Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

20 mars 2015 09h21 HE

Le gouvernement du Canada dégage des fonds pour la sensibilisation aux services offerts aux victimes d'exploitation sexuelle

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 mars 2015) - Ministère de la Justice Canada

Aujourd'hui, le ministre de la Justice Peter MacKay a annoncé l'affectation d'un financement de 192 000 $ à la Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle (CLES) pour l'élaboration d'une boîte à outils visant à accroître la sensibilisation aux réalités et aux conséquences de la traite des personnes et de la violence à l'égard des femmes, ainsi qu'aux services, ressources et renseignements juridiques offerts aux victimes de ces crimes.

La CLES est une coalition d'organismes vouée à la défense des intérêts communautaires qui offre des services et un soutien aux femmes et aux filles qui ont été victimes d'exploitation sexuelle à des fins commerciales. Elle sensibilise aussi la population aux conséquences de l'exploitation sexuelle et offre de la formation sur ce sujet. Ce projet vise principalement à faire en sorte que les victimes de la traite des personnes et de l'exploitation sexuelle soient informées de leurs droits ainsi que des ressources et des lois auxquelles elles ont accès pour les aider à se sortir du milieu dans lequel elles sont exploitées sexuellement. La coalition embauchera des travailleurs d'approche pour l'aider à atteindre les populations vulnérables les plus à risque d'être victimes de la traite des personnes et de l'exploitation sexuelle.

Les faits en bref

  • Mise sur pied en 2005, la Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle (CLES) est une coalition d'organismes vouée à la défense des intérêts communautaires qui regroupe plus de 50 groupes et 150 membres individuels, et dont le siège se situe à Montréal, au Québec.

  • Le financement est accordé par l'intermédiaire du Fonds d'aide aux victimes, qui est géré par le ministère de la Justice du Canada. Ce Fonds fournit des subventions et des contributions pour appuyer des projets et des activités qui :

    • encouragent l'élaboration de nouvelles approches;

    • facilitent l'accès à la justice;

    • améliorent la capacité des fournisseurs de services;

    • favorisent la création de réseaux d'aiguillage;

    • sensibilisent davantage le public aux services offerts aux victimes d'actes criminels et à leurs familles.

Citations

« Notre gouvernement reconnaît les torts considérables causés par la traite des personnes et l'exploitation sexuelle, des crimes qui touchent les personnes les plus vulnérables, en particulier des femmes et des enfants. Les victimes de ces crimes horribles ont besoin d'avoir accès à l'information et aux services qui peuvent les aider à se sortir d'une vie d'exploitation. En plus d'élaborer des lois qui reconnaissent les torts qui découlent de l'exploitation sexuelle, notre gouvernement est aussi fier d'offrir du financement à des organismes comme la Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle qui cherchent à habiliter les victimes de ces crimes ainsi que les personnes les plus à risque d'être exploitées. »

Peter MacKay
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Connaître ses droits à la dignité, à l'égalité et à des services de soutien et d'accompagnement pour la sortie de la prostitution est une clé essentielle pour mettre fin à l'exploitation sexuelle ainsi qu'à la violence vécue par les femmes. Toutes les personnes qui sont en contact avec des femmes prostituées doivent reconnaître ces droits. La société québécoise doit clairement rejeter l'idée qu'acheter des services sexuels d'une autre personne est un droit; c'est faux, c'est un crime. »

Diane Matte
Porte-parole de la Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle

Produits connexes

  • Document d'information : Stratégie fédérale d'aide aux victimes et Fonds d'aide aux victimes

Lien pertinent

- Centre de la politique concernant les victimes – Ministère de la Justice Canada

- Fonds d'aide aux victimes – Ministère de la Justice Canada

Suivez les activités de Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Fiche d'information

Stratégie fédérale d'aide aux victimes et Fonds d'aide aux victimes

La Stratégie fédérale d'aide aux victimes regroupe les efforts déployés par le gouvernement fédéral afin de permettre aux victimes d'actes criminels de se faire entendre plus efficacement dans le système de justice pénale. Elle a été créée en 2007 et est devenue permanente en 2011. L'objectif de cette stratégie, qui est dirigée par le ministère de la Justice du Canada, est de permettre aux victimes de mieux se faire entendre au sein du système de justice pénale. Le ministère de la Justice du Canada travaille en étroite collaboration avec d'autres institutions fédérales, ainsi qu'avec les victimes, les défenseurs des droits des victimes, les gouvernements provinciaux et territoriaux, les fournisseurs de services et d'autres parties intéressées au sein du système de justice pénale. Le ministère de la Justice du Canada élabore des politiques en matière de justice ainsi que des réformes du droit pénal, finance divers programmes d'aide aux victimes d'actes criminels, examine les approches exemplaires pour répondre aux besoins des victimes, et sensibilise la population aux préoccupations des victimes d'actes criminels et leur rôle au sein du système de justice pénale.

Dans le cadre de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes, le Fonds d'aide aux victimes est un programme de subventions et de contributions administré par le ministère de la Justice. Chaque année, plus de 11 M$ sont disponibles pour les provinces, les territoires et les organisations non gouvernementales dont les projets, les activités et les opérations appuient les objectifs de la Stratégie fédérale d'aide aux victimes.

Le Fonds d'aide aux victimes appuie les projets et les activités qui visent les objectifs suivants :

  • Améliorer les programmes d'aide aux victimes dans l'ensemble du Canada;
  • Favoriser l'accès à la justice, la participation des victimes au système de justice et l'élaboration de lois, de politiques et de programmes;
  • Encourager la mise en œuvre de principes, de lignes directrices et de lois pour répondre aux besoins des victimes d'actes criminels et préciser leur rôle au sein du système de justice pénale;
  • Contribuer à mieux faire connaître les conséquences de la victimisation, les besoins des victimes d'actes criminels, les services d'aide, les programmes et les lois;
  • Encourager ou améliorer la participation d'organismes gouvernementaux et d'organisations non gouvernementales à la détermination des besoins des victimes et des lacunes dans les services et à l'élaboration et la prestation de programmes, de services et d'aide aux victimes, y compris l'accroissement de la capacité des organisations non gouvernementales.

Depuis 2006, le gouvernement du Canada a affecté plus de 140 millions de dollars afin de donner aux victimes une voix plus efficace dans le système de justice pénale à l'aide d'initiatives menées par le ministère de la Justice du Canada.

On trouvera de plus amples renseignements dans le site Web du ministère de la Justice du Canada.

Mars 2015
Ministère de la Justice Canada

Renseignements

  • Clarissa Lamb
    Attachée de presse
    Bureau du ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207