Développement économique Canada

Développement économique Canada

24 juin 2012 14h30 HE

Le gouvernement du Canada appuie la mise en valeur du chemin Kempt

RISTIGOUCHE SUD-EST, QUÉBEC--(Marketwire - 24 juin 2012) - Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, a profité de l'inauguration de la nouvelle exposition présentée au Centre d'interprétation du Chemin Kempt pour rappeler l'aide financière accordée à l'organisme Héritage Chemin Kempt par le gouvernement du Canada. Cette contribution a permis de renouveler l'exposition permanente, d'aménager un sentier pédestre et de développer un audioguide pour mettre en valeur ce site patrimonial auprès des visiteurs, dont on souhaite accroître la présence.

« En appuyant financièrement Héritage Chemin Kempt, le gouvernement du Canada fait preuve de son engagement à favoriser l'essor du tourisme, un secteur profitable à l'économie du Québec et du Canada », souligne le ministre Lebel.

Construit entre 1830 et 1832, le chemin Kempt a été la première route terrestre à relier la péninsule gaspésienne aux provinces de l'Atlantique. Élément important du patrimoine historique de la région, cette voie a joué un rôle déterminant dans l'occupation du territoire peuplé par des francophones et des anglophones. Un audioguide permettra aux visiteurs de parcourir l'exposition permanente relatant l'histoire passionnante de cette route à l'aide de photos, d'objets anciens, d'artefacts, etc. Quant au sentier pédestre, il propose aux marcheurs de découvrir la nature, les lieux spirituels et la culture propres à la région.

Ce projet rassembleur mobilise des bénévoles et divers acteurs du milieu, notamment les quatre municipalités qui partagent le sentier, et les intervenants touristiques du territoire. L'organisme souhaite faire du chemin Kempt un attrait unique du circuit touristique de la Gaspésie.

Pour information :

L'aide financière, allouée sous forme de contribution non remboursable, s'élève à 46 186 dollars. Elle a été consentie en vertu de l'Initiative de développement économique, qui relève de la Feuille de route sur la dualité linguistique canadienne 2008-2013. Assortie d'une enveloppe de 10,2 millions de dollars répartis sur cinq ans, cette initiative de Développement économique Canada vise à favoriser le développement économique des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) par, entre autres, l'innovation, l'entrepreneuriat, les partenariats et la diversification des activités économiques.

Pour rester au fait des dernières nouvelles de Développement économique Canada, consultez le site www.dec-ced.gc.ca ou abonnez-vous au compte Twitter @DevEconCan

Renseignements