Parcs Canada

Parcs Canada

03 août 2012 11h00 HE

Le gouvernement du Canada désigne des phares patrimoniaux en Nouvelle-Ecosse et en Ontario

Premières désignations en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux

SYDNEY, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 3 août 2012) - Le ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, l'honorable Peter Kent, a désigné aujourd'hui les premiers phares patrimoniaux en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux. Le phare St. Paul Island South Point à Dingwall, en NouvelleÉcosse, et les feux d'alignement de la pointe McNab et les feux antérieur et postérieur de la rivière Saugeen à Southampton, en Ontario, ont été désignés conformément à la recommandation de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

« Je suis très heureux de présenter ces quatre exemples notables de phares canadiens en tant que premières désignations de phares patrimoniaux, a affirmé le ministre Kent. Avec l'aide des collectivités locales, le gouvernement du Canada espère protéger le plus grand nombre possible d'exemples de ces importants symboles de notre patrimoine marin. »

La Loi sur la protection des phares patrimoniaux recense et protège les phares d'importance patrimoniale des eaux côtières et intérieures du Canada appartenant au gouvernement fédéral. La Loi a été adoptée en mai 2008 et est administrée par Parcs Canada.

Le phare St. Paul Island South Point a illuminé « le cimetière du Golfe du St-Laurent » pendant près de 50 ans. Aujourd'hui, il est le précieux symbole de la tradition maritime canadienne et constituera un élément important du musée de l'île St. Paul à Dingwall, pendant de nombreuses années.

D'un point de vue architectural, le phare de la pointe McNab et les feux antérieur et postérieur de la rivière Saugeen sont de très bons exemples de la conception « en poivrière » privilégiée pour les phares canadiens au XIXe siècle et au XXe siècle. De pair avec le phare de l'île Chantry, tout proche, ils aident à affermir le caractère marin de la région et ils sont d'importants symboles de la communauté portuaire de Southampton qui est fière de son patrimoine marin.

D'autres désignations suivront. Parcs Canada a reçu des demandes proposant la désignation de 348 phares situés dans huit provinces. Le gouvernement du Canada collabore avec des collectivités et des groupes communautaires comme la St. Paul Island Historical Society et la municipalité de Saugeen Shores pour déterminer des usages nouveaux ou complémentaires et définir un nouvel avenir pour les phares du Canada.

« Nous sommes enchantés de la désignation de ces phares patrimoniaux, a déclaré l'honorable Keith Ashfield, ministre de Pêches et Océans Canada. Nous continuerons de travailler avec les collectivités partout au Canada afin de préserver les phares traditionnels pour que les générations à venir puissent en profiter et en tirer des leçons. »

Créée en 1919 et appuyée par Parcs Canada, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille le gouvernement du Canada, par l'entremise du ministre de l'Environnement, quant à l'importance historique nationale des lieux, des personnes et des événements qui ont marqué l'histoire du Canada. Parcs Canada gère un réseau pancanadien de lieux historiques nationaux qui mettent en valeur la richesse du patrimoine culturel du Canada et permettent aux visiteurs de faire des découvertes authentiques et inspirantes.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les documents d'information à l'adresse suivante : www.parcscanada.gc.ca sous la rubrique Salle des médias.

www.twitter.com/parcscanada

Renseignements

  • Adam Sweet
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Environnement
    819-997-1441

    Relations avec les médias
    Parcs Canada
    819-953-8371