Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

09 févr. 2015 14h15 HE

Le gouvernement du Canada appuie le programme START de la division scolaire de Lord Selkirk visant à aider les jeunes ayant des démêlés avec la justice

Fonds pour aider les jeunes ayant des démêlés avec le système de justice pénale qui ont des déficiences cognitives ou des problèmes de santé mentale

SELKIRK, MANITOBA--(Marketwired - 9 fév. 2015) - Ministère de la Justice Canada

Aujourd'hui, James Bezan, député de Selkirk-Interlake, a annoncé, au nom du ministre de la Justice Peter MacKay, l'octroi d'une somme de 60 000 $ à la division scolaire de Lord Selkirk afin d'appuyer les jeunes ayant des déficiences cognitives ou des problèmes de santé mentale qui ont des démêlés avec le système de justice. Les nouveaux fonds accordés au programme Selkirk Team for At-Risk Teens (START) serviront à établir un réseau de soutien pour les jeunes et leurs familles selon un modèle local actuel en vue de prévenir tout autre démêlé avec le système de justice.

Ce projet est financé par le Fonds du système de justice pour les jeunes, qui appuie une vaste gamme de projets touchant les jeunes qui sont aux prises avec le système de justice. Les priorités de financement actuelles concernent les jeunes ayant des problèmes de santé mentale ou des déficiences cognitives, comme des troubles causés par l'alcoolisation fœtale. Le Fonds du système de justice pour les jeunes offre des subventions et des contributions pour des projets qui favorisent un système de justice pour les jeunes plus efficace, qui cherchent à répondre à de nouveaux enjeux en matière de justice pour les jeunes et qui assurent une plus grande participation des citoyens et des collectivités au système de justice pour les jeunes, préconisant ainsi une approche globale en matière d'aide aux jeunes.

Les faits en bref

  • Le programme START utilisera son modèle réussi pour aider les jeunes ayant des démêlés avec la justice qui ont des déficiences cognitives ou des problèmes de santé mentale de manière à :

    • réduire le taux de récidive;

    • accroître l'engagement des jeunes à l'aide d'un soutien communautaire;

    • augmenter les contacts entre les clients et leur famille, et leurs organismes d'aide.

  • Le modèle START permettra d'atteindre ces objectifs en créant un plan pour chaque jeune, en coordonnant des ressources et en intervenant en faveur du jeune et de sa famille.
  • Le financement est accordé sur trois ans et sera réparti de la manière suivante :

    • 20 000 $ pour l'exercice 2014-2015

    • 20 000 $ pour l'exercice 2015-2016

    • 20 000 $ pour l'exercice 2016-2017

Citations

« C'est avec plaisir que notre gouvernement soutient la division scolaire Lord Selkirk qui tend la main aux jeunes ayant des démêlés avec le système de justice pénale. Nous sommes déterminés à aider ceux qui travaillent avec les jeunes contrevenants afin que nous puissions rendre nos communautés plus sûres et aider ces jeunes à retrouver leur chemin et à contribuer à la société de façon positive. »

Peter MacKay, Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Je suis très heureux de l'appui de notre gouvernement à la division scolaire de Lord Selkirk afin d'aider les jeunes qui ont des démêlés avec le système de justice. Ce projet permettra de réduire les taux de récidive, d'améliorer les relations entre les jeunes et la communauté, et d'accroître les contacts entre les jeunes, leur famille et les organismes d'aide créés pour aider ces jeunes. »

James Bezan, Député de Selkirk-Interlake

« Le modèle inclusif START offre de l'espoir aux jeunes qui ont reçu un diagnostic de déficiences cognitives ou de problèmes de santé mentale. Grâce à un appui collaboratif entre organismes, ces jeunes qui sont souvent marginalisés auront la chance de finir leurs études et de devenir des citoyens productifs. »

