Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Innovation, Sciences et Développement économique Canada

30 mars 2016 11h00 HE

Le gouvernement du Canada appuie l'octroi d'une première chaire de recherche industrielle à l'Université du Québec en Outaouais

Les fonds contribueront à la mise au point de capteurs pour la détection rapide de bactéries nocives

GATINEAU, QUÉBEC--(Marketwired - 30 mars 2016) - Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus, a annoncé aujourd'hui, au nom de la ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan, que le gouvernement du Canada appuierait la création de la première chaire de recherche industrielle à l'Université du Québec en Outaouais (UQO).

Wojtek J. Bock, un chercheur en photonique de renommée mondiale, est professeur au Département d'informatique et d'ingénierie et directeur du Centre de recherche en photonique à l'UQO. Il recevra 1,85 million de dollars pour l'établissement d'une chaire de recherche industrielle. Les fonds sont consentis par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et par l'entreprise Sécurité et Protection Internationale (SPI), de Laval. Grâce à cet appui, M. Bock et son équipe pourront achever la mise au point de nouvelles technologies en photonique pour détecter les bactéries et les produits chimiques nocifs. M. Bock est titulaire d'une chaire de recherche du Canada photonique depuis 2003.

Ces technologies sont conçues pour détecter les bactéries nocives comme E. coli ou les cyanobactéries à des endroits contaminés, et ce, en moins de 20 minutes. Il s'agit d'une grande amélioration comparativement aux méthodes actuelles, qui nécessitent l'analyse d'échantillons en laboratoire, ce qui peut prendre plusieurs jours.

Citations

« Cette chaire de recherche industrielle, la première à l'Université du Québec en Outaouais, constitue un excellent exemple de la manière dont la collaboration entre le milieu universitaire et le secteur privé peut transformer les recherches de haut calibre en avancées technologiques qui protégeront la santé et la sécurité des Canadiens. Le gouvernement est déterminé à appuyer la communauté de recherche du Canada ainsi que les chercheurs novateurs comme M. Bock. »

- La ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan

« J'offre mes félicitations à M. Bock pour le travail de son équipe, qui est une source de prestige additionnelle pour l'Université du Québec en Outaouais. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour la région et pour la recherche au Canada. Je suivrai leurs progrès avec intérêt au cours des années à venir. »

- Le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus

Les faits en bref

  • Les chaires de recherche industrielle du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie aident les universités à faire fond sur leurs forces et à travailler avec des membres de l'industrie pour mener de grands projets de recherche en sciences et en génie.
  • Aux termes du programme des chaires de recherche industrielle, les partenaires industriels profitent d'un meilleur accès à un savoir-faire spécialisé. Les entreprises, grandes ou petites, accroissent ainsi leur capacité de recherche-développement.
  • M. Bock est un chef de file dans le domaine des capteurs à fibres optiques.
  • M. Bock est titulaire d'une chaire de recherche du Canada depuis 2003. Il a reçu près de 6 millions de dollars au titre de l'infrastructure de recherche de la Fondation canadienne pour l'innovation et du gouvernement du Québec.

Lien connexe

Subventions de professeurs-chercheurs industriels

Suivez la ministre sur Twitter et Instagram : @MindesSciences

Renseignements