Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

21 avr. 2008 16h24 HE

Le gouvernement du Canada fait une annonce relative à l'entretien des frégates de la marine : Les contrats favoriseront l'économie et la création d'emplois

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 21 avril 2008) - Le ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Michael M Fortier, et le ministre de la Défense nationale et ministre de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, Peter Gordon MacKay, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada a attribué deux contrats, l'un à Halifax Shipyards, en Nouvelle-Ecosse, d'une valeur de 549 millions de dollars, et l'autre à Victoria Shipyards Company Limited, en Colombie-Britannique, d'une valeur de 351 millions de dollars, pour l'entretien régulier et le carénage (entretien et réparation de la coque d'un navire) des 12 frégates du Canada.

"Ces contrats, qui découlent d'un processus d'approvisionnement ouvert, juste et transparent ayant débuté en avril 2007, créeront plusieurs emplois locaux et aideront à stimuler les économies des régions du Pacifique et de l'Atlantique", a déclaré M. Fortier. "Ils permettront de consolider un centre d'excellence pour les frégates sur chaque côte et de réduire ainsi le risque d'avoir à recourir à des chantiers étrangers. Le Canada mise sur une main-d'oeuvre qualifiée en réparation de navires."

Un contrat a été attribué à Halifax Shipyards pour l'entretien régulier et le carénage de sept frégates dans l'Est du Canada. A leur point culminant, il est prévu que les activités en question permettront de maintenir et de créer jusqu'à 600 emplois locaux.

Victoria Shipyards Company Limited s'est vu attribuer un contrat pour l'entretien régulier et le carénage de cinq frégates dans l'Ouest. Il est prévu que les activités en question permettront de créer jusqu'à 110 emplois locaux et aideront à maintenir 450 autres emplois.

"La modernisation des frégates de la classe Halifax permettra à la Marine de conserver sa capacité opérationnelle", a déclaré l'honorable Peter Gordon MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique. "En outre, elle garantira que les marins canadiens possèdent le meilleur équipement disponible pour continuer d'assurer la sécurité de nos eaux et de coopérer avec nos alliés sur une base continue."

Chaque contrat est valable pour une période de 12 ans à partir de la date d'attribution. Si on exerce les options, les deux chantiers navals devront également effectuer le carénage de chaque frégate dans un délai de 12 mois par frégate.

Construites au début des années 1990, les frégates de la classe Halifax doivent maintenant être modernisées tout comme leurs systèmes, particulièrement en ce qui concerne leur mécanique navale et leurs systèmes de combat, de commandement et de contrôle.

Halifax Shipyards et Victoria Shipyards devront toutes deux produire des retombées industrielles qui équivalent à 100 p. 100 de la valeur totale de leur contrat respectif.

"Grâce à la politique des retombées industrielles, nous nous assurons que chaque dollar accordé sous forme de contrat est réinvesti dans l'économie canadienne", a déclaré le ministre Fortier. "Les entrepreneurs se sont engagés à générer une activité économique durable et de grande qualité au Canada."

This text is also available in English.

Les communiqués de TPSGC sont disponibles sur son site Web à l'adresse suivante : http://www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/medias-media/index-fra.html


Document d'information

Projet de modernisation des frégates de la classe Halifax

Attribution de contrats de carénage multinavires

Le Projet de modernisation et de prolongation de la vie des frégates de la classe Halifax (MCH/FELEX) est un programme (d'une valeur estimative de 3,1 milliards de dollars) visant la modernisation de mi-durée des 12 frégates de la classe Halifax. Les frégates ont été construites au début des années 1990 et elles doivent maintenant être modernisées, tout comme leurs systèmes, particulièrement en ce qui concerne la mécanique navale et les systèmes de commandement, de contrôle et de combat.

Le Projet de MCH/FELEX touche les frégates situées sur les deux côtes du Canada (sept sur la côte est et cinq sur la côte ouest). Il y a cinq contrats principaux qui sont essentiels au succès de ce projet :

- Deux contrats de carénage multinavires annoncés aujourd'hui (un contrat attribué à Victoria Shipyards et l'autre à Halifax Shipyards). Ces contrats visent l'entretien permanent et le carénage des 12 frégates canadiennes. Le premier contrat, attribué à Halifax Shipyards, en Nouvelle-Ecosse, est d'une valeur globale estimative de 549 millions de dollars, y compris les options. Le deuxième contrat, attribué à Victoria Shipyards Company Limited, en Colombie-Britannique, est d'une valeur globale estimative de 351 millions de dollars, y compris les options.

