Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

15 avr. 2008 10h00 HE

Le gouvernement du Canada annonce les prochaines étapes de son plan pour améliorer la qualité de l'eau potable dans les collectivités des Premières nations

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 15 avril 2008) - Aujourd'hui, le gouvernement du Canada a annoncé les prochaines étapes de son plan pour améliorer l'approvisionnement en eau potable saine et salubre dans les collectivités des Premières nations. L'annonce s'appuie sur les progrès considérables réalisés depuis que le gouvernement a lancé son plan d'action en mars 2006; 108 des 193 réseaux d'alimentation en eau des Premières nations ont été retirés de la catégorie des réseaux à risque élevé.

L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, et Steven Fletcher, secrétaire parlementaire représentant l'honorable Tony Clement, ministre de la Santé, ont annoncé un investissement de 330 millions de dollars sur deux ans dans un Plan d'action pour l'approvisionnement en eau potable et le traitement des eaux usées des Premières nations. Steven Fletcher a aussi annoncé le lancement d'une trousse relative aux avis concernant la qualité de l'eau potable.

"Notre gouvernement en mis en oeuvre un plan d'action relatif à l'eau en 2006 parce que les conditions dans les collectivités des Premières nations étaient inacceptables. Depuis, plus de la moitié des réseaux d'alimentation ont été retirés de la catégorie des réseaux à risque élevé, a déclaré le ministre Strahl. Le travail n'est pas terminé et, aujourd'hui, je suis heureux d'annoncer les prochaines étapes qui seront mises en oeuvres pour que les Premières nations disposent de l'approvisionnement en eau potable saine et salubre qu'elles méritent."

Voici les prochaines étapes que prendra le gouvernement du Canada :

- Augmenter de près du double le nombre de formateurs du Programme de formation itinérante à l'intention des opérateurs des réseaux d'eau des Premières nations;

- Evaluer les réseaux d'eaux potables et usées dans toutes les collectivités des Premières nations au pays en vue d'établir une stratégie d'investissement à long terme;

- Elaborer des normes claires pour aider les Premières nations à planifier, à concevoir et à exploiter des réseaux d'eaux potables et usées et de petites installations, notamment des puits et des fosses septiques;

- Consulter les collectivités des Premières nations, les organismes régionaux des Premières nations ainsi que les gouvernements provinciaux et territoriaux sur la création d'un cadre législatif fédéral pour l'eau potable et les eaux usées dans les réserves.

Ken Mattes, qui participe au programme de formation itinérante depuis sa création, compte parmi les formateurs principaux et assure le dépannage dans toutes les collectivités des Premières nations du Manitoba, par l'entremise du Conseil tribal de la région de l'Ouest.

"Une eau potable propre et saine et la protection de l'environnement sont des éléments fondamentaux d'un mode de vie sain pour les Premières nations du Canada", a déclaré M. Mattes. Au nom de tous les formateurs et du personnel du Programme de formation itinérante, je remercie AINC et Santé Canada pour la vision dont ils ont fait preuve d'abord en créant ce programme puis en décidant de l'étendre."

Le gouvernement du Canada continuera de sensibiliser les dirigeants et les membres des collectivités des Premières nations en distribuant une trousse relative aux avis concernant la qualité de l'eau potable. Cette trousse, qui comprend des messages d'intérêt public, de la publicité imprimée, des affiches et des cartons à la porte, a été conçue pour aider les dirigeants communautaires à communiquer facilement et rapidement à leurs résidants l'information essentielle sur la qualité de leur approvisionnement en eau. Elle sera distribuée aux agents d'hygiène du milieu, aux chefs et aux conseils de bande.

"Le gouvernement entend aider les collectivités des Premières nations à fournir une eau potable saine à leurs résidants", a déclaré M. Fletcher. "La sensibilisation du public est un élément crucial de notre travail et nous allons continuer de mettre au point, avec l'aide des Premières nations, des outils efficaces pour aider les résidants à comprendre les questions de salubrité de l'eau potable et à faire des choix éclairés pour protéger leur santé."

"Nous voulons que les Premières nations aient davantage confiance dans la qualité de leur eau potable, a ajouté le ministre Strahl. Nous sommes déterminés à travailler en partenariat avec les Premières nations pour exécuter les travaux nécessaires au respect de cette importante priorité."

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan d'action du gouvernement du Canada pour améliorer l'approvisionnement en eau potable dans les collectivités des Premières nations, veuillez consulter le site Web à l'adresse http://ainc-inac.gc.ca/h2o/index_f.html

Le présent communiqué et le document d'information sur le Plan d'action pour l'eau peuvent être consultés sur Internet à www.inac-ainc.gc.ca.

Renseignements

  • Cabinet du ministre Strahl
    Josée Bellemare
    Attachée de presse
    Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    819-997-0002
    ou
    Cabinet du ministre Clement
    Laryssa Waler
    Attachée de presse
    Cabinet de l'honorable Tony Clement
    613-957-0200
    ou
    Relations avec les médias, AINC
    819-953-1160
    ou
    Relations avec les médias, Santé Canada
    613-957-2983