Santé Canada

Santé Canada

17 avr. 2013 11h47 HE

Le gouvernement Harper diffuse le deuxième ensemble de données de biosurveillance issues de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 17 avril 2013) - Santé Canada a rendu public aujourd'hui son 2e Rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques dans l'environnement au Canada. Ce rapport technique donne les résultats du volet biosurveillance du deuxième cycle de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS); les résultats du premier ont été publiés en août 2010. Il contient un ensemble exhaustif de données sur l'exposition de la population canadienne aux substances chimiques de l'environnement, comme au bisphénol A et au plomb, et est le premier à inclure des données sur les enfants âgés de 3 à 5 ans.

« Le gouvernement Harper est déterminé à protéger la santé et la sécurité des familles canadiennes, et cette enquête est essentielle pour permettre aux scientifiques de mieux évaluer les interventions nécessaires, a indiqué la ministre Aglukkaq. Le Canada a été le premier pays à prendre des mesures pour protéger les nouveau-nés et les nourrissons en interdisant la présence de bisphénol A dans les biberons. Le gouvernement continuera de prendre des mesures concrètes pour protéger les familles canadiennes. »

Statistique Canada, en partenariat avec Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada, dirige l'ECMS. Cette enquête nationale continue permet de recueillir des renseignements liés à la santé des Canadiens au moyen d'une entrevue à domicile et de mesures physiques directes. Le volet biosurveillance de l'ECMS comporte la collecte et l'analyse d'échantillons de sang et d'urine, afin de mesurer la concentration de certaines substances chimiques dans l'environnement. L'Enquête fournit aussi des renseignements concernent les maladies chroniques et infectieuses, la forme physique, la nutrition et d'autres facteurs qui influent sur la santé.

« Cette plus récente collecte de données nationales de biosurveillance s'ajoutera à l'information recueillie au cours du cycle 1 et servira à de futures activités de surveillance et de recherche. Cela nous permettra de mieux comprendre l'exposition humaine aux substances chimiques et nous aidera à élaborer des politiques visant à protéger la santé des Canadiens », a souligné le Dr Robert Cushman, conseiller médical spécial de Santé Canada.

« Nous accueillons favorablement ces renseignements sur l'exposition de la population canadienne aux produits chimiques et félicitons Santé Canada d'avoir réalisé cette précieuse étude de biosurveillance. Les données sur les enfants de trois à cinq ans nous donnent une meilleure idée de l'exposition aux produits chimiques pour les plus vulnérables d'entre nous, soit nos enfants, et représentent une référence qui permettra de mesurer les progrès », a affirmé Erica Phipps, directrice des partenariats du Partenariat canadien pour la santé des enfants et l'environnement (PCSEE).

Les données de biosurveillance constituent la base sur laquelle s'appuie des recherches cruciales et facilitent l'établissement des priorités des recherches futures. Les scientifiques utilisent aussi ces données pour évaluer si les produits chimiques présents dans notre quotidien présentent des risques éventuels pour la santé, et Santé Canada s'en sert pour mesurer l'efficacité de mesures de gestion des risques en place visant à protéger la santé des Canadiens. Les enquêtes ultérieures permettront aux scientifiques du Ministère d'évaluer si ces précautions fonctionnent ou si d'autres mesures doivent être prises.

Les données publiées actuellement pour le cycle 2 ont été recueillies de 2009 à 2011 et comprennent un échantillon national représentatif d'environ 6 400 Canadiens âgés de 3 à 79 ans. Le cycle 1 a été réalisé de 2007 à 2009, et environ 5 600 Canadiens âgés de 6 à 79 ans y ont participé. La collecte d'échantillons du cycle 3 (2012-2013) est en cours; elle sera terminée d'ici décembre 2013. La planification des cycles 4 (2014-2015) et 5 (2016-1017) est en cours.

Pour en savoir plus sur l'ECMS, veuillez consulter les sites Web suivants :

Enquête canadienne sur les mesures de la santé

Vue d'ensemble du 2e Rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l'environnement au Canada

Pour de plus amples renseignements sur la façon dont le gouvernement du Canada gère les substances chimiques, veuillez consulter le site Web sur les substances chimiques.

Fiche d'information : L'Enquête canadienne sur les mesures de la santé et la biosurveillance des substances chimiques dans l'environnement au Canada

Foire aux questions : Ce qu'il faut savoir sur la biosurveillance au Canada

Also available in English

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles sur Internet à www.santecanada.gc.ca/media

Renseignements

  • Renseignements aux médias
    Santé Canada
    613-957-2983

    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    613-957-0200

    Renseignements au public
    613-957-2991
    1-866-225-0709