Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

24 mars 2006 16h30 HE

Le gouvernement du Canada et la communauté chinoise se sont rencontrés pour discuter de la taxe d'entrée exigée des immigrants d'origine chinoise

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 24 mars 2006) - La ministre du Patrimoine canadien et de la Condition féminine, Beverley J. Oda, et le secrétaire parlementaire conservateur du Premier ministre en matière de multiculturalisme, Jason Kenney, ont rencontré aujourd'hui des représentants de la communauté chinoise afin de discuter de la taxe d'entrée exigée des immigrants d'origine chinoise.

Ces consultations représentent une étape importante en vue de rétablir la justice pour les Canadiens d'origine chinoise.

"Le nouveau gouvernement du Canada respecte les promesses faites aux Canadiens d'origine chinoise", a déclaré la ministre Oda.

M. Kenney abonde dans le même sens. "Nous poursuivrons les consultations afin de déterminer le mécanisme de réparation le plus adéquat", a-t-il expliqué.

"Comme l'a indiqué le Premier ministre lors de sa première conférence de presse, le présent gouvernement a l'intention d'offrir des excuses pour la taxe d'entrée exigée des immigrants d'origine chinoise et la Loi d'exclusion des Chinois", a ajouté M. Kenney.

Après avoir patienté des années, la communauté chinoise peut s'attendre à un règlement. Le nouveau gouvernement du Canada agit rapidement afin de respecter son engagement et panser les plaies causées par la taxe d'entrée exigée des immigrants d'origine chinoise.

(Ce communiqué se trouve également dans Internet à www.patrimoinecanadien.gc.ca sous Salle de presse.)

Renseignements

  • Patrimoine canadien et de la Condition féminine
    Joanne McNamara
    Chef de Cabinet de la ministre
    819 997-7788