Parcs Canada

Parcs Canada

09 nov. 2011 13h00 HE

Le gouvernement du Canada commémore l'apport des travailleuses de l'industrie des munitions militaires au Canada à titre d'événement historique national

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwire - 9 nov. 2011) -

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

L'honorable Steven Blaney, ministre des Anciens combattants et député de Lévis-Bellechasse, a souligné aujourd'hui, au nom de l'honorable Peter Kent, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, l'importance historique nationale de l'apport des travailleuses de l'industrie des munitions au Canada. La cérémonie a eu lieu à la fonderie de l'Arsenal du lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec.

« Je suis fier de participer à la commémoration du travail admirable que ces milliers de femmes ont accompli, a déclaré le ministre Blaney. Les guerres ont toujours eu leurs héros, mais on reconnaît de façon beaucoup plus discrète les centaines de milliers de travailleurs et travailleuses qui ont soutenu ces héros. À leur façon, les travailleuses de l'industrie des munitions ont soutenu, dix heures par jour et six jours par semaine, ceux qui se sont battus au front », a-t-il ajouté en dévoilant une plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Des milliers d'ouvrières ont grandement contribué à l'industrie des munitions militaires, notamment à l'Arsenal fédéral, au cœur du Vieux-Québec, où elles sont présentes dès 1882. La perception alors répandue de leur nature méticuleuse et patiente confinait les femmes à des tâches particulières. Elles effectuaient avec soin de dangereuses opérations de remplissage, d'assemblage et d'inspection des munitions dans des usines de l'entreprise privée ou de l'État un peu partout au pays. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, plus de 7 000 travailleuses ont œuvré à l'Arsenal seulement, témoignant de l'apport indispensable des femmes à la défense du Canada.

« Les travailleuses de l'industrie des munitions s'inscrivent désormais parmi les femmes d'exception du Canada, telles La Bolduc ou encore, Idola St-Jean, a mentionné le ministre Kent. Si elles travaillaient jadis en coulisses, elles reçoivent maintenant le même éclairage que leurs illustres concitoyennes. C'est dire l'importance de leur contribution à l'histoire du pays. Une histoire que notre gouvernement s'efforce de faire connaître et reconnaître grâce à Parcs Canada. Une histoire dans laquelle les femmes occupent une place bien à elles », a-t-il conclu.

Créée en 1919 et appuyée par l'Agence Parcs Canada, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille le ministre de l'Environnement quant à l'importance historique nationale des lieux, des personnes et des événements qui ont marqué l'histoire du Canada. Parcs Canada gère un réseau pancanadien de lieux historiques nationaux qui mettent en valeur la richesse du patrimoine culturel du Canada et permettent aux visiteurs de faire des découvertes authentiques et inspirantes.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la fiche d'information à l'adresse www.parcscanada.gc.ca, sous la rubrique Salle des médias.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20111108-TAFBIG.jpg

Renseignements