Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada

19 nov. 2010 13h05 HE

Le gouvernement du Canada dépose le Projet de loi sur la prévention du trafic, de la maltraitance et de l'exploitation des immigrants vulnérables

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 19 nov. 2010) - Le gouvernement du Canada a présenté aujourd'hui le Projet de loi sur la prévention du trafic, de la maltraitance et de l'exploitation des immigrants vulnérables. La réintroduction de ces modifications législatives importantes dans les lois sur l'immigration du Canada contribuera à protéger les travailleurs étrangers vulnérables, comme les danseuses exotiques, qui pourraient être victimes d'exploitation ou de la traite de personnes.

L'honorable Rona Ambrose, ministre de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada et ministre de la Condition féminine, ainsi que Joy Smith, députée de Kildonan-St. Paul, en ont fait l'annonce aujourd'hui au nom du ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney.

« Ce projet de loi mettra en œuvre des changements législatifs importants visant à fermer la porte à la victimisation dangereuse des femmes et des jeunes filles. Nous exhortons le Parlement à nous soutenir dans cette grave affaire et à appuyer le projet de loi », a déclaré la ministre Ambrose. « En tant que Canadiens, nous croyons que les femmes dans toutes les communautés doivent être traitées avec tout le respect et toute la dignité qu'elles méritent, et nous nous opposons aux situations dans lesquelles les femmes et les filles font face à des actes de violence, d'abus ou d'exploitation. »

La Loi sur la prévention du trafic, de la maltraitance et de l'exploitation des immigrants vulnérables donnerait aux agents d'immigration une plus grande autorité pour refuser la délivrance d'un permis de travail aux travailleurs étrangers vulnérables envoyés au Canada pour travailler dans des situations humiliantes et dégradantes, y compris les personnes victimes de la traite d'êtres humains au Canada. Le renforcement de l'autorité des agents d'immigration donnerait au gouvernement du Canada un autre outil pour répondre aux situations où un demandeur de permis de travail pourrait être à risque.

« Les travailleurs peu qualifiés et les femmes qui sont emmenées au Canada pour y travailler comme danseuses exotiques se trouvent dans une situation particulièrement vulnérable, a ajouté la députée Joy Smith. Ces modifications permettront de mieux protéger ces immigrants vulnérables qui pourraient être victimes de mauvais traitements ou d'exploitation, ou même la proie de trafiquants. »

Suivez-nous sur Twitter, au www.twitter.com/CitImmCanada

Renseignements

  • Citoyenneté et Immigration Canada
    Cabinet du ministre
    Alykhan Velshi
    ou
    Citoyenneté et Immigration Canada
    Direction générale des communications
    Relations avec les médias
    613-952-1650
    CIC-Media-Relations@cic.gc.ca