Scott Kwasnitza, Directeur, Division scolaire de Lord Selkirk

« Les jeunes ayant des troubles cognitifs et des problèmes de santé mentale ont beaucoup plus de chances de demeurer dans le système de justice une fois qu'ils ont eu des démêlés avec celui-ci. Avec l'aide du Fonds du système de justice pour les jeunes et de nos autres partenaires communautaires, nos équipes de soutien personnalisé pourront réaliser leur objectif de prévenir la récidive tout en offrant le soutien et les ressources dont ces jeunes ont besoin pour orienter leur vie dans une direction positive. »

Tammy Thompson, Coordonnatrice du programme, START (Selkirk Teams for At-Risk Teens)

Produits connexes

Fiche d'information : Fonds du système de justice pour les jeunes

Liens connexes

Ministère de la Justice Canada, Fonds du système de justice pour les jeunes

Programme START de la division scolaire Lord Selkirk (https://www.lssd.ca/START)

Suivez les activités de Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Fiche d'information

Fonds du système de justice pour les jeunes

Établi dans les années 1990 dans le cadre de l'Initiative sur le renouvellement du système de justice pour les jeunes, le Fonds du système de justice pour les jeunes accorde du financement de subvention et de contribution pour des projets au Canada. Le Fonds est doté d'un budget annuel d'environ 4,5 millions de dollars.

Le Fonds du système de justice pour les jeunes a trois composantes :

  • Le Fonds principal finance une vaste gamme de projets ciblant les jeunes ayant des démêlés avec la justice. Les priorités de financement actuelles concernent les jeunes qui ont des problèmes de santé mentale ou des troubles cognitifs. Cette composante peut aussi financer des réponses à de nouvelles questions relatives à la justice pour les jeunes.
  • La composante Traitement de la toxicomanie soutient des programmes de traitement de la toxicomanie pour les jeunes toxicomanes ayant des démêlés avec la justice.
  • La composante Armes à feu, gangs et drogues concerne des jeunes qui ont des démêlés avec la justice et qui sont impliqués dans des activités liées aux armes à feu, aux gangs et aux drogues, ou qui sont susceptibles de l'être.

L'Initiative de justice pour les jeunes est une démarche à plusieurs volets, qui comprend un cadre législatif (Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents) et des ressources de programme ayant pour objet de :

  • Favoriser un système de justice pour les jeunes plus équitable et plus efficace;
  • Réagir aux nouveaux enjeux de la justice pour les jeunes;
  • Permettre aux citoyens et aux collectivités de participer davantage au système de la justice pour les jeunes, en encourageant les partenariats et les innovations et en produisant des renseignements et des connaissances sur la justice pour les jeunes puis en les échangeant.

Les organismes communautaires, les organismes autochtones et les particuliers peuvent obtenir un soutien financier pour les aider à mettre sur pied des programmes communautaires et des partenariats en vue de répondre de manière plus efficace et plus concrète aux problèmes des jeunes qui ont des démêlés avec la justice. Le soutien financier peut aussi servir à promouvoir des changements aux politiques et programmes des provinces et territoires qui sont compatibles avec les visées fédérales.

Le Fonds du système de justice pour les jeunes soutient l'élaboration, la réalisation et l'évaluation de projets pilote qui offrent des programmes et des services aux jeunes qui contreviennent à la loi. Il soutient des activités de perfectionnement professionnel, notamment de la formation et des conférences, pour les spécialistes de la justice et les prestataires de services aux jeunes. Il finance en outre des recherches sur la justice pour les jeunes et sur des questions connexes.

Les projets doivent viser des adolescents de 12 à 17 ans ayant des démêlés avec la justice, ou encore des spécialistes de la justice ou des prestataires de services travaillant avec ces adolescents.

Veuillez consulter le site www.canada.justice.gc.ca/jeunes pour en apprendre davantage sur le Fonds du système de justice pour les jeunes.

Renseignements

  • Clarissa Lamb
    Attachée de presse
    Bureau du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207