- Ces deux contrats concernant les frégates seront attribués plus tard cette année.

Un contrat portant sur l'intégration des systèmes de combat (ISC) d'une valeur estimative de 1,1 milliard de dollars. Ce contrat vise la modernisation des systèmes de commandement et de contrôle des 12 frégates, une restructuration de la salle des opérations et la reconfiguration du mât des navires afin d'y installer un nouvel ensemble de radars. Une demande de proposition (DP) pour ce contrat a été publiée en février 2008, et l'attribution du contrat est prévue à l'automne 2008.

Un contrat d'une valeur estimative de 300 millions de dollars visant la fourniture du soutien en service à long terme pour le système de commandement et de contrôle (CCS). La DP pour ce contrat a été intégrée à la DP touchant l'ISC (voir le paragraphe précédent), qui a été publiée en février 2008 et pour laquelle un contrat devrait être attribué à l'automne 2008.

- Un cinquième contrat porte sur l'agent de la conception de la plate-forme d'une valeur de 150 millions de dollars. Ce contrat, qui a été attribué à Fleetway Incorporated en octobre 2006, vise la fourniture de nombreux services de gestion de l'ingénierie des systèmes et de gestion des documents techniques pour les frégates de la classe Halifax.

Contrats de carénage multinavires

Les contrats de carénage multinavires consisteront en l'amélioration et en la modernisation en trois étapes des systèmes des 12 frégates de la classe Halifax du Canada :

1. La première étape consiste en l'entretien et en la réparation périodiques des frégates.

2. La deuxième étape porte sur le carénage de mi-durée des navires, qui sera effectué parallèlement à l'élément portant sur l'intégration des systèmes de combat.

3. La troisième étape vise l'entretien et la réparation périodiques des navires après les travaux de carénage, et ce, jusqu'à la fin de leur durée de vie.

La décision de procéder à chacune des étapes subséquentes dépendra de l'obtention, par le Canada, du meilleur rapport qualité-prix à chacune des étapes précédentes.

Détails du contrat attribué à Victoria Shipyards

Le 17 mars 2008, Victoria Shipyards Company Limited, de la Colombie-Britannique, s'est vu attribuer un contrat pour l'entretien périodique et le carénage de cinq frégates sur la côte ouest du Canada. La valeur estimative totale du contrat est de 351 millions de dollars, y compris les options. Il est prévu que les activités en question permettront de créer jusqu'à 110 emplois locaux et aideront à maintenir 450 autres emplois.

Détails du contrat attribué à Halifax Shipyards

Le 31 mars 2008, un contrat à été attribué Halifax Shipyards, de la Nouvelle-Ecosse, pour l'entretien périodique et le carénage de sept frégates sur la côte est du Canada. La valeur estimative totale du contrat est de 549 millions de dollars, y compris les options. A leur point culminant, il est prévu que les activités en question permettront de maintenir et de créer jusqu'à 600 emplois locaux.

Chaque contrat est valable pour une période de 12 ans à partir de la date d'attribution.

Dans le cadre de la DP, Victoria Shipyards Co. Ltd et Halifax Shipyards ont chacune soumis une proposition démontrant leur conformité aux exigences obligatoires et aux autres critères, y compris les engagements visant à produire des retombées industrielles qui équivalent à 100 % de la valeur totale de leur contrat respectif.

Si les options sont exercées, les deux entreprises devront terminer les travaux de carénage sur chaque frégate dans un délai de 12 mois.

Processus d'approvisionnement

L'attribution des contrats d'entretien et de carénage des frégates découle d'une Demande d'expression d'intérêt et de qualification (DEIQ) publiée sur MERX, le service électronique d'appels d'offres du gouvernement, en avril 2007. Deux entreprises, Halifax Shipyards et Victoria Shipyards, ont démontré être conformes aux exigences obligatoires décrites dans la DEIQ. Une DP a ensuite été envoyée aux deux entreprises, qui ont toutes deux présenté des soumissions jugées conformes aux exigences et aux critères obligatoires du projet.

Renseignements

  • Cabinet du ministre Fortier
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    613-868-1128
    ou
    Cabinet du ministre MacKay
    Jay Paxton
    Attaché de presse
    613-996-3100
    ou
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    Relations avec les médias
    819-956-2315
    ou
    Ministère de la Défense nationale
    Bureau de liaison avec les médias
    613-996-2353/2354