Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Gouvernement du Québec

Gouvernement du Québec

27 avr. 2012 15h16 HE

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec signent l'accord de principe en vue du transfert éventuel de l'Hôpital Sainte-Anne

SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE, QUÉBEC--(Marketwire - 27 avril 2012) - L'honorable Steven Blaney, ministre des Anciens Combattants, et le docteur Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, ont signé aujourd'hui un accord de principe visant à établir le cadre de négociation entre le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec pour le transfert éventuel de l'Hôpital Sainte-Anne.

« Notre gouvernement est heureux d'annoncer la signature d'un accord de principe avec le gouvernement du Québec. Nous avons franchi une étape importante en vue d'entreprendre les discussions nécessaires entre nos deux gouvernements afin que les anciens combattants résidant à l'hôpital puissent continuer d'y recevoir les soins et les services exceptionnels qu'ils méritent dans la langue française ou anglaise selon leur choix, a déclaré le ministre Blaney. Le maintien des emplois de nos professionnels est aussi au cœur de mes priorités et c'est pourquoi le transfert de l'hôpital au gouvernement du Québec devrait permettre de conserver leur expertise. L'annonce d'aujourd'hui n'est qu'une démonstration supplémentaire de la volonté de notre gouvernement de pratiquer un fédéralisme d'ouverture et de respecter ainsi les compétences québécoises. »

« Notre gouvernement a à cœur d'offrir aux aînés un accès à des services de santé de grande qualité, et ce, au sein même de leur communauté. La signature de cet accord de principe constitue une étape décisive dans la mise en place de paramètres qui permettraient à la population de bénéficier de l'expertise en gériatrie et en psychogériatrie de l'Hôpital Sainte-Anne. Il va de soi que nous nous assurerons aussi que l'établissement s'intègre au réseau de la santé et des services sociaux québécois dans le respect de la culture organisationnelle de l'hôpital, riche de la mémoire des anciens combattants », a déclaré le ministre Yves Bolduc.

Cet accord de principe est le premier engagement officiel pris par les deux gouvernements en vue d'un éventuel transfert de l'hôpital. Il énonce les principaux éléments à propos desquels les parties devront s'entendre avant de clore les négociations. Ces éléments comprennent notamment la priorité d'accès des anciens combattants admissibles aux services, aux programmes et aux soins de santé offerts à l'hôpital; les niveaux garantis de soins et de services; la prestation de soins et de services aux anciens combattants dans la langue française ou anglaise selon leur choix; certains éléments reliés aux ressources humaines et l'évaluation des biens.

« Je me réjouis de savoir que ce transfert devrait permettre de mieux répondre aux besoins en matière de lits destinés aux ainés de ma circonscription et de la région de Montréal. Ainsi, cet accroissement des services bénéficiera à la population civile, tout en offrant aux anciens combattants un accès à des soins de qualité prodigués par le personnel de cet établissement, reconnu pour sa grande expertise », a pour sa part fait savoir le ministre responsable des Affaires autochtones du Québec et député de Jacques-Cartier, Geoffrey Kelley.

« Je suis confiant que ce transfert permettra de maintenir la haute qualité des soins dont nous, anciens combattants, bénéficions à l'Hôpital Sainte-Anne, et que les deux gouvernements feront ce qu'il faut pour honorer leurs engagements en ce sens », a déclaré Marcel Otis, président du Comité des résidents de l'Hôpital Sainte-Anne.

Le transfert éventuel de l'Hôpital Sainte-Anne procurera des avantages à long terme aux anciens combattants et aux employés de l'hôpital, ainsi qu'à l'ensemble de la population du Québec. L'hôpital recevant de moins en moins de demandes d'admission pour des soins de longue durée de la part d'anciens combattants traditionnels, son transfert au gouvernement du Québec devrait permettre de maintenir et de maximiser l'expertise qu'il possède en matière de gériatrie et de psychogériatrie, tout en bénéficiant de lits disponibles pour d'autres Canadiens.

Renseignements

  • Janice Summerby
    Conseillère, Relations avec les médias
    Anciens Combattants Canada
    613-992-7468

    Natacha Joncas Boudreau
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux
    418-266-7171

    Codie Taylor
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre des Anciens Combattants
    613-996-4649