Ressources humaines et Développement social Canada

Ressources humaines et Développement social Canada
Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

24 nov. 2006 14h03 HE

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Nouveau-Brunswick annoncent un investissement conjoint de 4,5 millions de dollars...

...afin d'initier les femmes aux métiers non traditionnels et de leur permettre d'être plus autonomes financièrement

SAINT JOHN, NOUVEAU-BRUNSWICK--(CCNMatthews - 23 nov. 2006) - La ministre fédérale des Ressources humaines et du Développement social, l'honorable Diane Finley, et l'honorable Ed Doherty, ministre de l'Education postsecondaire, de la Formation et du Travail du Nouveau-Brunswick, ont aujourd'hui annoncé qu'ils investiront conjointement dans un projet de 4,48 millions de dollars visant à initier les femmes du Nouveau-Brunswick qui bénéficient de l'aide sociale aux métiers spécialisés.

Le projet pilote d'une durée de trois ans intitulé Partenaires pour bâtir l'avenir permettra à 66 femmes bénéficiaires de l'aide sociale de participer à un programme de pré-emploi et d'évaluation d'une durée de dix semaines. Après cette période, le projet continuera de fournir du soutien à ces femmes en les aidant à défrayer les coûts relatifs à la formation au cours du programme d'apprentissage. Ces mesures de soutien seront offertes jusqu'à ce que les participantes terminent la deuxième année de leur programme d'apprentissage. A ce moment-là, leur salaire leur permettra de s'acquitter de leurs obligations et elles seront considérées comme étant autonomes.

Il s'agit du premier projet du genre au Canada et il vise les objectifs suivants :

- Faire connaître les avantages de la formation postsecondaire aux femmes sans emploi;

- Accroître la participation des femmes dans les métiers spécialisés;

- Combler un besoin sur le marché du travail;

- Réduire le recours des participantes à l'assurance-emploi et à l'aide sociale.

Lors de cette annonce, la ministre Finley a affirmé ce qui suit : " Le nouveau gouvernement du Canada participe avec enthousiasme à des projets novateurs comme celui-ci qui investissent dans le potentiel des Canadiens. Notre gouvernement a montré son engagement à l'égard des métiers spécialisés en instaurant les mesures suivantes : la déduction fiscale pour les outils, le crédit d'impôt pour la création d'emplois d'apprentis et la Subvention incitative à l'apprentissage, mais nous ne nous arrêtons pas là. Les projets semblables à celui annoncé aujourd'hui nous permettront de combler un besoin sur le marché du travail d'une manière différente, tout en permettant à davantage de femmes d'exercer des métiers non traditionnels et d'être plus autonomes."

Les femmes ne représentent que 3 % des personnes inscrites à des cours d'apprentissage au Nouveau-Brunswick et elles sont radicalement sous-représentées dans les métiers spécialisés à une époque où la province fait face à une grave pénurie de main-d'oeuvre dans les métiers spécialisés. Le vieillissement de la population du Nouveau-Brunswick et le fait que les jeunes néo-brunswickois ne choisissent pas les métiers comme futur emploi sont deux facteurs à la source de cette situation.

"Il est essentiel de voir à ce que les Néo-Brunswickoises reçoivent la formation dont elles ont besoin pour acquérir les compétences requises afin que notre province soit un chef de file du développement économique, et ce, tel qu'il est expliqué dans notre Pacte pour le changement, a affirmé le ministre Doherty. Notre gouvernement est fier d'être la première administration du Canada à recevoir du financement dans le cadre de l'Initiative d'innovation pancanadienne. Grâce à ce partenariat, nous donnons aux Néo-Brunswickoises l'occasion de développer de nouvelles compétences et, ainsi, de devenir autonomes."

"Cette occasion stimulante pour les femmes témoigne de notre engagement à fournir aux Néo-Brunswickoises la formation dont elles ont besoin pour acquérir des compétences, là où elles en ont besoin et quand elles en ont besoin, a indiqué la ministre des Services familiaux et communautaires, l'honorable Carmel Robichaud, qui est également ministre responsable de la condition de la femme au Nouveau-Brunswick. Ceci constitue un investissement continu qui donne aux femmes davantage d'options de carrière dans des domaines non traditionnels, tout en leur fournissant un appui leur permettant de devenir autonomes."

Comme le projet Partenaires pour bâtir l'avenir est le premier du genre au Canada, on effectuera un suivi des progrès réalisés et des objectifs atteints. En outre, le projet servira de guide pour élaborer des projets futurs.

Voir le document d'information en annexe.

Pour plus de renseignements, visitez le www.rhdsc.gc.ca ou composez le 1-800-O-Canada.


DOCUMENT D'INFORMATION


Initiative d'innovation pancanadienne

Le projet Partenaires pour bâtir l'avenir est réalisé dans le cadre de l'Initiative d'innovation pancanadienne (IIP), une initiative qui permet aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux de collaborer ensemble en vue de mettre à l'essai de nouvelles solutions aux enjeux que présente le marché du travail.

Pour s'assurer que la population canadienne profite de la prospérité et de la croissance économique durable, les gouvernements et leurs partenaires doivent continuellement améliorer l'éventail de leurs services et programmes. Le marché du travail a considérablement changé depuis les années 1990, et il est possible que les programmes et services actuels doivent être mis à jour pour s'assurer qu'ils répondent encore aux besoins de la population canadienne.

Grâce à l'IIP, Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) établira des partenariats avec les provinces et les territoires pour mettre à l'essai de nouvelles solutions aux enjeux et aux défis que présente le marché du travail. Nos priorités communes sont d'éliminer les obstacles à la pleine participation au marché du travail auxquels sont confrontés les immigrants, les Autochtones et les groupes sous-représentés.

Grâce à l'IIP, RHDSC est déterminé à entreprendre des projets pilotes qui feront évoluer le savoir et contribueront à relever les défis réels du marché du travail.

Les résultats de ces mises à l'essai dans le marché du travail seront transmis aux autres gouvernements, aux secteurs des affaires et de l'industrie, aux employeurs, aux agents d'éducation et à la population canadienne, pour les informer des services, politiques et programmes futurs.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Colleen Cameron
    819-994-2482
    ou
    Education postsecondaire, Formation et Travail
    Shawn Hearn
    Directeur, Marketing et information au public
    506-453-2568
    ou
    Ressources humaines et Développement social Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559
    ou
    Services familiaux et communautaires
    Lori-Jean Johnson
    Communications
    506-453-2039