Ressources humaines et Développement social Canada

Ressources humaines et Développement social Canada

26 mars 2008 17h00 HE

Le gouvernement du Canada et le Conseil national des aînés à l'écoute des aînés

NANAIMO, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 26 mars 2008) - Aujourd'hui, à Nanaimo, M. James Lunney, député de Nanaimo-Alberni, a rencontré, au nom de l'honorable Marjory LeBreton, leader du gouvernement au Sénat et secrétaire d'Etat (Aînés), des organisations et des fournisseurs de services travaillant auprès des aînés. Le député a rencontré ces gens en compagnie des membres du Conseil national des aînés, afin de mieux comprendre les difficultés que connaissent les personnes âgées à faible revenu, et plus particulièrement les femmes.

"Nous voulons améliorer la qualité de vie des aînés ici à Nanaimo, et à travers le Canada; il est donc important d'écouter ce qui les préoccupe directement. En organisant ces rencontres populaires à travers le pays, nous sommes en mesure de recueillir de nouvelles idées qui contribueront à rehausser les initiatives annoncées dans les récents budgets", a déclaré M. Lunney.

"Ces tables rondes donnent au Conseil une occasion en or d'apprendre à connaître les gens qui travaillent directement sur les questions qui touchent les aînés", a indiqué Jean-Guy Soulière, président du Conseil national des aînés. "Lorsque nous aurons entendu tout ce que ces gens ont à dire, nous pourrons mieux conseiller le gouvernement et ainsi veiller à ce que les besoins en constante évolution de la population vieillissante du Canada puissent être comblés."

Les tables rondes font suite aux réunions sur les mauvais traitements envers les aînés du Conseil national des aînés, qui ont eu lieu l'automne dernier un peu partout au Canada. Le rapport du Conseil national des aînés sur les mauvais traitements envers les aînés, publié en décembre 2007, est disponible en ligne au : www.conseildesaines.gc.ca.

Le gouvernement du Canada travaille fort pour aider tous les aînés à vivre dans la dignité et le respect. De fait, le budget de 2008 apporte des progrès sur plusieurs fronts, notamment: des allégements fiscaux, des mesures pour que les aînés puissent s'offrir un peu plus qu'avec leur seule épargne-retraite; un soutien aux travailleurs âgés, l'établissement de collectivités sûres et la protection des aînés les plus vulnérables.

Dans son budget de 2008, le gouvernement du Canada a annoncé un financement de 13 millions de dollars sur trois ans pour aider les aînés, entre autres, à reconnaître les signes de mauvais traitement et leur fournir de l'information sur le type de soutien à leur disposition.

Le budget de 2008 incluait également une enveloppe importante pour venir en aide aux aînés à faible revenu. Il bonifie le Supplément de revenu garanti (SRG) en offrant une exonération d'impôt sur les premiers 3 500$ de gains, somme qui représente la moyenne des revenus gagnés par les bénéficiaires du SRG. Par conséquent, les aînés qui choisissent de travailler pourront conserver une plus grande partie de leurs revenus sans que leurs prestations ne diminuent.

Le gouvernement fédéral cherche également à répondre aux besoins des aînés canadiens au moyen d'une série de mesures importantes qu'il a instaurées :

- l'an dernier, il a financé plus de 1 690 projets dans des centaines de collectivités au pays dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés, afin d'inciter les aînés à mettre leur leadership, leur énergie et leurs compétences au service de projets qui profitent à nos collectivités;

- il permet à 1,6 million d'aînés à faible revenu de bénéficier de prestations mensuelles accrues grâce au Supplément de revenu garanti (SRG). Les aînés n'ont qu'à présenter leur demande une seule fois. En effet, tant qu'ils produiront chaque année leur déclaration de revenus, les aînés n'auront pas à soumettre de nouvelle demande de SRG;

- il a accordé plus d'un milliard de dollars en allégement fiscal aux aînés et aux pensionnés canadiens dans le budget de 2007;

- il permet aux aînés de cotiser à leur régime de pension agréé et à leur régime enregistré d'épargne-retraite pendant deux ans de plus, soit jusqu'à l'âge de 71 ans;

- il a augmenté le montant du crédit en raison de l'âge que les aînés peuvent demander dans leur déclaration de revenus pour 2007. En payant moins d'impôt, les aînés épargnent davantage.

La table ronde d'aujourd'hui fait partie d'une série qui se tient à travers le Canada. En février dernier, des tables rondes avaient lieu dans la ville de Québec, province de Québec; à Saint-Jean, Terre-Neuve et à Labrador Woodstock au Nouveau-Brunswick, ainsi qu'à Peterborough, au Ontario. D'ici au 24 avril prochain, d'autres tables rondes auront lieu à Maple Rigde et Vernon, en Colombie-Britannique, ainsi qu'à Whitehorse, au Yukon.

Créé en mars 2007, le Conseil national des aînés a pour mandat de conseiller le gouvernement du Canada sur les questions liées au bien-être des aînés et de faire en sorte que les politiques, les programmes et les services gouvernementaux continuent de respecter les besoins sans cesse changeants de la population vieillissante du Canada. Pour de plus amples renseignements sur le Conseil national des aînés, veuillez consulter le site Web suivant : www.conseildesaines.gc.ca.

Renseignements

  • Médias seulement :
    Bureau de la secrétaire d'Etat (Aînés)
    James Maunder
    613-943-0756
    ou
    Ressources humaines et Développement social Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559