AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

16 mars 2011 12h00 HE

Le gouvernement du Canada fait preuve de plus de transparence sur ses activités d'application de la loi en matière de salubrité des aliments

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 mars 2011) - Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé aujourd'hui que l'Agence canadienne d'inspection des aliments publiera dorénavant des renseignements sur ses activités de conformité et d'application de la loi visant à protéger la salubrité des aliments ainsi que les ressources animales et végétales du Canada.

« La salubrité des aliments est l'une des grandes priorités du gouvernement du Canada et nous sommes à l'écoute des Canadiens, a dit le ministre Ritz. Nous savons que les consommateurs veulent obtenir plus de renseignements et nous faisons en sorte que les mesures que nous prenons pour protéger les familles canadiennes soient transparentes. Nous sommes d'avis que cette démarche constituera un outil de plus pour les inspecteurs, ce qui accroîtra la transparence à l'égard des individus ou entreprises récidivistes qui cherchent à importer des aliments non salubres. »

L'ACIA, forte de son engagement envers la transparence et la responsabilisation, rendra compte des résultats de ses activités relatives à l'application de la loi.

« Nous avons toujours favorisé la divulgation complète des renseignements sur la salubrité des aliments, afin de rehausser la salubrité des aliments et la confiance des consommateurs. Cette initiative est un pas dans la bonne direction », a ajouté Bob Kingston, président du Syndicat de l'agriculture de l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), qui représente les inspecteurs d'aliments et les techniciens de laboratoire à l'emploi du gouvernement fédéral.

Le gouvernement du Canada commence dès aujourd'hui à publier sur son site Web les renseignements sur ses activités associées au respect de la conformité et à l'application de la loi, et notamment sur ce qui suit :

  • les importations de produits alimentaires dont l'entrée au Canada a été refusée;
  • les établissements alimentaires agréés par le gouvernement fédéral dont les permis ont été suspendus, annulés ou rétablis;
  • les procès-verbaux qui comportent un avertissement ou qui infligent des sanctions, y compris le nom des entreprises récidivistes qui contreviennent à la réglementation sur le transport des animaux.

L'ACIA continuera de travailler avec les consommateurs et l'industrie en vue de résoudre les questions de conformité et d'application de la loi tout en faisant preuve d'équité, d'impartialité et de cohérence.

Pour en savoir davantage, visitez le site http://www.inspection.gc.ca.

Renseignements

  • Agence canadienne d'inspection des aliments
    Relations avec les médias
    613-773-6600