Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada
Ministère de la Promotion de la santé de l'Ontario

Ministère de la Promotion de la santé de l'Ontario

24 avr. 2009 14h37 HE

Le gouvernement du Canada collabore avec la province de l'Ontario pour promouvoir la saine alimentation et l'activité physique chez les jeunes

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 24 avril 2009) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé du Canada, et Margarett Best, ministre de la Promotion de la santé de l'Ontario, ont annoncé aujourd'hui un investissement commun de 3,4 millions dans huit projets de promotion de l'activité physique et de la saine alimentation à l'intention des enfants et des adolescents de l'Ontario.

Les projets font la promotion des modes de vie sains en offrant aux enfants et aux adolescents des possibilités de devenir plus actifs, de manger plus sainement et de poser les premiers gestes pour améliorer leur santé.

"Si nous voulons que nos enfants deviennent des adultes en santé, nous devons les aider à acquérir tôt de bonnes habitudes", mentionne la ministre Aglukkaq. "Ces programmes donnent aux enfants une chance d'être actifs et de bien manger tous les jours et leur donner un bon départ pour rester en santé."

"Je suis très heureuse d'avoir la possibilité de travailler en partenariat avec le gouvernement fédéral en vue de promouvoir les modes de vie sains et actifs en Ontario", a affirmé Margarett Best. "Pour influer sur la vie des enfants et des jeunes du Canada, nous devons continuer de collaborer avec tous les ordres de gouvernement et avec nos partenaire afin d'accroître les taux d'activité physique et encourager des choix alimentaires sains."

Les Guides d'activité physique canadiens recommandent que les enfants augmentent, jusqu'à au moins 90 minutes, le temps qu'ils consacrent quotidiennement à l'activité physique pour rester en santé. Les Guides recommandent aussi que les enfants réduisent d'autant le temps qu'ils consacrent à des activités comme regarder la télévision et naviguer sur Internet.

Dans Bien manger avec le Guide alimentaire canadien, on recommande de faire une sélection minutieuse des aliments en plus de faire de l'activité physique. Le Guide fournit aux Canadiens des renseignements détaillés sur la quantité et les types d'aliments recommandés pour leur âge et leur sexe. Il encourage aussi les Canadiens à mettre l'accent sur les légumes, les fruits, les grains entiers, le lait et la viande. Il ne recommande pas les aliments riches en calories, en matières grasses, en sucre et en sel.

Le 22 mai 2008, les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables du sport, de l'activité physique et des loisirs ont fixé les premiers objectifs nationaux en matière d'activité physique pour les enfants et les jeunes de 5 à 19 ans. Un de ces objectifs vise à augmenter de sept points de pourcentage d'ici six ans la proportion d'enfants et de jeunes qui font 90 minutes d'exercice physique d'intensité modérée à élevée en sus de leurs activités quotidiennes.

De concert avec les administrations provinciales et territoriales, le gouvernement du Canada s'emploie à contribuer à l'amélioration des possibilités en matière d'activité physique et de saine alimentation au moyen d'accords bilatéraux. Ces accords permettent aux administrations de maximiser leurs investissements dans la promotion des modes de vie sains et d'opposer des réponses pancanadiennes concertées aux problèmes que représentent l'inactivité physique, la mauvaise alimentation et l'embonpoint.

De plus, dans son Plan d'action économique, le gouvernement du Canada prévoit verser 500 millions de dollars sur deux ans pour la construction de nouvelles infrastructures récréatives, comme des patinoires et des terrains de soccer, de tennis et de baseball, afin d'aider à promouvoir la bonne forme physique chez les jeunes.

Le gouvernement de l'Ontario vise à établir une culture de la santé et du bien-être dans la province. L'entente bilatérale soutient la stratégie mise en oeuvre par le gouvernement de l'Ontario pour promouvoir les modes de vie sains et actifs chez tous les Ontariens.

Also available in English


DOCUMENTATION

Huit projets reçoivent des fonds de l'Agence de la santé publique du Canada et du ministère de la Promotion de la santé de l'Ontario dans le cadre du nouveau programme de financement de l'activité physique et de l'alimentation saine. Le programme vise les facteurs qui contribuent à l'activité physique, à la saine alimentation et à l'atteinte d'un poids santé chez les Ontariens.


YMCA de l'Ontario

1 529 566 $ sur deux ans

Le projet vise à favoriser l'adoption de l'activité physique et de la saine alimentation chez plus de 8 800 enfants dans des quartiers à faible revenu en Ontario dans le cadre du programme Coordinated Approach to Child Health (CATCH) Kids Club du YMCA, un programme parascolaire concret constitué de quatre volets : cours magistraux, éducation physique, service alimentaire offrant des aliments nutritifs et devoirs que les enfants doivent faire à la maison avec l'aide d'adultes. En finançant ce projet, nous aidons à offrir le programme CATCH à des enfants dans plus de 300 endroits en Ontario, dont des écoles et des organismes communautaires.


