Développement économique Canada

Développement économique Canada

24 mai 2012 15h30 HE

Le gouvernement du Canada appuie financièrement la Coopérative de solidarité Valoribois

PETIT-SAGUENAY, QUÉBEC--(Marketwire - 24 mai 2012) - Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, a annoncé aujourd'hui que la Coopérative de solidarité Valoribois se voyait accorder une aide financière pour acquérir l'équipement de production nécessaire à la relance de l'usine de sciage de Petit-Saguenay.

« En participant au financement du projet de remise en marche de l'usine de sciage de Petit-Saguenay, le gouvernement du Canada contribue à la création d'emplois et, par le fait même, à la croissance de l'économie locale », a déclaré le ministre Lebel.

Pour assurer la reprise des activités de l'usine de sciage de Petit-Saguenay, fermée depuis plus de deux ans, la Coopérative de solidarité Valoribois devait d'abord en faire l'acquisition, puis acheter un séchoir. Ce nouvel équipement permettra à la Coopérative de fabriquer des produits à valeur ajoutée destinés notamment aux usines de deuxième et troisième transformation du bois. Fruit de la mobilisation des acteurs économiques locaux, le projet de la Coopérative devrait mener à l'embauche d'une dizaine de personnes, alors que les travaux en forêt nécessiteront l'embauche d'une trentaine de travailleurs.

À propos de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec (IPREFQ)

L'aide financière fédérale annoncée aujourd'hui s'élève à 150 000 $. Elle est consentie, sous forme de contribution non remboursable, en vertu de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec (IPREFQ). À cela s'ajoute un prêt de 125 000 $ accordé par la SADC du Fjord, un organisme appuyé financièrement par Développement économique Canada.

En vigueur depuis juin 2010, l'IPREFQ vise à aider les collectivités touchées par la crise forestière à diversifier leur économie pour préserver leur croissance, ainsi qu'à créer et à maintenir des emplois. Elle a également pour objectif d'appuyer les projets de la deuxième et troisième transformation du bois dans ces collectivités.

Cette mesure s'ajoute à plusieurs autres que le gouvernement du Canada a prises au cours des derniers mois pour combattre la crise forestière. Rappelons, entre autres, le Fonds d'adaptation des collectivités qui était doté d'un budget de un milliard de dollars réparti sur deux ans pour atténuer les répercussions de cette crise, le Programme d'écologisation des pâtes et papiers auquel a été alloué un budget de un milliard de dollars pour permettre aux entreprises d'amorcer la réalisation de projets respectueux de l'environnement, et le versement, en collaboration avec le gouvernement du Québec, de 238 millions de dollars pour la réalisation de travaux sylvicoles et l'entretien de chemins multiusages en milieu forestier. Les travailleurs ont eux aussi reçu leur juste part si l'on tient compte des nombreuses mesures adoptées par le gouvernement pour leur venir en aide pendant la crise économique mondiale.

Renseignements

  • Eléonore Côté
    Communications
    Développement économique Canada
    418-668-5928
    Cell.: 418-321-0295
    eleonore.cote@dec-ced.gc.ca

    Geneviève Sicard
    Attachée de presse
    Cabinet de l'honorable Denis Lebel
    Développement économique Canada
    514-496-1282
    genevieve.sicard@tc.gc.ca