Agriculture et Agroalimentaire Canada



Agriculture et Agroalimentaire Canada

24 oct. 2012 10h08 HE

Le gouvernement du Canada appuie les agriculteurs canadiens grâce à la recherche sur l'agriculture écologique

SAINT-HYACINTHE, QUÉBEC--(Marketwire - 24 oct. 2012) - Grace à un partenariat entre le gouvernement du Canada, l'industrie et les universités à travers le Canada, les producteurs utilisent les nouvelles technologies pour préserver l'environnement pour les générations à venir. L'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie et ministre d'État (Agriculture) a annoncé aujourd'hui un investissement de 350 000 $ destiné à l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) pour la mise au point d'outils efficaces destinés à la mesure des émissions de gaz à effet de serre (GES) à la ferme.

« Notre gouvernement a fait de l'économie sa première priorité et le secteur agricole du Canada joue un rôle essentiel en aidant à maintenir la vigueur de cette même économie, a dit le ministre Paradis. Ce projet aidera l'industrie agricole à améliorer son rendement environnemental et profitera à notre économie en aidant les agriculteurs canadiens à maintenir leur compétitivité. »

L'IRDA utilisera ces fonds pour développer et optimiser des outils scientifiques rentables et faciles à utiliser qui mesurent les émissions d'oxyde nitreux et de méthane à la ferme. Ces outils peu complexes seront aisément accessibles aux producteurs qui veulent prendre des décisions éclairées au sujet des pratiques de gestion bénéfiques (PGB) les plus indiquées pour leurs activités.

« Depuis plusieurs années, l'IRDA travaille à réduire les émissions de gaz à effet de serre en agriculture », souligne Madame Gisèle Grandbois, présidente et chef de la direction de l'Institut. « Pour que les producteurs agricoles puissent réduire leurs émissions, il est essentiel que l'on dispose d'une technique de mesure des émissions de GES à la ferme qui soit à la fois robuste et abordable. Dans le cadre de ce projet soutenu par AAC, l'IRDA compte donc finaliser le développement d'un échantillonneur permettant de mesurer, à un faible coût, les émissions de GES à la ferme ».

Ce projet est financé dans le cadre du Programme de lutte contre les gaz à effet de serre en agriculture (PLGESA), une initiative de 27 millions de dollars sur cinq ans qui cible la mise en place de technologies de réduction des gaz à effet de serre à la ferme. Le PLGESA versera des fonds à divers partenaires à travers le Canada pour qu'ils explorent des approches, des outils et des mécanismes novateurs dans le but de trouver de véritables solutions pour le secteur de l'agriculture.

Le PLGESA est la première contribution du Canada à l'Alliance mondiale de recherche sur les gaz à effet de serre en agriculture, un réseau international de plus de 30 pays membres qui coordonne et intensifie la recherche en agriculture sur la réduction des gaz à effet de serre et qui offre aux agriculteurs de nouvelles technologies d'atténuation et pratiques de gestion bénéfiques. En juin 2012, le Canada a été officiellement désigné président du Conseil de l'Alliance pour 2012-2013. Pour de plus amples renseignements sur l'Alliance mondiale de recherche, rendez-vous à l'adresse suivante : www.globalresearchalliance.org.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    613-773-7972
    1-866-345-7972

    Margaux Stastny
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre d'Etat (Agriculture)
    613-773-1107