Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

30 mars 2012 10h45 HE

Le gouvernement du Canada dépose le Plan d'action économique de 2012, axé sur l'emploi, la croissance et la prospérité à long terme

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 30 mars 2012) - Aujourd'hui, l'honorable Lynne Yelich, ministre d'État à la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien et députée fédérale de Blackstrap, a prononcé un discours devant la Chambre de commerce de Saskatoon. Elle s'est exprimée au sujet du Plan d'action économique de 2012, un programme exhaustif qui vise à soutenir les avantages économiques à long terme du Canada et à favoriser la croissance de l'emploi.

« Dans ce budget, le gouvernement a pris les mesures nécessaires pour créer des emplois et stimuler la croissance économique dès maintenant ainsi que pour la prochaine génération, a déclaré la ministre Yelich. Le Plan d'action économique de 2012 est exhaustif et responsable. Il nous permettra de continuer à cibler les efforts, partout au sein du gouvernement, afin de favoriser et de maintenir la réussite économique à long terme du Canada. »

Le Plan d'action économique de 2012 prend d'importantes mesures pour relever les défis et pour tirer parti des possibilités qu'offre l'économie mondiale, tout en garantissant la viabilité des programmes sociaux et une saine gestion des finances publiques pour les générations futures.

Soutenir l'emploi et les perspectives

Le gouvernement est déterminé à stimuler la croissance économique et la création d'emplois grâce à l'innovation, à l'investissement, à l'éducation et aux compétences. Pour soutenir l'emploi et la croissance, le Plan d'action économique de 2012 prévoit les mesures suivantes :

  • Effectuer d'importants investissements, de plus de 1 milliard de dollars, dans les sciences et la technologie.
  • Débloquer 500 millions de dollars pour favoriser l'expansion de sociétés innovatrices en démarrage.
  • Assurer la mise en valeur responsable des ressources naturelles en soumettant les grands projets à retombées économiques à un examen fondé sur le principe d'un seul examen par projet et assorti d'un délai clairement défini, tout en continuant de protéger l'environnement.
  • Ouvrir de nouveaux marchés et élargir le commerce international afin d'offrir les produits canadiens au reste du monde.
  • Prolonger d'un an le crédit à l'embauche pour les petites entreprises afin qu'il soit plus avantageux pour celles-ci de prendre de l'expansion et d'embaucher de nouveaux travailleurs.
  • Consacrer 150 millions de dollars sur deux ans au nouveau Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire.
  • Débloquer 5,2 milliards de dollars sur 11 ans pour renouveler la flotte de la Garde côtière canadienne.
  • Axer davantage l'assurance-emploi sur la création d'emplois en éliminant les facteurs n'incitant pas au travail et en appuyant les chômeurs canadiens grâce à un jumelage rapide avec les emplois disponibles.
  • Allouer 275 millions de dollars sur trois ans pour appuyer l'éducation des membres des Premières nations et pour la construction et la rénovation d'écoles dans les réserves.
  • Bâtir un système d'immigration économique rapide et souple pour attirer les immigrants dont les compétences et l'expérience répondent aux besoins de notre économie.

Des programmes sociaux viables

Afin que les générations futures puissent compter en temps opportun sur les programmes sociaux du Canada, nous prenons dès aujourd'hui des mesures responsables en prévision des tensions démographiques à long terme. Le Plan d'action économique de 2012 prévoit à cette fin les mesures suivantes :

  • Hausser progressivement, de 65 à 67 ans, l'âge d'admissibilité à la Sécurité de la vieillesse (SV) et au Supplément de revenu garanti (SRG) à compter d'avril 2023; cette mesure sera entièrement appliquée d'ici 2029.
  • Permettre aux Canadiens de reporter le moment où ils commenceront à toucher leurs prestations de SV, lesquelles seront dans un tel cas plus élevées.
  • Instaurer un régime d'inscription proactif pour la SV et le SRG, afin d'alléger le fardeau des aînés lié aux processus de présentation de demandes et de réduire les coûts administratifs du gouvernement. L'inscription proactive sera instaurée graduellement de 2013 à 2015.

Gestion responsable des dépenses

Le Plan d'action économique de 2012 est axé sur l'emploi, la croissance et la prospérité à long terme. L'un des principaux volets de notre plan, qui centré sur des impôts bas et une dette faible, consiste à rétablir l'équilibre budgétaire à moyen terme. Au cours de la dernière année, nous avons instauré des mesures de réduction équitables, équilibrées et modérées dans le but de réduire le déficit. Ces mesures se traduiront par des économies permanentes de 5,2 milliards de dollars, soit moins de 2 % du montant prévu des dépenses de programmes en 2016-2017. Plus de 70 % de ces économies proviennent de gains d'efficience opérationnelle.

Renseignements

  • Nicholas J. Insley
    Cabinet de la ministre
    Diversification de l'économie de l'Ouest Canada
    nicholas.insley@wd.gc.ca
    613-954-1042