Fondation canadienne pour l'innovation

Fondation canadienne pour l'innovation
Chaires de recherche du Canada

Chaires de recherche du Canada

29 nov. 2007 15h31 HE

Le gouvernement du Canada appuie l'excellence en recherche au moyen d'un investissement de 109,7 millions de dollars destiné à financer 109 chaires de recherche du Canada

Des chercheurs se penchent sur des questions liées à la santé et à l'économie

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 29 nov. 2007) - L'honorable Jim Prentice, ministre de l'Industrie et ministre responsable du Programme des chaires de recherche du Canada, a annoncé aujourd'hui à l'Ecole Polytechnique de Montréal un investissement de 109,7 millions de dollars pour financer l'attribution ou le renouvellement de 109 chaires de recherche du Canada dans tout le pays. Cette somme compte 5,7 millions de dollars de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), fonds destinés au financement de l'infrastructure de recherche, un élément essentiel à la réalisation du travail de 34 de ces titulaires de chaire.

"Comme en témoigne la stratégie Réaliser le potentiel des sciences et de la technologie au profit du Canada, le gouvernement du Canada s'est engagé à améliorer la réputation du pays en matière d'excellence en recherche à l'échelle internationale, a expliqué le ministre Prentice. Le Programme des chaires de recherche du Canada aide les universités à recruter et à maintenir en poste les chercheurs les plus éminents et les plus prometteurs et leur permet ainsi de devenir des chefs de file dans les domaines des sciences et de la technologie de pointe."

"Il s'agit là d'un investissement stratégique de la part de notre gouvernement, c'est-à-dire un financement visant à appuyer la recherche-développement et à favoriser l'innovation, deux composantes importantes de l'avenir économique et du bien-être social de notre pays, a affirmé l'honorable Michael M. Fortier, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre responsable de la région de Montréal. Grâce à des travaux de recherche de pointe et à notre capacité d'attirer et de maintenir en poste de remarquables chercheurs dans nos universités canadiennes, nous pourrons soutenir et faire progresser la position du Canada dans l'économie mondiale du savoir."

Cette annonce nationale met en vedette Mohamad Sawan, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en dispositifs médicaux intelligents à l'Ecole Polytechnique de Montréal depuis 2001. Les travaux de M. Sawan portent sur la mise au point d'appareils médicaux et de prothèses miniatures visant à améliorer la qualité de vie de personnes atteintes d'une déficience visuelle, auditive ou physique. M. Sawan est également cofondateur de Cortivision, une entreprise canadienne spécialisée dans la technologie biomédicale. Les découvertes du chercheur ont mené au dépôt de nombreux brevets industriels et à des applications pratiques.

"Le Programme des chaires de recherche du Canada contribue à faire des universités canadiennes des centres de recherche de renommée mondiale. Il favorise la formation d'une relève scientifique créative et d'une main-d'oeuvre hautement qualifiée, a souligné Chad Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et du comité directeur du Programme des chaires de recherche du Canada. De plus, grâce aux recherches qu'il finance, le Programme des chaires représente un atout pour les secteurs public et privé ainsi que pour les organismes à but non lucratif puisqu'il les aide à répondre aux enjeux sociaux, politiques et économiques qui préoccupent les Canadiens."

Les 109 titulaires de chaire qui bénéficient de l'investissement d'aujourd'hui mèneront des recherches dans de nombreux domaines touchant directement la population canadienne.

C'est le cas de Greg Halseth, dont la Chaire de recherche du Canada en études sur les régions rurales et les petites villes à l'University of Northern British Columbia est renouvelée dans le cadre de cette annonce. M. Halseth examine la manière dont les changements sociaux influent sur les petites communautés canadiennes. Les résultats de ses travaux aideront ces collectivités, qui font face aux défis de la restructuration économique, à continuer de jouer un rôle vital au Canada.

Sung-Woo Kim est nommé titulaire de la Chaire de recherche du Canada en recherche contre le cancer à l'University of Calgary. Sa recherche porte sur les gènes qui suppriment apparemment les tumeurs et qui préviennent le développement des cancers. Grâce aux travaux de M. Kim, il sera possible de déterminer les types de personnes qui risquent le plus de développer des tumeurs malignes et de mieux comprendre le génome humain.

Pour sa part, Teresa Scassa est nommée titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de l'information à l'Université d'Ottawa. Ses recherches mèneront au remplacement des lois régissant l'information en matière de droit d'auteur et de partage de fichiers par des lois plus claires et plus justes. Ses travaux aideront les gouvernements, les consommateurs et le milieu des affaires à répondre aux questions soulevées par les importants changements technologiques et culturels.

"Les investissements annoncés aujourd'hui renforceront davantage la réputation de notre pays en tant que destination de prédilection pour des chercheurs exceptionnels et rendront nos universités encore plus concurrentielles en ce qui a trait au recrutement des meilleurs chercheurs de par le monde", a affirmé Eliot Phillipson, président et directeur général de la FCI.

Note à l'intention des journalistes : Le Programme des chaires de recherche du Canada vise à attirer les meilleurs chercheurs du Canada et du reste du monde afin d'aider les universités à atteindre l'excellence en recherche dans les domaines des sciences naturelles et du génie, des sciences de la santé et des sciences humaines. Les titulaires de chaire de recherche du Canada aident les Canadiens à approfondir leurs connaissances, à améliorer leur qualité de vie, à renforcer la compétitivité du Canada sur la scène internationale et à former la prochaine génération de travailleurs hautement qualifiés.

Depuis son lancement en 2000, le Programme a permis de pourvoir 1 851 professorats de recherche dans 70 universités canadiennes. De ces postes, 584 ont été attribués à des chercheurs recrutés à l'étranger, dont 267 expatriés canadiens. Quand il aura été complètement mis en oeuvre, le Programme appuiera 2 000 titulaires de chaire de recherche partout au Canada. Les demandes de renouvellement sont soumises au même processus rigoureux d'évaluation par les pairs que les candidatures initiales.

La FCI est un organisme autonome créé par le gouvernement du Canada pour financer l'infrastructure de recherche. Son mandat est d'accroître la capacité des universités, des collèges, des hôpitaux et d'autres établissements de recherche canadiens sans but lucratif à poursuivre des activités de recherche et de développement technologique d'envergure internationale au profit des Canadiens. Pour consulter la liste complète des contributions de la FCI, veuillez consulter son site Web (www.innovation.ca).

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de cette annonce, y compris les profils de recherche détaillés des titulaires de chaire, veuillez consulter le site Web du Programme (www.chaires.gc.ca).

Renseignements