Le Diabetes Care Program of Nova Scotia, le ministère de la Santé de la Nouvelle-Écosse et les groupes des soins primaires des autorités sanitaires de district de la Nouvelle-Écosse et de la région du Centre de Terre-Neuve comptent parmi les partenaires de ce projet.

Bridging the Gaps: A Collaborative Approach to Diabetes in Atlantic Canada (Combler les lacunes : une approche concertée en matière de diabète dans le Canada atlantique) – Halifax (Nouvelle-Écosse)

L'Association canadienne du diabète – Région de l'Atlantique reçoit 80 000 $ sur une période d'un an pour faciliter l'établissement de liens entre les fournisseurs de soins relatifs au diabète, les représentants gouvernementaux, les organismes de bienfaisance axés sur le diabète, les populations à risque et les diabétiques des provinces de l'Atlantique. L'objectif consiste à cerner des secteurs où l'on pourrait gérer collectivement les enjeux complexes relatifs au diabète. Un comité consultatif sur le diabète pour la région de l'Atlantique sera mis sur pied.

L'Annapolis Valley Health, le Programme de diabète de l'Î.-P.-É., le Réseau de santé Horizon du N.-B., les Stella Burry Community Services, l'Association des pharmaciens du Nouveau-Brunswick et la Health Association of African Canadians comptent parmi les partenaires de ce projet.

Feet First: Know What You Need. A Self-Management Approach to Diabetic Foot Care (Les pieds en premier : savoir ce qu'il vous faut. Une démarche d'autogestion des soins des pieds chez les diabétiques – Gander (Terre-Neuve-et-Labrador)

La Central Regional Health Authority (CRHA), de Terre-Neuve-et-Labrador, reçoit 100 000 $ sur une période de deux ans pour faire mieux connaître l'importance des soins des pieds chez les personnes atteintes de diabètes et accroître le nombre de diabétiques qui accèdent aux ressources et aux services de sensibilisation relatifs aux soins des pieds. La CRHA sera en mesure de mettre en œuvre et de maintenir un programme de gestion des soins des pieds chez les diabétiques de la région.

L'Association canadienne du diabète – Terre-Neuve-et-Labrador, le Diabetes Care Program of Nova Scotia, la Central Regional Wellness Coalition, le Community Advisory Committee de Twillingate/New World Island et des clubs de personnes âgées de la région comptent parmi les partenaires de ce projet.

Improving the Care of Children and Adolescents with Type 1 Diabetes (T1DM) and Diabetic Ketoacidosis (DKA): The Newfoundland and Labrador dka Project (NLdkaP) (Améliorer les soins aux enfants et auxadolescents atteints de diabète de type 1 et d'acidocétose diabétique : le projet sur l'acidocétose diabétique de Terre-Neuve-et-Labrador) – St. John's (Terre-Neuve)

L'Université Memorial de Terre-Neuve (MUN) reçoit 124 695 $ sur une période de 19 mois pour travailler de concert avec les quatre autorités sanitaires régionales de Terre-Neuve-et-Labrador et le Centre d'information sur la santé de Terre-Neuve-et-Labrador dans le but de communiquer aux professionnels de la santé qui donnent des soins aux enfants atteints de diabète de type 1 les recommandations cliniques en vigueur et les ressources éducatives relativement au dépistage précoce et au traitement de l'acidocétose diabétique.

Ce projet fera appel à des familles dont au moins un enfant ou un adolescent est atteint de diabète de type 1 dans le but de déterminer les obstacles à l'autogestion et à la gestion de la maladie par la famille. La MUN mettra au point des instruments et des soutiens éducatifs visant à surmonter les obstacles cernés, surtout en ce qui concerne les difficultés rencontrées par les personnes qui vivent dans les régions rurales et éloignées de Terre-Neuve-et-Labrador.

L'Association canadienne du diabète et ses camps de vacances pour les enfants, la Fondation de recherche sur le diabète juvénile (sections de Terre-Neuve et du Labrador) et la Glenn's Helping Hands Foundation comptent parmi les partenaires de ce projet.

Diabetes Screening, Detection and Self-Management – Tools & Approaches (Dépistage, détection et autogestion du diabète – Outils et approches) – Halifax (Nouvelle-Écosse)

La North End Community Health Association (NECHA) reçoit 120 000 $ sur une période de deux ans pour mettre au point des outils de dépistage, de détection et d'autogestion du diabète qui seront mis à l'essai auprès des clients de la NECHA atteints de diabète ou à risque de l'être. Ces outils viseront principalement la prévention et la gestion des ulcères et autres plaies du pied, les facteurs de risque de maladie cardiovasculaire ainsi que la santé et la maladie mentales au sein de ces populations, et ce, tout en mettant l'accent sur la promotion des changements de comportement.

La Régie régionale de la santé Capital, le Diabetes Care Program of Nova Scotia, Phoenix, les Immigrant Settlement and Integration Services, la Halifax Refugee Clinic, Stepping Stone, la St. Leonard's Society et le Mulgrave Park Parent Resource Centre comptent parmi les partenaires de ce projet.

How Healthy Are You? (Êtes-vous vraiment en santé?) – Yarmouth (Nouvelle-Écosse)

La South West Nova District Health Authority reçoit 70 000 $ sur une période de deux ans pour accroître sa capacité à cerner les personnes à risque de développer le diabète, des maladies cardiovasculaires et des maladies mentales et à les aider à choisir des modes de vie sains. Ces fonds serviront aussi à veiller à ce que les diabétiques fassent examiner régulièrement leurs pieds et soient sensibilisés à cette question.

Le Nova Scotia Community College et la Dalhousie School of Nursing, le Weymouth Medical Centre et le centre Bear River and Area Community Health comptent parmi les partenaires de ce projet.

À propos de la Stratégie canadienne sur le diabète

La Stratégie canadienne sur le diabète (SCD) reçoit un financement annuel permanent de 18 millions de dollars dans le cadre de la Stratégie intégrée en matière de modes de vie sains et de maladies chroniques.

  • Le gouvernement fédéral et ses partenaires s'occupent du diabète et des complications connexes au moyen de la SCD, qui met l'accent sur la prévention, la détection précoce et l'autogestion de tous les types de diabète.

  • La SCD a augmenté la sensibilisation générale à propos du diabète et de ses facteurs de risque et a créé le premier système national de surveillance intégrée du diabète.

  • Au moyen de programmes communautaires, des projets sont créés pour enrichir les initiatives de prévention chez les populations à haut risque, pour améliorer la sensibilisation aux facteurs de risque et pour aider les personnes qui vivent avec le diabète à éviter de graves complications.

Renseignements

  • Santé Canada
    Cailin Rodgers
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    613-957-0200

    Relations avec les médias
    Agence de la santé publique du Canada
    613-941-8189