Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

04 mars 2011 19h11 HE

Le gouvernement du Canada annonce l'octroi de fonds pour protéger les collectivités qui sont la cible de crimes motivés par la haine en Colombie-Britannique

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 4 mars 2011) - Au nom de l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique du Canada, l'honorable Stockwell Day, président du Conseil du Trésor et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, accompagné de la députée Cathy McLeod (Kamloops – Thompson – Cariboo), ont annoncé aujourd'hui un financement fédéral de plus de 13 000 $ pour les améliorations à apporter aux infrastructures de sécurité de deux organismes communautaires en Colombie-Britannique : Peretz Centre for Secular Jewish Culture, à Vancouver, et Interior Indian Friendship Society, à Kamloops. Ces organismes reçoivent un financement fédéral dans le cadre du Programme pilote de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque (PPFPIS).

« Le gouvernement est résolu à bâtir des collectivités plus solides et plus sécuritaires, a déclaré le ministre Day. La triste réalité, c'est que le Canada n'est pas à l'abri des actes de violence visant des personnes ou des groupes selon la race, la culture, la religion ou l'identité. Le financement annoncé aujourd'hui permettra de renforcer la sécurité afin que les citoyens puissent continuer de s'engager dans leurs collectivités sans crainte de préjudice. »

Le Programme pilote de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque vise à financer les améliorations à apporter aux infrastructures de sécurité des centres communautaires à but non lucratif, des établissements d'enseignement reconnus par la province et des lieux de culte d'une collectivité ayant manifestement été victime de crimes motivés par la haine. Le montant annoncé aujourd'hui fait partie d'un financement fédéral de 99 000 $ visant à apporter des améliorations aux infrastructures de sécurité de huit organismes communautaires de l'Ouest canadien que le ministre Toews a annoncé aujourd'hui à Winnipeg.

« Encore une fois, le gouvernement affiche sa détermination à veiller à ce que les Canadiens se sentent en sécurité dans leurs collectivités, a déclaré Cathy McLeod, députée de Kamloops. Le financement annoncé aujourd'hui par le gouvernement aura des répercussions directes sur les citoyens de Kamloops, car il permettra de renforcer les mesures de sécurité contre les actes d'intolérance et de dommages aux biens. »

Voici les coûts admissibles :

  • les évaluations de sécurité (jusqu'à concurrence de 25 % du coût total du projet);

  • l'équipement et le matériel de sécurité, comme les systèmes d'alarme, les télévisions en circuit fermé, les enregistreurs vidéo numériques, les clôtures, les barrières, les systèmes d'éclairage et les systèmes d'intercommunication;

  • les projets de construction mineurs, notamment les honoraires d'entrepreneurs, la main-d'œuvre, la location d'équipement et les frais d'installation;

  • la formation liée directement à la nouvelle infrastructure de sécurité.

Créé en 2007, le PPFPIS, projet pilote de trois ans d'une valeur de 3 millions de dollars, est administré par Sécurité publique Canada. Dans le cadre du Programme, des fonds ont été versés à 121 organisations canadiennes. Le PPFPIS a été prolongé à deux reprises par le gouvernement afin de permettre aux groupes communautaires de présenter leurs demandes. Sécurité publique Canada considère la possibilité de continuer le programme. 

Pour de plus amples renseignements sur le PPFPIS, visiter l'adresse : www.securitepublique.gc.ca

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657