Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

22 janv. 2014 11h33 HE

Le gouvernement du Canada appuie des réseaux de recherche dirigés par l'entreprise

Des investissements à Sudbury visent à renforcer le rôle du secteur privé dans le secteur de l'exploitation minière et à relever des défis concrets.

SUDBURY, ONTARIO--(Marketwired - 22 jan. 2014) - Réseaux de centres d'excellence

Quatre réseaux de recherche ont reçu 49,7 millions de dollars sur cinq ans pour relever des défis en recherche et développement (R et D) du secteur industriel touchant les sujets suivants : l'exploitation minière à grande profondeur, l'aéronautique écologique, les traitements du cancer personnalisés et la fabrication durable de produits électroniques.

L'honorable Greg Rickford, ministre d'État (Sciences et Technologie, et Initiative fédérale du développement économique pour le Nord de l'Ontario), a annoncé aujourd'hui à Sudbury les résultats du plus récent concours du Programme des réseaux de centres d'excellence dirigés par l'entreprise (RCE-E).

Les faits en bref

  • Les réseaux suivants recevront en tout 49,7 millions de dollars sur cinq ans :

    • Réseau de recherche et développement pour l'exploitation minière en profondeur - RRDEMP - Sudbury (15 millions de dollars);
    • Le Réseau de centre d'excellence dirigé par l'entreprise en thérapie de précision (Recherche PréThéra) - Québec (15 millions de dollars);
    • Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement (GARDN) - Montréal (12 millions de dollars);
    • Accélération de l'amélioration des processus de fabrication - AAPF - Toronto (7,7 millions de dollars).

  • Les RCE-E accroissent l'investissement du secteur privé en R et D, aident les entreprises à croître, à ajouter de la valeur aux produits et aux services, à créer des emplois, à augmenter la productivité et à adopter des pratiques écologiques en combinant l'expertise du milieu postsecondaire et la motivation du secteur privé à relever des défis concrets.

  • Il s'agit du deuxième concours d'établissement de RCE-E depuis la création du Programme des RCE-E par le gouvernement du Canada dans le budget de 2007. Le Programme des RCE-E, doté d'un budget annuel de 12 millions de dollars, est devenu permanent en 2012.

  • Les réseaux obtiennent également du financement d'autres sources puisque les partenaires assument au moins la moitié des coûts directs de la recherche admissibles de chaque réseau.

Citations

« Le gouvernement du Canada s'est engagé à appuyer la recherche qui aide le secteur privé à relever des défis en matière de R et D auxquels il est confronté dans des domaines prioritaires clés, au profit de tous les Canadiens. Le Programme des RCE-E favorise l'innovation dans le secteur privé en réunissant l'expertise de chercheurs d'établissements postsecondaires et la motivation du secteur privé à relever des défis concrets. Ces réseaux mettent à profit leur expertise et stimulent l'investissement en R et D, l'innovation et la compétitivité du secteur privé. Par exemple, ici à Sudbury, des chercheurs trouvent des solutions aux défis actuels du secteur de l'exploitation minière afin de favoriser la croissance et de stimuler le développement de cet important secteur pour l'économie du Nord de l'Ontario. »

Greg Rickford, ministre d'État (Sciences et Technologie)

« Le Programme de RCE-E plaît aux entreprises, car elles voient clairement comment ce type de collaboration améliore leur rentabilité. Il permet de réunir des entreprises concurrentes qui souhaitent résoudre des problèmes communs. »

Janet Walden, chef des opérations du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

Produit connexe

- Document d'information

Liens connexes

- Concours de 2014 du Programme des réseaux de centres d'excellence dirigés par l'entreprise (RCE-E)

- Renseignements sur le Programme des réseaux de centres d'excellence dirigés par l'entreprise

- Réseaux de centres d'excellence dirigés par l'entreprise établis

Réseaux de centres d'excellence

Les Réseaux de centres d'excellence, qui administrent le Programme des RCE-E, offrent des programmes de financement nationaux au nom des trois organismes subventionnaires fédéraux, soit les Instituts de recherche en santé du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et le Conseil de recherches en sciences humaines, et en collaboration avec Industrie Canada et Santé Canada. Les programmes des RCE appuient des collaborations multidisciplinaires à grande échelle entre les établissements postsecondaires, le secteur privé, le secteur public et les organismes sans but lucratif, qui permettent d'axer la capacité de recherche du Canada sur les défis d'ordre économique et social, d'aider à commercialiser et à appliquer des percées en recherche, d'accroître la R et D dans le secteur privé et de former du personnel hautement qualifié.

Document d'information

Programme des réseaux de centres d'excellence dirigés par l'entreprise

Le Programme des réseaux de centres d'excellence dirigés par l'entreprise (RCE-E) encourage le secteur privé à résoudre les principaux défis sur le plan de la R et D en faisant appel aux talents et aux ressources des établissements postsecondaires et des organisations vouées à la recherche. Il finance des réseaux collaboratifs d'envergure dirigés par des consortiums industriels sans but lucratif, qui apportent un vaste éventail d'expertise en recherche pour résoudre des problèmes cernés par l'industrie.

Les RCE-E accroissent les investissements des entreprises dans la R et D, aident les entreprises à croître, à ajouter de la valeur aux produits et aux services, à créer des emplois, à augmenter la productivité et à adopter des pratiques écologiques en combinant l'expertise du milieu postsecondaire et la motivation du secteur privé à relever des défis concrets. Lancé en 2007 et rendu permanent par le gouvernement en 2012, le Programme des RCE-E appuie la formation de chercheurs qualifiés et jumelle les idées et les talents qui en résultent aux entreprises qui souhaitent commercialiser des innovations.

