Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

06 juil. 2010 11h00 HE

Le gouvernement du Canada appuie les initiatives de prévention du crime à Montréal

Programme permettra aux jeunes d'acquérir des aptitudes à la vie quotidienne et de faire des choix judicieux

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 6 juillet 2010) - Aujourd'hui, le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu (Lasalle, Québec), au nom de l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique, a annoncé un investissement d'environ 7,5 M$ pour appuyer la mise en œuvre, par l'entremise du Centre Jeunesse de Montréal – Institut Universitaire, d'un projet de prévention du crime axé sur les jeunes. Le financement pour ce projet provient du Fonds de lutte contre les activités des gangs de jeunes, qui s'inscrit dans la Stratégie nationale pour la prévention du crime du gouvernement du Canada.

« Le gouvernement du Canada est résolu à prévenir la criminalité et à accroître la sécurité des collectivités, » a affirmé le sénateur Boisvenu. « Le financement annoncé aujourd'hui aura une incidence directe sur la vie des jeunes de Montréal, en les aidant à faire des choix de vie judicieux et à éviter de sombrer dans la criminalité. L'annonce d'aujourd'hui démontre clairement que notre gouvernement est déterminé à réduire la criminalité et à rendre nos collectivités plus sûres ».

« Les organismes dispensant les programmes et activités offerts pour les jeunes et adultes à haut risque de récidive peuvent être efficaces dans leurs compétences respectives, mais aucun ne parvient seul à endiguer la problématique associée aux activités criminelles des gangs de rue, » indique Clément Laporte, coordonnateur du Centre d'expertise sur la délinquance des jeunes et les troubles de comportement au Centre jeunesse de Montréal – Institut universitaire. « C'est cette synergie que nous voulons obtenir en créant le projet Programme de suivi intensif de Montréal - Gangs de rue (PSI-Montréal) ».

Le projet Programme de suivi intensif de Montréal-Gangs de rue est axé sur les jeunes à risque âgés de 15 à 25 ans qui sont membres d'un gang ou qui sont impliqués dans des activités criminelles liées à des gangs. En fonction de leur profil de risque individuel, chaque jeune recevra de 75 à 100 heures d'intervention directe échelonnée sur trois étapes, pour une durée totale d'environ 16 à 18 semaines. Les jeunes feront également l'objet d'une supervision intensive, et ils participeront à des activités d'intégration sociale. Les familles de ces jeunes auront également accès à des services de soutien. 

La Stratégie nationale pour la prévention du crime permet de financer des projets sélectionnés qui contribuent à la prévention du crime et à l'amélioration des connaissances sur les pratiques fructueuses en matière de prévention du crime. Pour de plus amples renseignements, visiter le site Web : http://www.securitepublique.gc.ca.

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657