Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

24 janv. 2011 14h38 HE

Le gouvernement du Canada appuie les nouvelles lignes directrices en matière d'activité physique

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 jan. 2011) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a félicité aujourd'hui la Société canadienne de physiologie de l'exercice (SCPE) pour la rédaction et la parution de nouvelles lignes directrices en matière d'activité physique.

Les nouvelles lignes directrices fournissent aux Canadiens de l'information de base au sujet des types, de l'intensité et de la fréquence d'activité physique nécessaires pour favoriser une bonne santé. Les lignes directrices intègrent des avancées scientifiques dans le domaine de l'exercice et présentent les niveaux d'activité physique recommandés pour retirer des bénéfices pour la santé. Les lignes directrices ont été élaborées par la SCPE, avec le soutien de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), après trois ans de recherche.

« Nous savons que la plupart des Canadiens ne sont pas assez actifs », a dit la ministre Aglukkaq. « Les lignes directrices sont une mesure importante pour ce qui est de fournir de l'information à jour au sujet de l'activité physique dont les Canadiens ont besoin dans le cadre d'un mode de vie sain et pour aider les gens à devenir actifs. Nous sommes heureux d'avoir soutenu la SCPE afin qu'elle réexamine les aspects scientifiques et qu'elle mette au point ces lignes directrices. »

L'activité physique joue un rôle important par rapport à la santé, au bien-être et à la qualité de vie des Canadiens et contribue à prévenir des maladies chroniques comme le cancer, le diabète de type 2 et les maladies cardiaques. Afin de retirer des bénéfices mesurables pour la santé, il est suggéré dans les nouvelles lignes directrices que les adultes âgés de 18 ans et plus fassent 150 minutes (ou 2,5 heures) d'activité physique modérée à intense par semaine et que les enfants et les jeunes âgés de 5 à 17 ans en fassent 60 minutes par jour.

« Il pourrait s'agir de la première génération d'enfants à vivre moins longtemps et à être en moins bonne santé que leurs parents », a déclaré l'administrateur en chef de la santé publique, le Dr David Butler-Jones. « Nous devons encourager nos enfants à être actifs et leur donner l'exemple. Si vous n'atteignez pas le niveau d'activité suggéré dans les lignes directrices, faites ce que vous pouvez et allez-y graduellement. Si vous respectez déjà les lignes directrices, essayez d'en faire davantage pour retirer encore plus de bénéfices pour la santé. »

L'ASPC a affiché sur son site Web de l'information à jour qui offre une interprétation facile à lire des lignes directrices en matière d'activité physique, ainsi que des conseils pour intégrer l'activité physique à la vie quotidienne. L'ASPC continuera à collaborer avec des intervenants pour élaborer d'autres outils et d'autres ressources pour aider les Canadiens à devenir et à rester actifs.

Le gouvernement du Canada est résolu à aider les Canadiens à faire des choix sains. Qu'il s'agisse de financer des programmes communautaires et de recherche, de fournir de l'information et des ressources ou d'échanger des pratiques exemplaires en promotion de la santé et en prévention des maladies, nous travaillons à promouvoir des modes de vie sains pour les Canadiens. Nous collaborons aussi avec les autorités provinciales et territoriales pour trouver des moyens de faire des milieux où les Canadiens vivent, travaillent, apprennent et jouent des milieux qui favorisent l'activité physique et la saine alimentation.

Also available in English

Renseignements

  • Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-941-8189
    ou
    Cabinet de Leona Aglukkaq
    Ministre de la Santé
    Jenny VanAlstyne
    613-957-0200