Santé Canada

Santé Canada

11 juin 2010 10h36 HE

Le gouvernement du Canada finance de la formation dispensée dans le cadre d'un projet de renoncement au tabac

BELLEVILLE, ONTARIO--(Marketwire - 11 juin 2010) - Daryl Kramp, député de Prince Edward-Hastings, a annoncé aujourd'hui, au nom de la ministre de la Santé, Leona Aglukkaq, le versement de 125 000 dollars au Bureau de santé de Hastings et Prince Edward pour un projet visant à aider les femmes enceintes et les nouvelles mères à faire des choix plus sains. Ces fonds s'ajoutent au financement que la ministre Aglukkaq a annoncé à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac (31 mai) pour appuyer diverses initiatives et activités de lutte antitabac partout au Canada. Depuis août 2009, Santé Canada a investi plus de 6,3 millions de dollars en nouveaux fonds et continue de financer d'autres projets en cours visant à réduire le tabagisme chez les Canadiens.

« Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger la population contre les dangers confirmés du tabac sur la santé, a affirmé la ministre Aglukkaq. Le financement d'aujourd'hui aidera les professionnels de la santé à accompagner les femmes enceintes et les nouvelles mères dans leur démarche d'abandon du tabac. »

Le financement annoncé aujourd'hui servira à former le personnel infirmier et les médecins de l'Équipe de santé familiale de Centre Hastings afin qu'ils puissent intervenir auprès des femmes enceintes et des nouvelles mères qui fument. Il permettra également de faire participer les intervenants locaux afin de déterminer et d'éliminer les obstacles à la prestation de services de renoncement efficaces pour ce groupe.

« Je suis heureux de prendre part à cette annonce, a affirmé M. Kramp. Cette formation est une étape importante en vue de réduire le tabagisme. Le projet permettra aux professionnels de la santé d'aider les femmes à prendre des décisions éclairées au sujet de leur santé. »

Le Bureau de santé de Hastings et Prince Edward offre des programmes et des services qui favorisent la santé optimale des clients grâce à des mesures de protection et de promotion de la santé ainsi que de prévention des maladies et des blessures.

« Ce financement va aussi nous permettre de réunir des groupes de discussion composés de femmes enceintes et de professionnels de la santé afin de cerner les obstacles à la réussite du renoncement, a indiqué Nicole McKinnon, directrice, Maladies chroniques et prévention des blessures, Bureau de santé de Hastings et Prince Edward. Nous attendons avec impatience la mise en œuvre de ce programme important. »

En plus des autres populations cibles, le gouvernement du Canada continue de sensibiliser les femmes enceintes aux dangers du tabagisme et de la fumée secondaire. Lorsqu'une femme enceinte fume, le fœtus reçoit moins d'oxygène et de nutriments. Des études révèlent que l'exposition régulière à la fumée secondaire peut nuire à la mère et à l'enfant. Il est encourageant de constater que moins de Canadiennes fument lorsqu'elles sont enceintes, mais celles qui le font augmentent les risques pour leur santé et celle de leur bébé.

Le tabagisme, qui constitue la principale cause de maladies évitables, d'invalidité et de décès prématurés au Canada, affecte presque tous les organes du corps. Chaque année, au moins 37 000 Canadiens meurent des suites du tabagisme, alors que de nombreux autres apprennent qu'ils sont atteints d'une affection connexe, comme une maladie du cœur, un cancer du poumon ou autre maladie respiratoire.

Pour de plus amples renseignements sur les efforts de lutte antitabac de Santé Canada, veuillez consulter le site : www.vivezsansfumee.gc.ca.

Also available in English

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles sur Internet à www.santecanada.gc.ca/media

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    Josée Bellemare
    613-957-0200
    ou
    Santé Canada
    613-957-2983
    ou
    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866 225-0709