Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

02 mars 2009 08h56 HE

Le gouvernement du Canada annonce l'important projet de rénovation pour une école de la Première nation de Wemotaci

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 2 mars 2009) - Grâce au Plan d'action économique du Canada, la Première nation de Wemotaci bénéficiera des retombées de l'important projet de rénovation de l'école.

L'honorable Denis Lebel, ministre d'Etat (Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec), au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a annoncé aujourd'hui le projet de rénovation de l'école primaire Seskitin de Wemotaci.

"Pour que les élèves des Premières nations reçoivent la meilleure éducation possible, il est essentiel qu'ils étudient dans un milieu d'apprentissage de qualité, a déclaré le ministre Lebel. Il est prioritaire pour le gouvernement d'améliorer les résultats scolaires des élèves des Premières nations et de s'assurer qu'ils ont accès à des infrastructures scolaires propices à l'apprentissage."

Le financement de ce projet provient des 200 millions de dollars octroyés pour des projets de construction et de grands travaux de rénovation d'écoles. Cette somme fait partie de l'investissement de 1,4 milliard destiné aux Autochtones dans le cadre du Plan d'action économique du Canada. L'école de Wemotaci a été construite en 1971. Il est nécessaire de mener des travaux de rénovation en raison du nombre croissant d'élèves et de l'âge du bâtiment.

"Après les discours alarmistes des économistes sur la récession, voilà enfin de bonnes nouvelles pour la collectivité de Wemotaci, a déclaré Simon Cooco o, chef de la collectivité atikamekw de Wemotaci. L'école primaire Seskitin, construite il y a près de 40 ans, fera l'objet d'un important projet de rénovation afin de permettre à nos jeunes de fréquenter un établissement scolaire sécuritaire et répondant à leurs besoins. L'école répondra aux exigences fonctionnelles actuelles et futures, et les dimensions des classes seront plus adéquates, ce qui devrait stimuler la motivation des élèves et des professeurs. Egalement, le projet créera des emplois et des occasions d'affaires à court terme qui généreront des retombées dans la collectivité et la région. Cet important investissement de la part du gouvernement fédéral dans le secteur de l'éducation contribuera à la prospérité de la collectivité. L 'éducation permet de bâtir une collectivité et de la faire progresser."

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour améliorer les conditions de vie des Premières nations et pour stimuler la croissance économique au sein de leurs collectivités par l'entremise d'investissements ciblés dans les infrastructures. Investir dans des projets d'infrastructures scolaires contribuera à faire en sorte que les élèves des Premières nations aient accès à un milieu d'apprentissage de qualité, au même titre que les autres élèves canadiens.

Les coûts admissibles du projet seront établis après un processus d'appel d'offres.

Le présent communiqué peut également être consulté sur Internet : www.ainc-inac.gc.ca

Des documents d'information sur l'infrastructure des Premières nations et sur l e Programme d'immobilisations et d'entretien sont également disponibles sur Internet : www.ainc-inac.gc.ca

Renseignements

  • AINC
    Relations avec les médias
    819-953-1160
    ou
    Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Nina Chiarelli
    Attachée de presse
    819-997-0002