Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

25 mars 2009 15h01 HE

Le gouvernement du Canada est prêt à affronter la saison annuelle des inondations dans la région de la Baie James

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 25 mars 2009) - Cinq Premières nations de la baie James sont maintenant prêtes à affronter la saison des crues de 2009 grâce aux récents investissements du gouvernement du Canada et aux initiatives menées actuellement en partenariats avec les Premières nations, les organisations des Premières nations et la province de l'Ontario.

L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits a déclaré que le gouvernement du Canada avait beaucoup investi dans les infrastructures et avait travaillé en collaboration avec ses partenaires afin que les collectivités des Premières nations soient bien préparées pour la saison des crues de 2009. Il a affirmé que les investissements soutenus du gouvernement dans les infrastructures de protection contre les inondations contribueront également à diminuer le besoin de recourir à des évacuations préventives à l'avenir.

Les Premières nations d'Albany et de Kashechewan sont situées près de la rivière Albany. La Première nation d'Attawapiskat est, quant à elle, située près de la rivière Attawapiskat, alors que la Première nation Moose Cree et la Première nation de Weenusk se trouvent respectivement sur les berges des rivières Moose et Weenusk. Ensemble, ces collectivités comptent environ 5 900 résidants. La glace recouvrant les rivières commence généralement à se rompre à la mi-avril et à mesure qu'elle se rompt, le risque d'inondation augmente.

Depuis avril 2006, Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC) a investi environ 4,9 millions de dollars dans l'infrastructure ainsi que dans la préparation en cas d'inondation et la gestion des risques d'inondation dans les collectivités de la région de la baie James, notamment :

- 3,5 millions de dollars pour l'amélioration des digues et la gestion des risques d'inondation dans la Première nation de Kashechewan. Un financement additionnel est prévu (le montant sera déterminé par les processus de soumission) pour un projet de lutte contre l'érosion des berges à Kashechewan, qui sera mené en 2009-2010;

- 530 000 dollars pour la réparation et la mise à niveau de la digue dans la Première nation d'Albany;

- 850 000 dollars (financement de base de 375 000 dollars et 475 000 dollars de financement accru) pour aider les cinq Premières nations de la baie James dans des activités de surveillance des inondations et de préparation à des situations d'urgence.

Afin d'assurer une intervention coordonnée en cas de situations d'urgence dans les Premières nations en Ontario, AINC collabore avec de nombreux partenaires, notamment Santé Canada, Sécurité publique Canada, Gestion des situations d'urgence Ontario (GSUO), les ministères des Richesses naturelles, de la Santé et des Soins de longue durée et des Services sociaux et communautaires de l'Ontario, les organisations politiques liées à un traité ainsi que les Premières nations et leurs conseils tribaux.

Voici une liste de quelques initiatives en cours :

- téléconférences hebdomadaires visant à échanger de l'information (les téléconférences seront plus fréquentes à l'approche de la débâcle);

- surveillance de la débâcle des rivières et du niveau des crues;

- élaboration d'ententes avec les collectivités à risque pour la saison de surveillance des crues de 2009-2010, en prévision d'évacuations éventuelles;

- élaboration et mise à l'essai de plans d'interventions communautaires en collaboration avec les Premières nations de l'Ontario;

- présentation d'un manuel de normes de service définitives aux municipalités de l'Ontario et aux collectivités des Premières nations d'ici le 31 mars 2009.

Le gouvernement de l'Ontario dirige l'intervention d'urgence par l'intermédiaire de Gestion des situations d'urgence Ontario (GSUO). Le GSUO offre aux Premières nations de l'Ontario des services de protection civile et d'intervention conformément aux conditions de l'Entente 1992 de l'Ontario. AINC rembourse à l'Ontario et aux communautés d'accueil les dépenses admissibles occasionnées par l'évacuation.

On peut également consulter ce communiqué sur Internet : www.inac.gc.ca. www.inac.gc.ca

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Cabinet du ministre
    Nina Chiarelli, Attachée de presse
    819-997-0002
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les médias
    819-953-1160