Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

20 juin 2016 16h48 HE

Le gouvernement du Canada et les partenaires du Nord célèbrent la Journée mondiale des océans dans l'Arctique en annonçant une étape importante...

...qui vise à désigner une nouvelle zone de protection marine

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 20 juin 2016) - L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd'hui le début d'une période de consultation publique d'une durée de 30 jours pour le projet de règlement de la zone de protection marine d'Anguniaqvia niqiqyam. Le Règlement fera l'objet d'une publication préalable dans la partie I de la Gazette du Canada le 25 juin, pour lancer la période de consultation qui se poursuivra jusqu'au 25 juillet 2016. L'annonce a été faite lors de la Journée mondiale des océans dans l'Arctique, célébrée cette année le 20 juin.

La zone de protection marine d'Anguniaqvia niqiqyam, que l'on propose de créer, est située dans la mer de Beaufort, près de la communauté de Paulatuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, et est une zone d'une productivité très élevée, offrant l'habitat essentiel d'espèces, telles que l'omble chevalier, le béluga, l'ours polaire, le phoque et une variété d'oiseaux, y compris la seule colonie de guillemots de Brünnich de l'ouest de l'Arctique canadien. La zone de protection marine proposée permettrait d'empêcher toute activité qui pourrait avoir des répercussions négatives sur les habitats de ces espèces et les écosystèmes, et permettrait également de préserver le milieu marin situé au large du refuge d'oiseaux migrateurs du cap Parry.

Le travail effectué en vue de créer la zone de protection marine a été fait dans un esprit de pleine collaboration entre les Inuvialuits, les partenaires de l'industrie, les organisations non gouvernementales et d'autres intervenants. Cette collaboration a permis d'englober à la fois les meilleures données scientifiques disponibles et les connaissances traditionnelles des Autochtones.

Le gouvernement du Canada tiendra compte des observations fournies par le public au cours de la période de consultation pour formuler la version définitive du règlement, qui régira la nouvelle zone de protection marine.

Faits en bref

  • Le nom d'Anguniaqvia niqiqyam a été donné en l'honneur de Nelson Green, un Aîné des Inuvialuits très respecté de Paulatuk, dans les Territoires du Nord-Ouest.
  • La collaboration avec les collectivités locales pour la zone de protection marine d'Anguniaqvia niqiqyam a été rendue possible grâce au Partenariat de la mer de Beaufort, ainsi qu'à la participation de la Société régionale inuvialuite, le Comité mixte de gestion de la pêche, le Conseil Inuvialuit de gestion du gibier, le Comité des chasseurs et des trappeurs de Paulatuk et le ministère des Pêches et des Océans.
  • Une fois la zone désignée, ce sera la toute première zone de protection marine relevant de la Loi sur les océans à avoir un objectif de conservation basé sur les connaissances traditionnelles et locales.

Citations

« Il s'agit d'une importante étape visant à désigner une nouvelle zone de protection marine et d'un parfait exemple de l'engagement du gouvernement du Canada à atteindre nos objectifs, sur le plan national et international, liés à la protection de nos zones côtières et marines pour les générations actuelles et futures. Le projet de règlement de la zone de protection marine d'Anguniaqvia niqiqyam témoigne des progrès exceptionnels que nous pouvons effectuer quand on travaille en toute collaboration avec nos partenaires et en utilisant les connaissances traditionnelles autochtones pour éclairer notre prise de décision. »

- L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Collaborer pour nous assurer de protéger nos écosystèmes et nos espèces marines n'a jamais été aussi essentiel qu'aujourd'hui, compte tenu des répercussions du changement climatique et de l'accès accru à nos zones marines dû à la réduction de la couverture de glace de mer. Quelle merveilleuse façon de célébrer la Journée des océans dans l'Arctique que celle d'adopter une mesure importante pour protéger cet habitat essentiel, qui abrite une riche diversité de poissons, de mammifères marins et d'autres espèces. »

- Michael McLeod, député, Territoires du Nord-Ouest

« La Société régionale inuvialuite est résolue à maintenir l'intégrité de notre culture et à protéger le milieu marin, la faune et la productivité biologique dans notre Nunatsiaq inuvialuit pour les générations actuelles et futures. Nous apprécions le travail effectué jusqu'à présent par le Ministère, relatif aux efforts de collaboration avec les Inuvialuits sur la création de cette zone de protection marine. Nous sommes ravis de pouvoir être consultés étroitement sur ce projet de règlement, afin de nous assurer que nos droits sont préservés tout au long du processus. »

- Duane Smith, président, Société régionale inuvialuite

« C'est agréable de voir que nous-les Inuvialuits-pouvons collaborer avec des partenaires, en l'occurrence Pêches et Océans Canada, pour parvenir à protéger des zones, identifiées par notre peuple, et qui sont importantes pour nous, la faune, l'environnement et l'écosystème marin. »

- Patrick Gruben, Conseil Inuvialuit de gestion du gibier

« Comme les Inuvialuits sont un peuple de la terre, de l'eau et des cieux, vivant de ce que le Créateur nous a offert, nous continuerons à protéger et préserver tout ce qui nous permet d'exister. »

- Le Comité des chasseurs et des trappeurs de Paulatuk

Liens connexes

- Zone d'intérêt d'Anguniaqvia niqiqyam

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    613-990-7537
    Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

    Patricia Bell
    Secrétaire de presse
    Cabinet du ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474