Développement économique Canada

Développement économique Canada

14 sept. 2010 10h00 HE

Le gouvernement du Canada consent 230 160 $ au Consortium en foresterie Gaspésie-Les-Iles

GASPE, QUEBEC--(Marketwire - 14 sept. 2010) - Le ministre d'État de Développement économique Canada, l'honorable Denis Lebel, a fait l'annonce aujourd'hui d'une contribution non remboursable de 230 160 $ au Consortium en foresterie Gaspésie–Les-Îles. Les fonds sont consentis en vertu de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec (IPREFQ), qui est dotée d'une enveloppe de 100 millions de dollars.

« Pour le gouvernement du Canada, il ne fait aucun doute que le secteur forestier participe au développement de très nombreuses collectivités du Québec et du reste du Canada. C'est pourquoi, au cours des deux dernières années, il a pris plusieurs mesures telles que l'IPREFQ pour aider les entreprises forestières et les collectivités qui dépendent de la forêt à relever des défis des plus importants afin d'assurer leur survie et leur développement durable », a déclaré le ministre d'État.

« Le projet, mené par le Consortium en foresterie Gaspésie–Les-Îles, est un jalon important pour assurer la pérennité des ressources forestières et contribuer à la diversification économique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine », a ajouté M. Lebel. 

Le Consortium en foresterie Gaspésie–Les-Îles a pour mission d'acquérir des connaissances relatives à la forêt de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Il veut aussi assurer le transfert de ces connaissances vers le secteur forestier dans le but de favoriser le développement durable de la forêt. Le projet de l'organisme, qui est étalé sur deux ans, consiste à élaborer des scénarios d'optimisation, par l'adaptation d'outils informatiques, de la gestion des ressources forestières. Il entraînera un investissement de 397 800 $ ainsi que la création de deux postes.

Les scénarios permettront aux collectivités gaspésiennes de disposer de moyens performants pour concilier les diverses interventions en forêt, qu'il s'agisse d'utilisations courantes telles que la récolte de la matière ligneuse, les travaux sylvicoles, la villégiature ou d'autres, en émergence, comme la récolte de biomasse, la cueillette de champignons forestiers ou l'implantation d'éoliennes.

L'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec est une mesure de diversification et d'appui aux collectivités touchées par la crise forestière. En vigueur depuis juin dernier, elle a pour objectif de renforcer et d'accroître l'activité économique des collectivités aux prises avec des difficultés, de favoriser la création et le maintien d'emplois et, notamment, d'améliorer la performance des PME établies dans ces collectivités.

Cette initiative s'ajoute à plusieurs autres mises en place par le gouvernement du Canada au cours des derniers mois pour combattre la crise forestière. Rappelons les 230 millions de dollars sur deux ans pour des travaux sylvicoles et la restauration de ponts et de ponceaux au Québec; les 170 millions de dollars sur deux ans pour le développement de nouveaux produits et l'expansion des marchés intérieurs et extérieurs; ainsi que les 100 millions de dollars sur quatre ans afin de soutenir l'élaboration, la commercialisation et l'adoption de technologies avancées d'énergie propre pour le secteur forestier et le programme Investissement dans la transformation de l'industrie forestière (ITIF).

Développement économique Canada est en ligne à www.dec-ced.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse à http://www.dec-ced.gc.ca/fra/salle-medias/liste-envoi/envoi.html et restez au fait des dernières nouvelles.

Renseignements

  • Développement économique Canada
    Karina Gagnon
    Communications
    418-368-6048
    1-866-368-0044
    karina.gagnon@dec-ced.gc.ca
    ou
    Développement économique Canada
    Cabinet de l'honorable Denis Lebel
    Benoit Fortin
    Adjoint spécial aux communications
    819-997-3319
    benoit.fortin@dec-ced.gc.ca