Gouvernement du Canada



Gouvernement du Canada

17 juin 2013 09h30 HE

Le gouvernement du Canada contribue davantage aux efforts mondiaux pour protéger les enfants en ligne

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 17 juin 2013) - L'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé aujourd'hui que le Canada se joignait à la Global Alliance Against Child Sexual Abuse Online (Alliance mondiale pour combattre les abus sexuels commis contre les enfants via Internet).

« Notre gouvernement s'est engagé à assurer la sécurité de nos rues et de nos collectivités et à protéger les membres les plus vulnérables de la société - nos enfants, a déclaré le ministre Nicholson. L'exploitation sexuelle des enfants est un crime horrible. Le Canada continue de mener, d'appuyer et de mettre en œuvre de nombreuses initiatives, tant au pays qu'à l'étranger, afin d'empêcher et de combattre l'exploitation sexuelle des enfants; cependant, aucun pays ne peut lutter seul contre ce crime. »

L'Alliance mondiale vise à renforcer la détermination internationale à lutter contre les prédateurs sur Internet et contrer les images d'exploitation commise sur un enfant. Elle a comme objectif d'identifier les victimes et de veiller à ce que de l'aide leur soit apportée; d'engager des poursuites contre les auteurs d'infractions; de sensibiliser le public et de réduire la disponibilité de nouveau matériel de pornographie juvénile en ligne.

Internet a créé, pour les délinquants sexuels, de nouvelles occasions de s'attaquer aux enfants partout dans le monde. La coopération internationale est essentielle pour enquêter efficacement sur les cas d'exploitation sexuelle en ligne et mieux identifier et poursuivre les cyberprédateurs. En travaillant ensemble sur cette initiative internationale, le Canada et ses partenaires seront en mesure de réaliser les progrès nécessaires pour traduire les criminels en justice et assurer la sécurité des enfants exploités.

« L'exploitation sexuelle des enfants ne connaît pas de frontières, a ajouté le ministre Nicholson. Le Canada est impatient de travailler avec l'Alliance mondiale pour atteindre nos objectifs communs. »

Depuis 2006, le gouvernement du Canada a adopté plusieurs mesures pour mieux protéger les enfants, dont les suivantes :

  • l'adoption de la Loi sur la sécurité des rues et des communautés, qui a permis d'augmenter les peines imposées aux auteurs d'infractions d'ordre sexuel contre les enfants et de créer deux nouvelles infractions visant la conduite susceptible de faciliter ou de permettre la perpétration d'une infraction d'ordre sexuel contre un enfant;

  • le renforcement du Registre national des délinquants sexuels;

  • la hausse de l'âge de protection de 14 à 16 ans;

  • l'élimination de la possibilité de détention à domicile pour les délinquants qui commettent des infractions graves ou avec violence, y compris toutes les infractions sexuelles contre des enfants;

  • l'adoption de mesures législatives nécessaires pour obliger les fournisseurs de services Internet à signaler tout incident de pornographie juvénile;

  • le renforcement des peines et l'adoption de mesures pour surveiller les délinquants dangereux.

Le 4 février 2013, le gouvernement a annoncé son intention de présenter des mesures législatives visant à durcir davantage les peines imposées aux auteurs d'infractions d'ordre sexuel contre les enfants et à mieux limiter les risques que posent les pédophiles connus. Le Plan du gouvernement pour la sécurité des rues et des communautés constitue l'une des quatre priorités fixées par le Premier ministre. Ce plan vise à tenir les criminels violents responsables de leurs actes, à renforcer les droits des victimes et à améliorer l'efficacité de notre système de justice.

Internet : www.justice.gc.ca

(English version available)

Suivez-nous sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Suivez les activités de Sécurité publique Canada sur Twitter (@Sécurité_Canada).

Renseignements

  • Julie Di Mambro
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207

    Julie Carmichael
    Directrice des Communications
    Cabinet du ministre de la Sécurité publique
    613-991-2924

    Relations avec les médias
    Sécurité publique Canada
    613-991-0657