Grands Frères Grandes Soeurs du Canada

137 076 $ sur deux ans

Le projet vise à mettre au point un programme d'activité physique et de saine alimentation à l'intention des adolescents, intitulé "Go Boys!". Le programme aidera des adolescents à se pencher sur des préoccupations relatives à la santé et à la nutrition et il fera aussi la promotion des bienfaits de l'activité physique. Le mouvement Grands Frères Grandes Soeurs utilisera la pouvoir du mentorat pour exercer une influence positive sur les jeunes participants.


La Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO)

23 460 $ sur deux ans

La FESFO organisera des ateliers destinés à de jeunes leaders pour les sensibiliser à l'importance de l'activité physique et de la saine alimentation. Avec l'aide d'animateurs de la FESFO, ces leaders nouvellement formés ramèneront dans leurs collectivités ce qu'ils ont appris et ils y organiseront des journées d'activité physique pour d'autres élèves de leur école.


International Fun and Team Athletics (IFTA)

191 454 $ sur deux ans

L'Ontario Youth Fitness Monitoring Program vise à contrôler et à améliorer la condition physique de plus de 50 000 enfants d'âge scolaire en Ontario sur une période de deux ans. Le programme augmentera les taux de participation à l'activité physique en capitalisant sur les plans d'action locaux en matière d'activité physique et les activités de projets antérieures de l'IFTA. Le programme réservera aussi des fonds pour mettre au point des documents de référence simples et efficaces à l'intention des enseignants pour qu'ils poursuivent le programme de façon durable au terme du projet de deux ans.


Ka:nen - Nos enfants, notre avenir

157 276 $ sur deux ans

Le programme Bmikwe endso-gizhgak offre à des mères autochtones vivant hors réserve et à leurs enfants la chance de participer à des activités physiques. Ce programme sera offert dans 40 collectivités de la province, sans frais pour toutes les familles. Il proposera des promenades en été et en hiver dans des endroits sûrs, en compagnie d'un bénévole du programme.


Motivate Canada - Esteem Team

194 729 $ sur deux ans

Le programme Get Fit est un programme d'activité physique spécialisé qui fournit un enseignement dans des sports qui font partie du programme olympique et paralympique, comme le hockey sur glace, la gymnastique, le patin, le ski, la boxe, le canot et le kayak. Il fera aussi la promotion d'exercices liés aux sports qui se concentrent sur les conditions physiques et le contact physique dans un contexte non compétitif. Le programme vise à présenter des stratégies pour l'adoption d'un mode de vie sain et actif par le biais de communications structurées, présentées par des athlètes élites du Canada. Ces communications encouragent les participants à se prendre en main.


Ontario Physical and Health Education Association (OPHEA)

246 741 $ sur un an

Le programme JiggaJump Family Fit Fest vise à combler le fossé entre la connaissance et la sensibilisation des parents et les niveaux de participation réels de leurs enfants. L'évaluation de la condition physique de la famille comporte trois éléments : un livret d'information pour les parents et les gardiens accompagné d'un CD de musique ou de mouvements comportant des renseignements pratiques sur la façon d'être actif avec les enfants; des concerts en direct dans des centres commerciaux de douze collectivités en Ontario; et des foires communautaires organisées dans les douze centres commerciaux le même jour que les concerts pour offrir aux partenaires de la promotion locale de l'alimentation saine et de l'activité physique et à d'autres organismes locaux la chance de faire connaître leurs programmes et de distribuer leurs ressources pour aider les familles qui ont des enfants de moins de six ans à augmenter leur niveau d'activité physique.


Ontario Federation of Indian Friendship Centres (OFIFC)

968 820 $ sur un an

L'Urban Aboriginal Healthy Living Program (UAHL) s'emploie à obtenir les résultats souhaités suivants à l'égard de la santé des participants aux centres d'amitié et leurs collectivités : alimentation saine accrue, augmentation des niveaux d'activité physique, meilleurs choix en matière de modes de vie sains, augmentation du nombre de jeunes qui participent à des programmes de leadership.

Renseignements

  • Demandes de renseignements des médias :
    Agence de la santé publique du Canada
    Andrew McDermott
    613-941-8189
    ou
    Agence de la santé publique du Canada
    Région de l'Ontario et du Nunavut
    Lori Murphy
    416-954-5327
    ou
    Ministère de la Promotion de la santé de l'Ontario
    Dipika Damerla
    Bureau du Ministre
    416-326-8497
    ou
    Ministère de la Promotion de la santé de l'Ontario
    Julie Rosenberg
    Communications
    416-326-4833