Environnement Canada

Environnement Canada

01 oct. 2010 18h45 HE

Le gouvernement du Canada dévoile des précisions au sujet d'un investissement majeur dans la lutte contre les changements climatiques sur la scène internationale

WATERLOO, ONTARIO--(Marketwire - 1 oct. 2010) - L'honorable Jim Prentice, ministre de l'Environnement, a dévoilé aujourd'hui les précisions au sujet d'un engagement de 400 millions de dollars de la part du Canada dans la lutte contre les changements climatiques sur la scène internationale lors du discours qu'il a prononcé dans le cadre de la conférence annuelle du Centre pour l'innovation dans la gouvernance internationale.

« Il s'agit de la plus importante contribution du Canada aux initiatives internationales de lutte contre les changements climatiques. Cet investissement servira dans trois domaines clés dans lesquels le Canada possède une expertise considérable : l'adaptation, l'énergie propre ainsi que les forêts et l'agriculture », a souligné le ministre Prentice.

L'aide financière consentie pour l'adaptation aux changements climatiques permettra de financer des projets essentiels réalisés sur le terrain qui permettront de renforcer les connaissances et la capacité d'adaptation tout en réduisant la vulnérabilité de certains pays aux catastrophes naturelles. Les autres financements serviront à stimuler les investissements du secteur privé dans des projets d'énergies renouvelables et d'efficacité énergétique, ainsi qu'à fournir une aide technique aux pays en développement à mesure qu'ils mettront en œuvre ces types d'énergies renouvelables. La contribution du Canada servira aussi à financer, dans les pays en développement, des projets essentiels à la mise sur pied d'une collaboration mondiale ambitieuse pour l'initiative de réduction des émissions provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+).

En vertu de l'Accord de Copenhague, les pays développés se sont engagés à fournir un financement accéléré, équivalent à près de 30 milliards de dollars américains pour la période de 2010 à 2012, pour favoriser l'atténuation des changements climatiques, notamment par une aide à l'adaptation, au renforcement des capacités, au transfert de technologies et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre causées par la déforestation dans les pays en développement.

L'investissement annoncé aujourd'hui représente la part équitable du Canada pour 2010 en ce qui a trait au financement accéléré promis par les pays développés au titre de l'Accord de Copenhague. Même si Canada ne contribue qu'à 2 % des émissions mondiales de GES, il contribue à 4 % de l'aide financière. 

Le Canada continuera de travailler de façon constructive à la mise en œuvre de l'Accord de Copenhague et à la conclusion des négociations dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques en vue d'arriver à un accord intégral juridiquement contraignant pour l'après 2012 qui est juste, efficace et exhaustif.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le financement accéléré et les priorités du Canada dans le domaine du financement, consulter le site Web suivant : www.climatechange.gc.ca/default.asp?lang=Fr&n=5F50D3E9-1.

Pour obtenir plus de renseignements et consulter une fiche d'information au sujet de cette annonce, visiter le site Web d'Environnement Canada, à http://www.ec.gc.ca/.

(Also available in English)

Renseignements