Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

15 avr. 2009 14h45 HE

Le gouvernement du Canada engage un investissement important en vue d'améliorer le logement dans les réserves dans la région de l'Atlantique

PICTOU LANDING, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 15 avril 2009) - Le gouvernement du Canada continue d'appuyer les initiatives visant à améliorer les conditions de logement dans les collectivités des Premières nations dans la région de l'Atlantique, a annoncé l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, ministre de la porte d'entrée de l'Atlantique et député de Nova-Centre, au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits.

"Notre gouvernement est déterminé à améliorer la santé et la durabilité des collectivités des Premières nations, a déclaré le ministre MacKay. Le financement supplémentaire annoncé aujourd'hui, par l'intermédiaire du Plan d'action économique du Canada, témoigne de notre volonté de poursuivre notre collaboration avec les Premières nations en vue d'augmenter le parc de logements salubres et abordables dans leurs collectivités."

Dans le Plan d'action économique du Canada (http://www.actionplan.gc.ca/fra/index.asp), le gouvernement du Canada a engagé 400 millions de dollars sur les deux prochaines années en vue du logement dans les réserves. Ce montant est consacré à de nouveaux projets de logement social, à la remise en état du parc de logements sociaux et à des activités de logement complémentaires, qui font appel à des programmes de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) et d'Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC).

Une vingtaine de millions de dollars de cet engagement sera mise à la disposition des Premières nations dans la région de l'Atlantique pour aborder les problèmes de logement dans les réserves. Cet argent répondra aux besoins en logements immédiats et facilitera la transition au logement axé sur le marché dans les réserves. Il sera aussi un stimulant financier dans nombre de collectivités des Premières nations et de régions rurales, puisqu'il favorisera la création d'emplois, le perfectionnement des métiers spécialisés et la création de petites entreprises.

"Le logement est essentiel pour la création de collectivités heureuses et en santé, a dit Roger Augustine, chef régional de l'Assemblée des Premières Nations pour le Nouveau-Brunswick et l'Ile-du-Prince-Edward. Nos enfants doivent vivre dans un environnement sécuritaire où ils ont un endroit pour étudier. Leurs parents ont besoin de vivre dans une maison qui n'est pas surpeuplée ni contaminée, et ce, afin de mener une vie productive. Les investissements d'aujourd'hui sont une étape importante pour réduire la pauvreté."

"Lorsque le gouvernement fédéral avait réservé 400 millions de dollars pour le logement des Premières nations au pays, j'étais fier d'en faire l'annonce à Ottawa au nom du chef national, a déclaré Rick Simon, chef régional de l'Assemblée des Premières Nations pour la Nouvelle-Ecosse et Terre-Neuve-et-Labrador. Aujourd'hui, je suis très heureux d'annoncer que les Premières nations de la région du Canada atlantique pourront utiliser leur partie de cet investissement pour régler la crise du logement. Il s'agit d'une mesure importante dans notre plan visant à créer la prospérité grâce à des partenariats avec tous les ordres de gouvernement."

"Nous sommes satisfaits de ces nouveaux investissements, qui aideront sans doute les Premières nations de la région à remédier à la grave pénurie actuelle de logements," a déclaré John G. Paul, directeur exécutif du Congrès des chefs de l'Atlantique.

Davantage de résultats

L'annonce d'aujourd'hui présente le dernier en date d'une série d'engagements pris par le gouvernement fédéral en vue d'améliorer les conditions de logement dans les collectivités des Premières nations. Le budget de 2007 a vu un investissement gouvernemental de 300 millions de dollars dans le Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières nations, qui stimule le logement axé sur le marché dans les réserves et pourrait entraîner l'ajout de 25 000 nouvelles unités de logement dans les dix prochaines années. Ces engagements viennent s'ajouter aux 270 millions de dollars environ consacrés tous les ans par le gouvernement fédéral au logement dans les réserves, et aux 118 millions de dollars annuels destinés aux Premières nations dans les réserves sous forme d'allocations-logement en vertu du Programme d'aide au revenu.

Faire progresser le Plan d'action économique

Le gouvernement se sert du Plan d'action économique du Canada pour améliorer les milieux d'apprentissage des étudiants des Premières nations, poursuivre les partenariats pratiques avec les Services à l'enfance et à la famille, élargir l'accès à de l'eau potable propre et sûre, offrir l'acquisition de nouvelles compétences, améliorer la qualité du logement et de l'infrastructure dans les réserves - y compris la construction de nouvelles écoles - et investir dans des projets qui conféreront aux collectivités des Premières nations des avantages durables et permanents.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Cabinet du ministre
    Nina Chiarelli
    819-997-0002
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les médias
    819-953-1160