Les entreprises jouent un rôle concret dans le programme de recherche des RCE-E et dans la conception et l'exécution de leurs projets. Les fonds de contrepartie signifient qu'au moins la moitié des coûts de la recherche de chaque réseau sont payés par ses partenaires. Le Programme des RCE-E est unique parmi les programmes des organismes subventionnaires fédéraux, car il permet à des chercheurs de mener des travaux de recherche appuyés par des réseaux dans les installations des partenaires du secteur privé.

Le Programme des RCE-E est axé sur les cinq domaines de recherche prioritaires suivants :

  • les sciences et les technologies de l'environnement;
  • les ressources naturelles et l'énergie;
  • les sciences de la santé et de la vie et les technologies connexes;
  • les technologies de l'information et des communications;
  • la gestion, l'administration et les finances.

Annonce des résultats du concours de 2014

À l'issue du concours de subventions d'établissement de RCE-E de 2014, les réseaux suivants ont reçu une subvention d'une durée de cinq ans.

Réseau de recherche et développement pour l'exploitation minière en profondeur - RRDEMP

Financement accordé : 15 millions de dollars

Lieu : Sudbury (Ontario)

Le Réseau de recherche et développement pour l'exploitation minière en profondeur (RRDEMP) aidera à relever des défis critiques qui ont une incidence sur la compétitivité internationale des entreprises minières canadiennes. Des outils novateurs permettront d'améliorer la sécurité et la productivité des mines ultraprofondes (au-delà de 2,5 kilomètres) qui produisent de l'or, du nickel, du cuivre et d'autres métaux spécialisés. Les résultats des recherches menées dans les mines métalliques profondes aideront l'industrie pétrolière et gazière à améliorer sa capacité d'extraction d'hydrocarbures à partir de gisements de schiste profonds. Le RRDEMP aidera également ses membres à commercialiser de nouvelles technologies en leur offrant la possibilité d'effectuer le prototypage et les essais de nouveaux produits à des sites miniers actuels. Les activités du réseau vont renforcer la position du Canada comme chef de file en matière d'expertise minière profonde, ce qui aidera à attirer des investissements internationaux dans les ressources naturelles.

Réseau de centres d'excellence dirigé par l'entreprise en thérapeutique de précision

Financement accordé : 15 millions de dollars

Lieu : Québec (Québec)

Le Réseau de centre d'excellence dirigé par l'entreprise en thérapie de précision (Recherche PréThéra) aidera à mettre au point des traitements du cancer de plus en plus personnalisés aux patients en combinant les découvertes les plus récentes en biologie du cancer avec de nouvelles approches aux essais cliniques. Le programme de recherche du réseau mettra à profit les connaissances actuelles sur la division de la majorité des tumeurs en petits groupes au moyen d'un biomarqueur unique - qui constitue une signature moléculaire - qui peut être ciblé par un médicament. En utilisant une banque de données sans cesse enrichie qui permet de déterminer ces biomarqueurs, l'équipe de recherche du réseau pourra cerner plus rapidement de nouveaux médicaments et axer les essais cliniques sur les patients atteints de certains types de cancer qui sont plus susceptibles de répondre à ces traitements.

Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement (GARDN)

Financement accordé : 12 millions de dollars

Lieu : Montréal (Québec)

Le Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement (GARDN) aide à renforcer la viabilité de l'industrie aérospaciale canadienne. De concert avec des entreprises partenaires qui œuvrent dans la gamme des produits et des services de l'industrie aérospatiale canadienne, le réseau GARDN met au point des technologies et des procédés environnementaux qui réduisent le bruit et les émissions des avions. Le réseau GARDN veille également à ce que les entreprises diminuent l'incidence environnementale de leurs systèmes de bord d'aéronef, leurs systèmes de moteurs et leurs systèmes aéronautiques dans l'ensemble du cycle afin de réduire efficacement l'empreinte de carbone du secteur de l'aviation.

Accélération de l'amélioration des processus de fabrication - AAPF

Financement accordé : 7,7 millions de dollars

Lieu : Toronto (Ontario)

Le réseau Accélération de l'amélioration des processus de fabrication (AAPF) aidera les fabricants de produits électroniques à soutenir la concurrence à l'échelle mondiale en leur offrant des outils pour les aider à commercialiser plus rapidement des produits novateurs. Faisant appel à la collaboration de partenaires du milieu postsecondaire, d'organisations vouées à la recherche et d'un large éventail d'entreprises, les projets de R et D du réseau seront axés sur le développement de matériaux fiables et écologiques, tels que des soudures sans plomb, des dispositifs optiques plus petits et moins coûteux et des cellules solaires plus efficaces. Le partage des ressources et des connaissances aidera le secteur de l'électronique à réduire les coûts, à améliorer les procédés et les produits, et à devenir écologiquement plus viable.

Suivez-nous sur Twitter : @industrycanada

Renseignements

  • Mary Ann Dewey-Plante,
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre d'Etat (Sciences et Technologie,
    et Initiative fédérale du développement économique
    pour le Nord de l'Ontario)
    613-943-6177

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    613-943-2502
    1-800-328-6189
    media-relations@ic.gc.ca

    Martin Leroux, Agent des relations avec les médias
    et des affaires publiques
    Conseil de recherches en sciences naturelles
    et en génie du Canada
    613-943-7618
    media@nserc-crsng.gc.ca