Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

19 févr. 2009 10h02 HE

Le gouvernement du Canada annonce trois nouvelles variétés de petits fruits à l'occasion du 7e gala annuel de l'industrie agroalimentaire

ABBOTSFORD, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 19 fév. 2009) - M. Ed Fast, député d'Abbotsford, a annoncé aujourd'hui la mise en marché de la fraise Nisga'a, une nouvelle fraise à maturation précoce, et de deux nouvelles framboises, Ukee et Rudyberry. Ces nouvelles plantes prometteuses seront mises à la disposition des producteurs au printemps.

"La mise au marché de ces nouvelles variétés de petits fruits est avantageuse autant pour l'industrie que pour les consommateurs, a déclaré M. Fast, qui a fait l'annonce au nom de M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l'Agriculture. En favorisant l'innovation et le progrès, notre gouvernement travaille sans relâche pour les agriculteurs et les Canadiens et parvient de cette façon à offrir aux agriculteurs des débouchés plus rentables."

Ces nouveaux petits fruits permettront aux agriculteurs d'accroître leurs profits parce qu'ils donnent un rendement élevé, sont précoces, sont naturellement résistants aux maladies, peuvent être récoltés mécaniquement et conviennent aussi bien au marché du frais qu'à celui de la transformation. En 2007, plus de 80 % des framboises rouges canadiennes ont été cultivées en Colombie-Britannique et ont produit 12,8 millions de dollars en recettes agricoles. Les fraises ont généré 4,2 millions de dollars de plus en recettes pour les agriculteurs de la Colombie-Britannique.

"La science et l'innovation jouent un rôle de premier plan dans la réussite des agriculteurs, a affirmé le ministre Ritz, qui s'est adressé par vidéoconférence durant la soirée aux participants du Gala de l'industrie agroalimentaire du Pacific Agriculture Show. Ces petits fruits créeront de nouveaux débouchés pour nos agriculteurs qui, vous le savez bien, préfèrent de loin gagner leur vie sur le marché plutôt que de recevoir une aide financière du gouvernement."

"Les producteurs ont besoin de nouvelles variétés pour les aider à surmonter les problèmes comme le pourridié des racines, a déclaré M. Rudy Janzen, un producteur de framboises d'Abbotsford qui a donné son nom à la framboise Rudyberry. J'ai commencé à m'intéresser aux essais parce que je crois qu'il est très important que les producteurs aient leur mot à dire sur les variétés qui leur sont plus profitables."

DOCUMENT D'INFORMATION

Mise au point de nouvelles variétés de petits fruits

Les nouvelles variétés de petits fruits font l'objet de 8 à 15 années d'essais rigoureux et de sélection avant d'êtres offertes à l'industrie. Les essais portent sur le rendement des cultures, la taille, la couleur, le goût, la cuisson et la qualité de transformation, ainsi que sur la résistance naturelle aux maladies et aux organismes nuisibles. L'amélioration génétique de la résistance naturelle constitue un moyen efficace et économique de lutter contre les organismes nuisibles et les maladies et réduit l'impact sur l'environnement en limitant les applications de produits chimiques.

Par tradition, les nouvelles variétés développées au moyen du Programme d'amélioration des petits fruits au CRAP d'Agassiz portent des noms provenant de la langue des Premières nations de la région. Le Programme a contribué au développement de plusieurs variétés de fraises dont Totem, une variété populaire dans le nord-ouest du Pacifique. Il a également contribué au développement des variétés Chemainus, la variété la plus cultivée en Colombie-Britannique, et Tulameen, une framboise très prisée par le marché du frais.

Les chercheurs du CRAP d'Agassiz collaborent avec l'Université de Fraser Valley et avec le B.C. Raspberry Industry Development Council pour développer de nouvelles variétés de framboises.

Pour développer de nouvelles variétés de fraises, les chercheurs du CRAP d'Agassiz collaborent avec l'Université de Fraser Valley, la Fraser Valley Strawberry Growers Association et la Washington Strawberry Commission. AAC gère également des programmes d'amélioration des fraisiers à Kentville en Nouvelle-Ecosse et à Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec.

Trois nouvelles variétés de petits fruits

Nisga'a : une variété de fraisier à rendement élevé et à maturation précoce produisant de grosses baies rouge foncé, fermes et brillantes, au goût plaisant et doux. Nisga'a porte le nom du peuple des Premières nations qui vit dans la vallée de la rivière Nass, dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique. Le nom désigne la source abondante de nourriture que la rivière Nass offre à une multitude de créatures.

Ukee : une variété de framboisier à rendement élevé produisant de gros fruits fermes qui conviennent aux marchés du frais et de la transformation. Il fait preuve d'une excellente résistance au pourridié des racines et au grand puceron vert du framboisier, Amphorophora agathonica, un organisme nuisible qui transmet le virus de la mosaïque du framboisier. Ukee est une forme abrégée de "Ucluelet", qui veut dire "le peuple du havre sûr."

Rudyberry : une variété de framboisier à rendement élevé produisant de gros fruits fermes qui conviennent aux marchés du frais et de la transformation. Ses fruits sont facilement récoltés mécaniquement, et leur maturation est plus hâtive que celle de la variété type de l'industrie, soit la "Meeker". La Rudyberry a fait preuve de résistance au pourridié des racines et au grand puceron vert du framboisier, Amphorophora agathonica, un organisme nuisible qui transmet le virus de la mosaïque du framboisier. Le Rudyberry porte le nom de Rudy Janzen, un agriculteur d'Abbotsford qui a été le premier à cultiver le framboisier dans ses champs et a joué un rôle important dans la mise à l'essai.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-759-1059