Développement économique Canada

Développement économique Canada

18 nov. 2011 11h00 HE

Le gouvernement du Canada appuie financièrement l'entreprise Meubles J. Parent (1995) inc

SAINT-FÉLIX-DE-VALOIS, QUÉBEC--(Marketwire - 18 nov. 2011) - Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, annonce que l'entreprise Meubles J. Parent (1995) inc. se voit accorder une contribution remboursable de 69 700 $ qu'elle utilisera pour faire l'acquisition d'équipement spécialisé.

« Le gouvernement du Canada a fait le choix de soutenir financièrement le projet des Meubles J. Parent parce qu'il est susceptible de contribuer à la revitalisation de la MRC de Matawinie, dont l'économie a été touchée par la crise forestière », a souligné le ministre Lebel.

L'entreprise Meubles J. Parent (1995) inc. fabrique, en sous-traitance, des portes d'armoires de cuisine et des meubles-lavabos de salle de bain en bois massif ou plaqué. Rappelons que le secteur de la deuxième et troisième transformation du bois, dans lequel l'entreprise exerce des activités, est jugé prioritaire pour la région de Lanaudière.

Le projet des Meubles J. Parent consiste dans l'installation d'une nouvelle chaîne de production de portes d'armoires en mélamine cinq morceaux. Les tendances du marché des armoires et des meubles de salle de bain obligent les producteurs à s'y adapter afin de conserver leur clientèle, voire de la multiplier. La demande de mélamine cinq morceaux (à angle de 45 degrés) ne cesse par ailleurs de croître. L'entreprise pourra, une fois son projet réalisé, offrir ce produit.
L'aide financière annoncée aujourd'hui est consentie en vertu de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec (IPREFQ).

À propos de l'IPREFQ

En vigueur depuis juin 2010, l'IPREFQ vise à aider les collectivités touchées par la crise forestière à diversifier leur économie pour préserver leur croissance, ainsi qu'à créer et à maintenir des emplois. Elle a également pour objectif d'épauler les PME.

Le gouvernement du Canada a annoncé, le 14 juillet dernier, l'intention d'allouer 20 millions de dollars supplémentaires pour soutenir financièrement sur deux ans, soit en 2011 et 2012, le secteur québécois de la sylviculture.

Cette mesure s'ajoute à plusieurs autres que le gouvernement du Canada a prises au cours des derniers mois pour combattre la crise forestière. Rappelons, entre autres, le Fonds d'adaptation des collectivités qui était doté d'un budget de un milliard de dollars réparti sur deux ans pour atténuer les répercussions de cette crise, le Programme d'écologisation des pâtes et papiers auquel a été alloué un budget de un milliard de dollars pour permettre aux entreprises d'amorcer la réalisation de projets respectueux de l'environnement, et le versement, en collaboration avec le gouvernement du Québec, de 230 millions de dollars pour la réalisation de travaux sylvicoles et la restauration de ponts et de ponceaux situés sur les chemins multiusages en milieu forestier. Les travailleurs ont eux aussi reçu leur juste part si l'on tient compte des nombreuses mesures adoptées par le gouvernement, les plus généreuses de l'histoire, pour leur venir en aide pendant la crise économique.

Pour plus de précisions sur le Plan d'action économique du Canada, consultez le site www.plandaction.gc.ca.

Pour rester au fait des dernières nouvelles de Développement économique Canada, consultez le site www.dec-ced.gc.ca ou abonnez-vous au compte Twitter @DevEconCan

Renseignements