Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

19 févr. 2009 12h30 HE

Le gouvernement du Canada appuie la formation et le perfectionnement des compétences des Autochtones du Nouveau-Brunswick

FREDERICTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 19 fév. 2009) - Les Autochtones du Nouveau-Brunswick pourront acquérir les compétences et la formation requises pour décrocher des emplois dans les secteurs de l'énergie et des ressources naturelles grâce à un nouveau projet annoncé aujourd'hui. Le ministre d'Etat (Agence de promotion économique du Canada atlantique) et député de Fredericton, l'honorable Keith Ashfield, en a fait l'annonce aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley.

"Le projet de ASEP-NB intitulé Enhancing Skills and Self-Sufficiency permettra d'offrir des possibilités de formation et de perfectionnement des compétences afin d'optimiser l'emploi des Autochtones du Nouveau-Brunswick", a déclaré le ministre d'Etat Ashfield lors d'une cérémonie au Centre commercial Kchikhusis de la Première nation St. Mary's.

Le gouvernement du Canada consacrera environ 2,47 millions de dollars du financement affecté au Partenariat pour les compétences et l'emploi des Autochtones (PCEA) dans le budget de 2007 au projet de ASEP-NB. Ce projet permettra aux Autochtones de tirer parti des possibilités d'emploi qu'offrent les industries dans les secteurs des mines, du pétrole et du gaz, de la foresterie et des pêches.

"Atteindre l'autosuffisance signifie mobiliser les compétences et les ressources de toute la population du Nouveau-Brunswick. Ce projet offre d'excellentes possibilités d'aider les Autochtones à acquérir de nouvelles compétences et à tirer parti des possibilités d'emploi, tout en aidant l'industrie à obtenir la main-d'oeuvre qualifiée dont elle a besoin", a souligné le ministre des Ressources humaines et ministre responsable du Secretariat des Affaires autochtones du Nouveau-Brunswick, l'honorable Rick Brewer.

La province du Nouveau-Brunswick, les quinze collectivités des Premières nations, le New Brunswick Aboriginal Peoples Council et l'industrie investiront un montant minimum de 2,4 millions de dollars dans le projet.

En partenariat avec le New Brunswick First Nations and Business Liaison Group, l'Initiative conjointe de développement économique et des partenaires du monde des affaires, ASEP-NB mettra l'accent sur les programmes de formation et d'aide à l'emploi qui visent à préparer les Autochtones à faire carrière avec succès dans les secteurs de l'énergie et des ressources naturelles.

"L'Association de la construction du Nouveau-Brunswick inc. est fière de participer à cet intéressant projet. L'industrie de la construction voit là de grandes possibilités d'établir un nouveau lien de coopération avec les communautés autochtones, ce dont bénéficieront les deux groupes et la province du Nouveau-Brunswick", a déclaré le président de la Fredericton Northwest Construction Association, M. John McDonald.

Et d'ajouter le coprésident de l'Initiative conjointe de développement économique, M. Alex Dedam : "Je suis fier que nous puissons contribuer à la réussite du projet de développement des compétences et d'autosuffisance et ainsi lutter contre les divers obstacles auxquels font face les Autochtones au sein de la population active."

Dans le Plan d'action économique du Canada, annoncé dans le budget 2009, le gouvernement s'engage également à améliorer l'accès à la formation en investissant 100 millions de dollars de plus sur trois ans au PCEA à l'échelle nationale. Cet investissement permettra d'appuyer jusqu'à concurrence de 25 nouveaux projets dans le cadre du PCEA qui pourront créer jusqu'à 6 000 emplois pour les Autochtones dans l'ensemble du pays.

"Le Plan d'action économique du Canada vise à multiplier et à améliorer les possibilités qui s'offrent aux Autochtones par des investissements accrus dans les programmes de perfectionnement des compétences et d'emploi qui leur sont destinés", a conclu le ministre d'Etat Ashfield.

Le présent communiqué est offert, sur demande, en médias substituts. Veuillez téléphoner au 1-800-788-8282 en utilisant un téléphone à tonalité ou un téléimprimeur (TTY).

DOCUMENT D'INFORMATION

ASEP-NB

ASEP-NB a été mis sur pied en 2004 afin de favoriser le perfectionnement et le recrutement de travailleurs autochtones pour le secteur forestier du Nouveau-Brunswick. L'organisme mettra maintenant l'accent sur les programmes de formation et d'aide à l'emploi qui visent à préparer les Autochtones à faire carrière dans les secteurs de l'énergie et des ressources naturelles.

Le projet de perfectionnement des compétences et d'autosuffisance vise à optimiser l'emploi des Autochtones dans l'ensemble du Nouveau-Brunswick en établissant des partenariats avec les fournisseurs de services, pour offrir de la formation axée sur les métiers, et avec les employeurs du secteur privé, pour créer des possibilités d'emploi.

- Au moins 150 Autochtones participeront à 500 activités variant du recyclage scolaire à la formation de gens de métiers ou d'apprentis.

- Au moins 50 Autochtones seront embauchés de façon permanente pour occuper des postes à long terme dans les secteurs de l'énergie et des ressources naturelles.

Partenaires potentiels de ASEP-NB

- Irving Oil

- Energie NB

- Association de la construction du Nouveau-Brunswick inc.

- Collège communautaire du Nouveau-Brunswick

- Armour Transportation Systems

- Les 15 Premières nations du Nouveau-Brunswick, y compris les membres vivant à l'extérieur de la réserve

Le programme Partenariat pour les compétences et l'emploi des Autochtones

Officiellement lancée en 2003, cette initiative quinquennale axée sur le marché du travail et dotée d'un budget de 85 millions de dollars est conçue pour optimiser la formation et les possibilités d'emplois dans le cadre de grands projets de développement économique partout au Canada, afin de combler les besoins du marché du travail en main-d'oeuvre qualifiée. En 2007, le gouvernement du Canada a investi un montant supplémentaire de 105 millions de dollars dans le Partenariat pour les compétences et l'emploi des Autochtones (PCEA).

La réussite du PCEA repose sur de solides partenariats entre les groupes autochtones, le secteur privé, le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux et territoriaux, les travailleurs et les établissements d'enseignements. Depuis le lancement du programme, Ressources humaines et Développement des compétences Canada a mis en oeuvre avec succès des projets avec plus de 90 partenaires.

Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement s'est engagé à accroître l'accès à la formation en investissant 100 millions de dollars supplémentaires dans le PCEA. Cet investissement permettra au PCEA d'appuyer 25 nouveaux projets qui pourraient créer jusqu'à 6 000 emplois pour les Autochtones.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559